mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Quatre fantastiques pour une D2 plus forte que jamais
Quatre fantastiques pour une D2 plus forte que jamais
5 Septembre 2014 | France > Division 2F

Presentation de la 1° Journée de D2F.
La D2 féminine n'a jamais aussi bien porté son nom « d'antichambre » de l'élite. Avec des recrues de standing international, le niveau n'a jamais semblé aussi élevé au second échelon national. Quatre clubs au statut de VAP se disputeront le seul ticket d'accession pour la LFH alors, forcément, il y aura trois déçus. Présentation.

Il y a les équipes sur le papier. Avec leurs effectifs, des clubs comme Besançon, Brest, Cannes et Chambray pourraient gratter, gageons-le, quelques victoires en LFH. Les noms qui composent les collectifs, d'ailleurs, renvoient davantage à un Championnat du monde qu'à un purgatoire pour équipes rejetées de l'élite : Pop-Lazic, Limal, Piéjos, Herbrecht, Stanca... Auxquelles s'ajoutent, réparties dans les autres clubs, des Mavoungou (Cergy), Grosu (Noisy), Bernataviciute (St Maur) ou Broch (Yutz). Bref, que du costaud.

Dans une division où un paquet de déplacements s'annoncent comme des pièges et où « il est même difficile de dire qui descendra », selon le coach chambraisien Guillaume Marques, un seul ticket vers la LFH sera accordé. L'an dernier, Dijon avait fait l'ascenseur et avait dominé de la tête et des épaules la saison. Cette fois, tout sera ouvert jusqu'au bout, jurent les acteurs. Que nous avons interrogés. Pour les déçus, il y aura une session de rattrapage en 2015-2016, plus favorable : la LFH passant à 12 équipes, les deux premiers de D2 monteront, tandis que la 3e VAP jouera un barrage face au dernier de D1.

Besançon veut monter le plus vite possible
La descente n’a pas été trop mal digérée côté bisontin. Alors que plusieurs clubs de LFH étaient sur le pont pour récupérer de jeunes talents locaux, Besançon a réussi son « recrutement » en conservant l’intégralité de son effectif ou presque. Les départs de Palies (Cergy), Vasileuskaya (Chambray) et Alonso-Jimenez (arrêt) ont été plus ou moins anticipés. Reste aux protégées de Camille Comte, toujours savant mélange de jeunes talentueuses et de cadres de très bon niveau (Pop-Lazic, Munoz, Bancilon) à créer une dynamique qui pourrait les propulser vers un retour express en LFH.

Camille Comte, entraîneur de Besançon : « On veut remonter ’’dans les plus brefs délais’’, mais on ne peut pas dire directement. On a des convictions, pas des certitudes. Chambray est l’équipe dont on parle le moins, mais elle sera là. Nous, on devra s’adapter. L’an dernier, on ciblait certains matches ; cette fois, il faut être performant tous les week-ends. Le champion aura plus de défaites que d’habitude vu l’homogénéité de la poule, autour de 4 ou 5 je pense. Le suspense va durer longtemps. Ensuite, la D1 à 12 est dans la tête de tous les clubs et Besançon doit se projeter vers ça, penser aux années futures. Il y a un engouement ici, on veut réunir 2000 personnes dans le Palais en D2. Ce sera vraiment un beau Championnat. »

A Brest, le poids de l'histoire
D’accord, le Brest Bretagne Handball n’est pas l’Arvor 29, champion de France en 2012 disparu dans la foulée. Cela, Laurent Bezeau, le technicien breton, le répète bien assez. D’ailleurs, l’ancien coach de Toulouse (LNH) ne vise qu’un maintien facile pour la première saison de l’histoire du club en D2. Peut-il pour autant se cacher ? Avec un budget digne de la D1, des talents comme Limal, Pereira, Filipovic ou Tizi, un nouvel écrin en construction et d’anciennes Brestoises prêtes à revenir dès que le club retrouvera l’élite, la réponse est non. Le BBH fait d’ailleurs figure de favori dans beaucoup de bouches. Il aura pour lui, en outre, l’expérience de son coach, le plus beau CV de la division.

Laurent Bezeau, entraîneur de Brest : « On parle trop de Brest à cause du passé. C’est bien pour les partenaires et les dirigeants, mais le BBH n’est pas un favori. La plupart des joueuses n’ont jamais joué à ce niveau et il ne faut pas qu’on leur mette trop la pression. L’objectif, c’est un maintien positif, dans les 6 premiers au classement. Chambray semble très armé, Cannes a une gardienne (Ranikova) difficile à battre, Besançon reste sur une logique de D1. On a un groupe sain, avec des joueuses qui apportent toutes quelque chose au collectif. L’entame du Championnat va être importante, puis on dressera un premier bilan mi-novembre. »

Cannes ne va pas se cacher
Un premier bon coup avec Sterbova (Toulon). Un excellent avec Ranikova (Metz), meilleure gardienne de LFH la saison dernière jusqu’à sa blessure. Et une dernière merveilleuse recrue avec la vice-championne du monde Katty Piéjos, tout juste revenue de Russie. Au sein d’un effectif où les meilleurs éléments de la saison dernière (Cissé, Brkljacic) sont restés, et renforcé par des joueuses habituées à la D2 (Chalmandrier, Balzinc, Margerit), cela donne un mélange qui promet beaucoup. La belle préparation (victoire face à Nîmes, défaite de deux buts contre Le Havre) ne vient que confirmer cela. Un très, très gros client.

Raphaël Benedetto, entraîneur de Cannes : « On ne va pas se cacher, on joue le titre, nous assumons nos objectifs. Il faudra gagner les matches en confrontation directe avec les trois VAP… et ne pas perdre face aux autres équipes ! Cette D2 est propice aux surprises, la saison sera très difficile. La marge de manœuvre est plus réduite. Les recrues ont été faciles à intégrer car, en plus d’être de grandes joueuses, elles sont humbles, sociables, travailleuses. Quant à nos adversaires, je trouve qu’on ne parle pas assez de Besançon et c’est une erreur, car elles ont la culture de la D1 et sont loin d’avoir été ridicules l’an dernier. Brest est inévitablement favori, Cannes et nous sommes outsiders. J’espère que nous aurons la capacité à lutter jusqu'au bout. »

Chambray, l'outsider parfait
Si on filait la métaphore des Quatre Fantastiques, « Chambray serait la femme invisible », sourit Camille Comte. A savoir une équipe déjà très solide l’an dernier (4e), renforcée intelligemment, et orchestrée par l’une des deux championnes du monde françaises encore en activité (avec Borg-Korfanty) : Sophie Herbrecht. Peut-être un peu moins attendu, un peu moins connu que les autres, le Chambray Touraine Handball a montré de belles choses en préparation, à reproduire sur la durée en D2. Le quatrième VAP de la division n’est pas là pour jouer les trouble-fêtes : au contraire, il compte s'accaparer le gâteau tout entier.

Guillaume Marques, entraîneur de Chambray : « Nous sommes ambitieux, mais nous ne sommes pas les seuls. Il y a trois, quatre ans, on aurait pu annoncer qu’on jouait la montée avec notre effectif, pas cette année. Cannes a une grosse, grosse équipe, Brest est le favori, Besançon a l’expérience de la LFH. Cela va surtout se jouer contre les non VAP, contre qui il faudra perdre le moins de points. La gestion de la trêve, à l’hiver, sera également importante. L’intégration des recrues se fait sans soucis, ce sont des filles expérimentées. Nous ne sommes pas tout à fait prêts mais nous passons un très bon test à Noisy. On se donne deux ans maximum pour monter, mais pour être prêt dans deux ans, on doit jouer le coup dès cette saison. Et le costume d’outsider nous va très bien. »

Les autres auront les crocs
En parallèle de ces quatre VAP, les autres équipes, en plus d’éviter la descente, se feront un plaisir de poser des pièges tous les week-ends, pour « se faire » un gros. Octeville, La Rochelle, Cergy, Yutz et Noisy sont revenus régulièrement, dans la bouche des quatre coachs, comme des déplacements très difficiles. « Bourg de Péage, avec Franck Bulleux à sa tête, peut créer la surprise », poursuit Laurent Bezeau. Saint-Maur, avec son recrutement ambitieux (Bernataviciute, Benuskova, Dembélé, Keita…), a les épaules pour jouer le Top 5 si le collectif prend. N’allez donc pas croire qu’il y aura deux Championnats distincts entre les quatre VAP d’un côté et le reste de l’autre. Simplement, seul l’un des quatre peut viser la LFH.

>> Pour retrouver l'intégralité des transferts de D2 féminine, cliquez ici <<

*****************************

HB OCTEVILLE SUR MER - AUNIS HB LA ROCHELLE PERIGNY

Pronostic : Octeville

Arbitres / Délégué (D) :
CLERMONT NICOLAS
CLERMONT OLIVIER
GUILLEMOT VINCENT (D)
Date et Heure :
Le 06/09/2014 A 20:00:00
Lieu :
ESPACE DU LITTORAL
20, rue Auguste Huart
OCTEVILLE SUR MER

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

A.S.CANNES HB - DROME HANDBALL BOURG DE PEAGE

Pronostic : Cannes

Arbitres / Délégué (D) :
BOUDHIR NAOUFEL
MANGIONE FRANCOIS
BOULEN PHILIPPE (D)
Date et Heure :
Le 06/09/2014 A 20:00:00
Lieu :
Palais des Victoires
2, Avenue Maurice Chevalier
CANNES LA BOCCA

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

MERIGNAC HANDBALL - YUTZ HANDBALL FEMININ

Pronostic : Yutz

Arbitres / Délégué (D) :
FERBUS HENRI
VAUJANY STEPHANE
NICOLLON OLIVIA (D)
Date et Heure :
Le 06/09/2014 A 20:00:00
Lieu :
PIERRE DE COUBERTIN
AVENUE ROBERT SCHUMANN
MERIGNAC

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

NOISY LE GRAND HANDBALL - CHAMBRAY TOURAINE HANDBALL

Pronostic : Chambray

Arbitres / Délégué (D) :
MARKOVIC JOVICA
VASSERE MANUEL
DESCHACHT REYNALD (D)
Date et Heure :
Le 06/09/2014 A 20:15:00
Lieu :
CLOS DE L'ARCHE
Rue Jean Riche pin
NOISY LE GRAND

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

BREST BRETAGNE HANDBALL - CERGY-PONTOISE HANDBALL 95

Pronostic : Brest

Arbitres / Délégué (D) :
BLATRY JEAN-MARIE
DEVAY SEBASTIEN
LOUETTE OLIVIER (D)
Date et Heure :
Le 06/09/2014 A 20:30:00
Lieu :
KERJEZEQUEL 1
69, rue d'Arvor - Espace de Kerjézéquel
LESNEVEN

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

STELLA SPORTS SAINT MAUR HANDBALL - ES BESANCON FEMININ

Pronostic : Besançon

Arbitres / Délégué (D) :
OUDIN JEAN-LOUP
MEYER CEDRIC
MENNESSON JEAN-PHILIPPE (D)
Date et Heure :
Le 06/09/2014 A 18:30:00
Lieu :
Gymnase Brossolette
51, avenue Pierre Brossolette
ST MAUR DES FOSSES

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

Pierre Menjot et

© Philippe Merer
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités