mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
D1F : Nîmes fait chuter Metz et se cale en tête
D1F : Nîmes fait chuter Metz et se cale en tête
14 Septembre 2014 | France > LFH

Résumé de la 2° Journée de LFH.
La première demi-surprise de la saison est venue du Gard : Metz, champion de France en titre et battu une seule fois en poule la saison dernière, a chuté à Nîmes dès la 2e journée. Les Nîmoises prennent la tête de LFH avec Fleury, seule autre équipe à deux victoires. Le Havre est à l’affût.

Il flotte à Nîmes une douce atmosphère en ce début de saison, mélange de confiance, d’ambition et de sérénité retrouvée, que même les rayons du soleil ne parviennent pas à dissiper. Alors ce ne sont pas douze Messines, toute championnes de France qu’elles sont, qui vont amener des nuages dans le Gard en ce début de saison. Condamnées au play-down après une hécatombe de blessures, surtout au niveau de l’orgueil, les Nîmoises semblent bien décidées à croquer dans cette nouvelle saison comme des mortes de faim. Nina Jericek, la capitaine, passait pour une optimiste, début septembre, quand elle annonçait devant toutes les équipes de LFH que son Nîmes visait « les deux premières places » ? Et bien après les ambitieuses Nantaises battues chez elles, ce sont donc les championnes de France en titre qui sont tombées ce week-end.

Passée une entame compliquée (4-6, 10e), Blandine Dancette (6 buts) et Mouna Chebbah, toujours elle (8 buts, mais sur 19 tirs cette fois) ont fendu encore et encore le bloc lorrain (11-8 à la pause), jusqu’à ce que les filles de Jérémy Roussel ne lâchent pour de bon et encaissent un 5-0 (17-11, 41e). Bien sûr, Ana Gros (4 buts) et les siennes ont bien tenté de réagir, comme leur fierté leur a souvent permis, mais cela n’a pas suffi. La faute à une super défense gardoise, base de la structure HBCN depuis longtemps maintenant, à une excellente Marija Colic dans les cages (10 arrêts à 43%) et à un manque de liant évident, témoins ces 18 balles perdues par les visiteuses.


Voilà donc, déjà, une première défaite pour le Metz handball. Rien d’alarmant encore, bien sûr, mais le signe que cette phase de Championnat sera plus dense encore que les saisons précédentes. Signe, aussi, que Nîmes figurera parmi les costauds cette saison si le chat noir veut bien quitter le Parnasse. Au matin de cette 2e journée, voilà les filles de Christophe Chagnard co-leader de LFH avec Fleury.

Fleury cartonne à mi-temps

Les Loiretaines, elles aussi parmi les principales candidates au titre, se sortent pour l’instant à merveille d’un début de saison à leur portée. La victoire à Biganos était un premier bon signe, en voilà un second avec le succès devant Toulon : si Gnonsiane Niombla et les siennes peuvent passer à côté pendant 30 minutes (16-16 à la pause), elles ont surtout une puissance qui leur permet d’infliger un 20-7 en autant de temps aux Varoises. Huit joueuses à trois buts ou plus, dont 8 pour Marta Lopez, forcément, ça fait enfler le score. Et Fleury, auteur de 70 buts en deux matches (36-23 ce week-end), s’affirme comme la meilleure attaque de la Ligue. Et dire que Barbosa, la recrue vedette, est blessée…

http://handzone.net/upload/Actus/bruneau.jpg

Derrière ce duo veille Le Havre qui, après son nul à Toulon, a fait tomber Nice (25-22). Mais un Nice diminué par l’absence de Darleux qui, malgré le bon match d’Hélène Falcon (12 arrêts à 32%). Malgré une bonne entame (5-1, 6e), les Azuréennes ont progressivement baissé de pied en première période, sa laissant rattraper, puis dépasser par les Normandes d’une merveilleuse Linda Pradel (21 arrêts à 54%). La gardienne havraise a bien éteint les bras adverses, la doublette Filipovic-Lacrabère se tenant à un 8/26 qui pique. Malgré le rapproché des Niçoises (20-19, 49e), ce sont les coéquipières d’une précieuse Koumba Cissé dans les derniers instants qui auront le dernier mot. Sandor Rac est toujours invaincu avec son nouveau club et prend des points importants dans l’optique d’une lutte aux places d’honneur qui s’annonce acharnée.

Une bataille dans laquelle Issy-Paris se replace, grâce à son succès face à l’Union Mios-Biganos-Bègles (31-23). Ce sont pourtant les Girondines qui avaient pris le meilleur départ avant de céder, entre balles perdues et tirs manqués devant une Armelle Attingré heureusement solide pour éviter bien des tracas aux siennes, pendant que Stine Oftedal (12 buts !) se chargeait d'assurer la victoire. « D’un coup, on n’a plus mis un but, on ne trouvait plus de solution franche alors qu’il y avait de meilleures opportunités en faisant une passe de plus, tonnait Manu Mayonnade, le coach girondin, un brin tracassé par la performance des siennes. Globalement, on n’était pas au niveau de notre adversaire du jour. On a changé pas mal de choses, ça va peut-être nous prendre plus de temps que les autres, mais on doit conserver notre état d’esprit tout en nous montrant moins gentilles sur le terrain. »

Dijon, un nul spectaculaire

Sauf que sur la route de l’Union se présentera un Metz revanchard, dans une semaine à Bègles. Alors il y aura forcément une des deux équipes qui mettra un deuxième genou à terre. « L’an dernier, on a aussi commencé avec trois défaites avant de se reprendre et de se qualifier, tempère Manu Mayonnade. J’ai confiance, je connais les qualités du groupe. » Le technicien a surtout en tête de réaliser un coup pour quitter la lanterne rouge que l’UMBB occupe seule, les deux autres battus de la 1e journée, Nantes et Dijon, ayant partagé les points en Bourgogne. Un score équitable alors que chaque équipe a dominé un moment de la rencontre, mais acquis de manière spectaculaire par les locales : menées de trois buts à trois minutes de la fin, les filles de Christophe Maréchal ont finalement égalisé… sur un kung-fu du bout des doigts de Marie « Air » Prouvensier depuis son aile droite. Encourageant pour le promu, rageant pour les Nantaises qui perdent encore des points dans les derniers instants.

*****************************

HANDBALL CERCLE NIMES - METZ HANDBALL

24 - 18 (Mi-temps : 11-8)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
BONAVENTURA JULIE
BONAVENTURA CHARLOTTE
ROLLAND CYRIL (D)
Date et Heure :
Le 13/09/2014 à 20:00:00
Lieu :
Le Parnasse
Route de St Gilles
160 avenue du Languedoc
NIMES

 

*****************************

ISSY PARIS HAND - UNION MIOS BIGANOS - BEGLES

31 - 23 (Mi-temps : 13-11)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
CHRISTMANN DAVID
ILTIS THOMAS
BOURASSEAU MARIE (D)
Date et Heure :
Le 14/09/2014 à 16:00:00
Lieu :
Robert Charpentier
4/6 Bd des Frères Voisins
ISSY LES MOULINEAUX

*****************************

CJF FLEURY LOIRET HANDBALL - TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL

36 - 23 (Mi-temps : 16-16)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
BADER CLEMENT
WEBER LOIC
GLORIEUX THIERRY (D)
Date et Heure :
Le 13/09/2014 à 20:00:00
Lieu :
Gymnase Albert Auger
8, rue Pablo Picasso
FLEURY LES AUBRAIS

*****************************

HAVRE ATHLETIC CLUB - OGC NICE COTE D'AZUR HANDBALL

25 - 22 (Mi-temps : 14-12)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
PICHON STEVANN
REVERET LAURENT
PETIT YANNICK (D)
Date et Heure :
Le 14/09/2014 à 17:00:00
Lieu :
DOCKS OCEANE
Quai Frissard
LE HAVRE

*****************************

CERCLE DIJON BOURGOGNE 21 - NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB

28 - 28 (Mi-temps : 17-14)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
GARRABOS LAURENT
NOGUES OLIVIER
THUILLIER PATRICK (D)
Date et Heure :
Le 13/09/2014 à 20:00:00
Lieu :
Jean-Michel Geoffroy
17, rue Léon Mauris
DIJON

*****************************

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités