mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
"Seba" Simonet ne veut pas s'éterniser en Pro D2
"Seba" Simonet ne veut pas s'éterniser en Pro D2
13 Septembre 2014 | France > Pro D2

Situation inattendue pour l’US Ivry et Sebastian Simonet dès ce week-end. Pour la 1ère fois de leur histoire commune, ils vont découvrir les péripéties de la Pro D2. Un cadre inédit dans lequel l’arrière international argentin ne veut pas s’enfermer.

Il y a trois ans, lorsqu’il a franchi les Pyrénées, quitté la Liga Asobal et le club de Torrevieja et rejoint l’US Ivry, Sebastian Simonet avait des rêves plein la tête. Bien figurer dans ce championnat de France si disputé était le moindre des objectifs. Diego, son frère cadet l’avait suivi, Pablo arrivera deux saisons plus tard. Pourtant tout ne s’est pas passé comme l’arrière argentin aurait pu l’espérer. L’équipe du Val-de-Marne a  commencé à naviguer en eaux troubles, flirtant le plus souvent avec les bas-fonds du classement. Diego est parti pour Montpellier et 2013-2014 a été fatal pour le club qui n’avait jamais vécu pareil scénario en 57 ans de présence ininterrompue parmi l’élite. Ce samedi (face à Besançon), "Seba" se retrouvera dans le cadre familier de Delaune, le décorum n’aura pas beaucoup changé, seul l’environnement ne sera pas le même. A 28 ans, l’aîné de la fratrie va goûter aux vicissitudes de la Pro D2 avec la ferme volonté d’en sortir et retrouver l’élite dès l’été prochain.

La fin de saison dernière est une immense désillusion ?
Oui bien-sûr c’est une déception d’être descendu car si je suis venu ici, c’est pour évoluer au plus haut niveau. Tout joueur professionnel vise les coupes d’Europe et là, c’est loin d’être le cas. Mais il faut accepter la réalité sportive et on va tout faire pour remonter en D1 à la fin de la saison.

Cela va être une obsession ?
C’est l’objectif principal. Tout le club d’Ivry est mobilisé. Si on devait échouer, la désillusion serait encore plus grande. On a renforcé l’équipe pour monter, pendant la préparation, on a prouvé qu’on pouvait jouer un bon handball. Au Marrane par exemple, on a échoué de très peu en finale contre Toulouse qui est parmi les meilleurs de la LNH.

La Pro D2 n’a rien à voir avec la LNH…
Mais ça, tout le monde en est conscient. Ce n’est pas le même rythme, le même arbitrage et on sait qu’il faut être plus physique. Mais c’est normal. Chaque fois que tu changes de pays ou de ligue, tu dois t’adapter aux éléments. Il faudra qu’on s’habitue  à jouer à fond sans calculer. Ce qui est sûr, c’est que Ivry qui n’a jamais connu autre chose que la D1, sera attendu partout.

L’effectif n’a pas été fondamentalement bouleversé…
Il y a quand même eu 8 départs pour 4 arrivées…

… oui, mais le noyau dur est resté….
Oui, c’est vrai. Les gardiens, la défense centrale (avec Bataille et Ruiz), les demi-centres, mais il faut trouver la bonne cohésion. N’oublions pas aussi que l’entraîneur a changé et qu’il faut assimiler sa nouvelle façon de travailler.

Est-ce que Ivry est prêt à entamer cette saison ?
Même si on est meurtri, on est prêt ! On a eu de bonnes sensations lors des matches amicaux. Les gars ont montré beaucoup de sérieux et de la solidarité. 

Dans ce championnat, les adversaires directs pour la montée sont identifiés
Oui et tout le monde les connait même s’il peut y avoir une surprise. Chartres, Billère, Mulhouse, sans oublier Dijon sont je pense, au dessus du lot. Pour les devancer, il faudra essayer de tout gagner à domicile et être très réguliers à l’extérieur. Même face à ces équipes.

Créteil est le bon exemple à suivre …
Terminer sans défaite serait en effet, l’idéal.

Au moins, un Simonet (Diego) évoluera parmi l’élite
Oui et en plus avec Montpellier, il va disputer la Ligue des Champions. Il a intégré un des meilleurs clubs de la Ligue Française, ça lui permet de progresser. Ce n’est pas un hasard si l’an dernier, il a été élu meilleur demi-centre de la LNH. Je pense qu’il va rester à ce niveau pendant très longtemps. Diego ne sait pas s’économiser, il est beaucoup sollicité donc il doit prendre soin de lui. Mais très sincèrement, je le vois dans les dix meilleurs mondiaux dans peu de temps. Il m’épate tous les jours !

Et Pablo ? Après une 1ère année difficile en France…
Il est rentré d’un Mondial juniors en Bosnie complètement épuisé et blessé. Il n’a joué que quelques matches en D1 (11 au total pour 21 buts inscrits) et n’a pas pu montrer tout ce qu’il sait faire. Cette année, en D2, c’est un autre environnement. Les défenseurs ne vont pas lui faire de cadeaux. Il s’est préparé à ce style de handball.

Les Argentins sont de plus en plus nombreux en France….
Oui il y a quelques années, quand le hand argentin a été reconnu, les meilleurs joueurs sont arrivés en Europe et ont joué en Espagne. L’intégration était plus facile grâce à la langue. Et puis la crise est passée par là. Nous avons montré ensuite en venant en France, que notre niveau était élevé. Notre état d’esprit de ne jamais rien lâcher par exemple, plait beaucoup ici. Et puis la LNH est stable économiquement, la qualité de vie dans le pays est appréciable  et comme je le disais pour Diego, ça nous permet de progresser.

De ce point de vue, c'est important…
Pour la cohésion de la sélection et pour le CV, c’est très intéressant. On joue pratiquement tous au même niveau. Pour le Mondial qui arrive (en janvier, au Qatar), le tirage est très compliqué, on est dans la poule de la mort (Allemagne, Pologne, Danemark,…). Le paradoxe c’est qu’on a terminé en qualif, devant le Brésil et le Chili et ils se retrouvent dans un groupe moins difficile que le nôtre. Il va falloir mettre en avant toutes nos qualités si on veut passer.

C’est ta dernière saison à Ivry, Pablo l’avant-dernière, penses-tu déjà au futur ?
Oui bien-sûr avec la ferme intention de rester en France et d’évoluer encore au plus haut niveau. Tout dépendra des offres. J’aimerai être ici en 2017 ("Seba" n'aura pas tout à fait 31 ans) avec la possibilité de disputer le Mondial sous le maillot argentin !

Les Argentins de la D1 et de la Pro D2 françaises

Nom

Prénom

Club

Poste

Taille-Poids

Age

CAROU

Gonzalo

Istres

PVT

194 - 98

35

SCHULZ

Matias

Nantes

GRD

190 - 89

32

SIMONET

Diego

Montpellier

DC

188 - 82

24

VIEYRA

Federico

Istres

ARD

194 - 92

26

QUERIN

Leonardo

Billère

ARD

198 - 102

32

SIMONET

Sebastian

Ivry

DC/ARG

190 - 90

28

SIMONET

Pablo

Ivry

DC

182 - 80

22


La présentation de la 1ère journée de Pro D2 masculine, c'est
ICI
© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités