mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Metz et Fleury brillent d'entrée... Nice sans pitié
Metz et Fleury brillent d'entrée... Nice sans pitié
7 Septembre 2014 | France > LFH

Résumé de la 1° Journée de D1F. 
Les ténors du championnat n'ont pas manqué leur rentrée des classes... c'est le moins que l'on puisse dire au vu de la démonstration du champion de France Messin face à Issy-Paris. Autre première convaincante, celle de Fleury... capable d'accélérer d'entrée à Mios-Bègles pour gérer ensuite sa confortable avance. Les clubs du sud se sont distingués : Nice étrille Dijon, Nîmes vainqueur avec panache à Nantes, seul Toulon a du céder un point chez lui contre Le Havre.

Premières transmissions de balles… premiers buts : cette fois-ci, la rentrée de la LFH s’est faite au travers d'un joli week-end de septembre. Et l’empoignade attendue s’est vérifiée en donnant lieu à cinq confrontations de bonne facture. A commencer par l’entrée en lice dans ses arènes du champion de France : Metz a régalé son public en s’imposant face à un Issy-Paris d’abord retord. Le « remake » de la dernière finale du championnat de France n’a pas permis aux Isséennes de prendre leur revanche… tout juste de faire preuve d’une belle résistance en première période grâce notamment au duo Oftedal - Jovanonic. Mais un banc trop limité aura raison des espoirs de l’IPH… car au retour des vestiaires, les Messines entament une irrésistible montée en puissance. Et c’est toute la mécanique Lorraine, remplaçantes comprises, qui brillent devant un public conquis : Gervaise Pierson infranchissable (19 arrêts à 47% de réussite), Nina Kanto et Paule Baudouin dans tous les bons coups ou encore Grâce Zaadi (7/10 aux tirs) et Laura Gonzalez Ortega font admirer la puissance de leur bras. Au final, Metz réussit une entrée en matière tonitruante… prouvant que le calme de l’intersaison en Moselle a décidemment du bon.

Réactions d'après-match recueillies par Laurent Hoppe :
Claudine MENDY (Metz) : "on a mis beaucoup plus d'impact et de défi physique en deuxième mi-temps. C'est ce qui nous a permis de prendre le large. A l'avenir, j'espère qu'on rentrera dans les matches comme on est rentrés en deuxième mi-temps".

Pablo MOREL (Issy Paris) : "on passe complètement de notre match en défense. On a manqué d'engagement et d'agressivité. On a pris là où on ne devait pas prendre, c'est un vrai problème. On avait conscience que le projet de jeu ne serait pas bien huilé. Il faut être patient, je ne m'alarme pas, mais on ne gagnera pas si on prend 40 buts à chaque match. Il faut mettre plus de rythme, plus d'engouement".

Ce même vendredi, l’OGC Nice a livré une superbe démonstration face à un promu Dijonnais trop tendre pour espérer rivaliser. Un recrutement clinquant, des individualités très fortes… mais encore fallait-il aux Niçoises de Sébastien Gardillou  livrer une première prestation collective digne des espoirs placées en elles. Certes, ce premier rival n’est qu’un promu en LFH… mais le premier coup de semonce Azuréen a de quoi impressionner. A voir une première période remarquable durant laquelle l’OGCN a inscrit 21 buts, on se dit que le collectif Niçois peut aller loin dans ce championnat. Dans un match décousu, Beatriz Escribano (9 buts à 100% de réussite notamment aux jets de 7 mètres) et la recrue Karen Knutsdottir ont joué un rôle vedette, bien aidées par la vista d’Alexandra Lacrabère. Et que dire surtout de la rentrée au pays remarquée et remarquable de Cléopâtre Darleux, auteur d’un one-woman show une heure durant (52% de réussite, 18 arrêts au total). De quoi ravir un public Niçois qui a apprécié sans retenue l’entrée en piste de ses nouvelles protégées.

Metz vainqueur la veille, Fleury a lui aussi remporté son premier match piège de la saison : face à une formation de Mios-Bègles encore en rodage, le vainqueur de la dernière Coupe de France s’est offert une petite ballade de santé en terre Girondine. L’UMBB visiblement en panne dans les starting-blocks, de quoi donner des ailes aux Panthères qui n’en demandaient pas tant (3-12 à la 16ème minute). A la décharge des joueuses de Manu Mayonnade, la gardienne Fleuryssoise réalise des prouesses dans sa cage (20 arrêts au total lors de cette rencontre). Darly Zoqbi allume très vite la mèche pour permettre à son équipe de regagner les vestiaires avec une confortable avance de +7. Dès lors, Fleury gère son bonus même si Mios-Bègles tente de se rebeller au retour des vestiaires par Mireya Gonzalez (17-22, 41’). Réaction Girondine trop désordonnée, Fleury reprend son cavalier seul durant le dernier quart d’heure de jeu. Parmi les Orléanaises les plus en vue, Gnonsiane Niombla a littéralement crevé l’écran (9/11 aux tirs) en dirigeant l’attaque Fleuryssoise de main de maître. L’UMBB mesure le chantier qui se dresse devant elle, Fleury a d’ores et déjà donné le ton d'une saison prometteuse.

Place au renouveau Toulonnais ?… un rêve pieux et un espoir formulé par Thierry Vincent et ses joueuses à l’orée de cette nouvelle saison. L’entrée en lice à domicile face au Havre aurait pu donner des gages de confiance au collectif Varois mais c’est un peu vite oublier la capacité de résistance des Havraises. Pourtant, tout a débuté sur les chapeaux de roue pour une formation Toulonnaise déployant en première mi-temps un handball d’excellente tenue : les nouvelles de la maison Varoise Astride N’Gouan (7/7 dans ce match) et la Suédoise Hanna Fogelstrom concrétisent les bonnes séquences Toulonnaises. Aidé par une Alexandra Bettachini fidèle à elle-même et Toulon croit bien s’envoler vers un succès aisé (+6 à la pause). Loin de s’affoler, Le Havre reprend la main sur le match en seconde période : à l’image de Laurisa Landré (7 buts), le HAC parvient à revenir à hauteur (22-21, 45’). Toulon cafouille puis réaccélère… des sauts d’humeur puis des sueurs froides lorsque les Havraises mènent dans la dernière minute de jeu. Fogelstrom égalise à 25 secondes du terme puis Gnabouyou trouve le poteau : Toulon manque de peu la victoire, Le Havre peut se satisfaire de ce point acquis de haute lutte.

Enfin, Nantes fondait de gros espoirs à l’occasion de sa première sortie au Vigneau : fini le manque de maîtrise d’une première saison en LFH mi-figue mi-raisin, place à des prestations solides à domicile. Mais Nîmes est passé par là… rappelant à son hôte Nantais sa longue expérience de la LFH. Et pour les spectateurs Nantais, la soirée a fait place peu à peu à un film d’angoisse : pourtant, les Nantaises de Jan Basny ont d’abord cru mettre leurs adversaires à la faute. Emmené par une impeccable Estelle Nze Minko (7/11 dans ce match),  le NLA est en tête à la 19ème minute (12-8). Sans paniquer, Nîmes revient à la charge peu avant la pause. S’en suit un second acte terriblement angoissant : particulièrement en vue dans ce match, Mouna Chebbah fait le spectacle tant à la mène que face au but (12 buts dont 100% aux jets de 7 mètres). Chaque équipe aura eu une chance de victoire : Camille Ayglon puis Fabiana Diniz donnent un temps d’avance à leur formation respective… Mais c’est bien Julie Goiorani qui se trouve à point nommé dans la dernière minute de jeu pour arracher le succès Nîmois. A l’image d’une dernière possession mal maîtrisée, Nantes mesure encore tout le chemin à parcourir pour être enfin le patron chez lui.

*****************************

OGC NICE COTE D'AZUR HANDBALL - CERCLE DIJON BOURGOGNE 21
33 - 16 (Mi-temps : 21-10)
Statistiques du match
Date et Heure :
Le 05/09/2014 A 20:30:00
Arbitres / Délégué (D) :
KLEIN Frédéric
ROLLAND Jérôme
FALCHI Jean-Claude (D)
Lieu :
Halle des Sports Charles Ehrmann
155, route de Grenoble
NICE

*****************************

TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL - HAVRE ATHLETIC CLUB
27 - 27 (Mi-temps : 16-10)
Statistiques du match
Date et Heure :
Le 05/09/2014 A 20:00:00
Arbitres / Délégué (D) :
BONAVENTURA Julie
BONAVENTURA Charlotte
BALADASSI Roger (D)
Lieu :
Palais des Sports de Toulon
420 avenue Amiral Aube
TOULON

*****************************

UNION MIOS BIGANOS - BEGLES - CJF FLEURY LOIRET HANDBALL
26 - 34 (Mi-temps : 11-18)
Statistiques du match
Date et Heure :
Le 06/09/2014 A 19:00:00
Arbitres / Délégué (D) :
DUFFET Philippe
KIOUS Christophe
DUBEBOUT Jean-Philippe (D)
Lieu :
Omnisport BIGANOS
Rue de la Verrerie
BIGANOS

*****************************

METZ HANDBALL - ISSY PARIS HAND
36 - 27 (Mi-temps : 15-15)
Statistiques du match
Date et Heure :
Le 05/09/2014 A 20:00:00
Arbitres / Délégué (D) :
BADER Clément
WEBER Loïc
SEMIN Joël (D)
Lieu :
Les Arènes
5, avenue Louis le Débonnaire
METZ

*****************************

NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB - HANDBALL CERCLE NIMES
26 - 27 (Mi-temps : 13-12)
Statistiques du match
Date et Heure :

Le 06/09/2014 A 20:30:00
Arbitres / Délégué (D) :
CHRISTMANN David
ILTIS Thomas
LEGRAND Raymond (D)
Lieu :
LE VIGNEAU
BD SALAVADOR ALLIENDE
ST HERBLAIN

*****************************

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités