mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
N1F : Trois places en D2 pour une multitude d'ambitieux
N1F : Trois places en D2 pour une multitude d'ambitieux
19 Septembre 2014 | National > Nationale 1F

Présentation de la 1° Journée de Nationale 1 Féminine.
Lever de rideau ce week-end sur une nouvelle
saison de N1F. Et au premier abord... plus d'homogénéité au sein des trois poules en présence. Si Brest et St Maur ne font plus partie des candidats à l'accession en D2, il reste tout de même de sacrés clients désireux de rejoindre rapidement l'étage supérieur : Celles sur Belle, Angoulême, Aulnay, Achenheim, Lomme (Niki Lutovac ici en photo), Vaulx en Velin ou encore Pole Sud 38 sont incontestablement parmi les plus ambitieux.

Poule 1
Si Brest s’est accaparé le leadership la saison passée, il est logique que son dauphin Celles s/Belle prenne cette année le commandement des opérations. Sauf qu’ils sont deux à trois ambitieux à sentir que le seul ticket synonyme de montée en D2 est accessible : Angoulême et Bergerac notamment. Côté Cellois, le recrutement est jeune, ambitieux (Inglis, Senamaud, Hosteing) et ne manque pas d’intérêt. Il faudra au collectif de Vincent Philippart assumer ce rôle de favori et se placer tout de suite parmi les leaders de la poule. Premier défi abordable chez le promu Breton, Landi Lampaul. Dans le camp Finistérien, on découvre la N1 après avoir réalisé une ascension rapide au sein de l’échelon national. Ancien mentor de feu Arvor 29, Thierry Guégan a réussi à tirer son groupe vers l’excellence : si le recrutement est conséquent avec bon nombre de jeunes du vivier Breton, Landi Lampaul perd tout de même ses deux pépites (Derrien et Toublanc). Entrée en matière grandeur nature ce samedi à Keravel face à une formation autrement plus expérimentée.

Troisième la saison dernière, Bergerac a réalisé un superbe parcours et souhaite plus que jamais confirmer sa montée en puissance en N1F. L’équipe de Michel Cassier est quasiment la même (Fayemendy et Ialomiteanu en recrues principales) : autour d’Adeline Bournez et Gladys Seri, le B2PH souhaite secrètement se mêler au duel attendu entre Celles et Angoulême. Premier élément de réponse ce week-end avec une entrée en lice compliquée à St Grégoire Rennes. Toujours désireuse de reste dominatrice à domicile, la formation Rennaise (6ème l’an passé) souhaite se rapprocher cette fois-ci du podium. Si certaines cadres sont parties (Robert, Tison, Mousset), le coach Olivier Mantès a recruté en conséquence de fortes individualités(Konan, Szeberenyi, Leordean). Un collectif séduisant sur le papier… reste à trouver l’alchimie pour entrer dans le top 5 du championnat.

C’est la grande curiosité de cette poule 1 : si ses principaux rivaux ont misé sur la continuité, Angoulême a une nouvelle fois dû repenser son collectif à l’intersaison. Rétrogradation et départs de joueuses majeures en cause, le club Charentais a enregistré le retour bienvenu de Cathy Lesquelen et misé sur des joueuses à fort potentiel (Olive, Joseph-Mathieu ou Gomis). Seul problème, l’ACH manque terriblement de profondeur de banc… un handicap certain pour tenir le haut du pavé d’ici à mai prochain. Premier match piège chez la réserve de Fleury : le centre de formation du Loiret a vu bon nombre de son sept majeur partir à l'intersaison(Rassinoux, Takamoud, Issifou…), le changement de génération est donc en vue avec l’avènement de joueuses en devenir. Il faudra nécessairement un temps d’adaptation pour voir ce jeune promu prendre la mesure de son nouveau championnat.

C’est une révolution que Colombelles a enregistré à l’intersaison : le couple Breysacher a quitté le club Calvadosien… rendant un CLCH devenu quelque part orphelin. Passé ce grand moment d’émotion, Colombelles reprend le fil du championnat avec l’ex-coach Caenais Christian Le Moal. L’entraîneur connait bien la maison Colombelloise avec l’objectif de pérenniser son groupe à ce niveau : si le CLCH misera une fois de plus sur de belles performances à domicile et une solidité défensive sans faille, l’effectif est pour l’heure limité autour de Kilani, Morel et les sœurs Gaignon. Entrée en lice abordable chez les Normandes face à Val de Boutonne : le collectif Boutonnais est la grande inconnue de ce championnat de N1. Si le groupe de Stéphane Forbin a fini sur les rotules la saison passée, force est de constater qu’il n’a pas recruté en conséquence au vu des départs majeurs de l’intersaison. Un effectif rachitique qui pourrait connaître le renfort bienheureux de trois à quatre prochaines recrues. En attendant, Chantal Okomba et ses quelques coéquipières devront tenir le rythme sans pouvoir souffler.

Brillant 4ème en 2013/14, le centre de formation de Mios-Bègles a bien l’intention de s’installer durablement dans le haut de tableau de N1 : si Lucile Bruxelles a quitté l’UMBB, le collectif Girondin peut s’appuyer sur un groupe stable… en comptant sur le recrutement de quelques internationales jeunes à fort potentiel (Lepère, Derrien, Lorrillard). Un effectif séduisant… et de belles promesses à attendre de la part d’une réserve de LFH qui pourrait bien tirer son épingle du jeu jusqu’à atteindre le podium final. Premier défi sans complication majeure face à Montargis : soupe à la grimace cet été dans le Loiret, Montargis a subi la perte de 11 points… rendant quasiment impossible son maintien en N1. De plus, le collectif de Yassine Baladi a vu des joueuses titulaires s’en aller sans pouvoir recruter en conséquence. La saison Montagoise s’annonce d’ores et déjà très compliquée.

5ème en mai dernier, la réserve de Nantes a réussi son entrée en lice dans le championnat de N1. Passé cet apprentissage réussi, le groupe de Loreta Ivanauskas repart avec un collectif un peu plus jeune… Abba, Soulard et Lo ayant rejoint le NLA. Une fois de plus, le collectif Nantais doit prendre un maximum de points face aux candidats au maintien pour s’assurer une place en milieu de tableau. Premier défi Nantais, la réception de Pessac ce week-end à Beaulieu : le visiteur Girondin a vu des joueuses cadres quitter le SPUC (Audebert et Bruey) mais s'appuie sur le renfort de quatre joueuses de St Loubès. Plus que jamais, Pessac milite pour son maintien à ce niveau : priorité est faite à ces matchs couperêts de seconde partie de tableau pour s’assurer du renouvellement de son bail et faire aussi bien que la saison passée (8ème).

ST GREGOIRE RENNES MHB - BERGERAC PERIGORD PHB

Pronostic : Bergerac

Arbitres / Délégué (D) :
BIDAUD DAVID
CAILLAUD THEO
Date et Heure :
Le 21/09/2014 A 16:00:00
Lieu :
Gymnase de La Ricoquais
rue St Exupéry
ST GREGOIRE

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

UNION MIOS BIGANOS BEGLES II - USM MONTARGIS HB

Pronostic : Mios Bègles II

Arbitres / Délégué (D) :
DELCHEV PAVEL
TROUVE AURELIE
Date et Heure :
Le 20/09/2014 A 18:15:00
Lieu :
DUHOURQUET
156, rue Marcel Sembat
BEGLES

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

CL COLOMBELLES HB - VAL DE BOUTONNE HBC

Pronostic : Colombelles

Arbitres / Délégué (D) :
BOULAY FREDERIC
LOMBARD MICKAEL
Date et Heure :
Le 21/09/2014 A 16:00:00
Lieu :
Salle pluri-sport
Rue du Stade
COLOMBELLES

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB II - STADE PESSAC UC HB

Pronostic : Nantes II

Arbitres / Délégué (D) :
CARVALHO DAVID
UTEAU ADRIEN
Date et Heure :
Le 21/09/2014 A 16:00:00
Lieu :
SALLE 500 - Palais des sports
rue andré Tardieu
NANTES

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

LANDI LAMPAUL HB - HBC CELLES SUR BELLE

Pronostic : Celles s/Belle

Arbitres / Délégué (D) :
BIDAUD DAVID
CAILLAUD THEO
Date et Heure :
Le 20/09/2014 A 20:45:00
Lieu :
KERAVEL
Rue de Kéravel
LANDIVISIAU

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

CJF FLEURY LOIRET HB II - ANGOULEME CHARENTE HB

Pronostic : Angoulême

Arbitres / Délégué (D) :
BLONDEL FRANCOIS
THIEULIN ALEXANDRE
Date et Heure :
Le 20/09/2014 A 20:30:00
Lieu :
Gymnase Albert Auger
8, rue Pablo Picasso
FLEURY LES AUBRAIS

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

Poule 2
Le titre revenant à la réserve Messine la saison passée au terme d’un fabuleux combat à trois, il est logique de désigner Metz comme l’un des favoris au titre une nouvelle fois cette saison. Sauf que le centre de formation Lorrain ne sera pas seul dans la quête du graal, ils sont en effet trois à ambitionner une accession en D2 : Aulnay et Lomme et puis l’ATH Achenheim-Truchtersheim fraîchement reléguée. Le collectif Alsacien a subi une profonde mutation après la déception d’être descendu de D2. D’abord, Aurélien Duraffourg, coach estampillé LFH, a repris le management du sportif avec une idée bien précise pour remettre l’ATH dans le sens de la D2. De nombreuses joueuses majeures ont quitté le navire (Varinot, Djuric…) et place est faite à la jeunesse Alsacienne entourée de joueuses expérimentées, Diop et Kiridzic. Une toute nouvelle mouture qui ne manque pas d’intérêt, l’ATH devra confirmer son rôle de favori… dès l’entame contre un autre ambitieux, Aulnay. Incontestablement le choc de cette 1ère journée, les Amazones Aulnésiennes ne partiront pas favorites mais veulent frapper un grand coup d’entrée. Peu de départs, le retour de Sophie Martin et la venue de jeunes à fort potentiel, l’équipe de Frédéric Mandret mise sur la stabilité avec toujours dans le coin de la tête une volonté de goûter à la D2.

Autre prétendant à l’échelon supérieur, Lomme-Lille a dû, tout comme Achenheim, ravaler l’amertume de sa relégation… pour mieux repartir de l’avant. Benjamin Schmidt a préféré s’en aller et Laurent Worm, artisan du succès Lommois, reprend le flambeau. A l’image de bon nombre de relégation, les départs majeurs sont à déplorer (Kucharska, Titou, Balzinc) mais le club Nordiste garde un socle intéressant de joueuses du cru. Aidé désormais par l’arrivée de deux Vésuliennes (Bertau et Maréchal) et d’une jeune gardienne Monténégrine en provenance de D1 Norvégienne. De quoi voir venir et prétendre au premier rang : premier voyage en Alsace ce week-end chez le promu Strasbourg. Le retour du collectif Strasbourgeois se fait après quelques années de purgatoire en N2 : il gratifie surtout la réussite la saison passée du groupe de Cédric Amour. Un coup de maître pour le jeune coach pour sa première saison, le Grand Strasbourg a évidemment l’objectif du maintien en tête. Pas de noms clinquants au sein du collectif Bas-Rhinois mais celui-ci s'étoffe grâce à la venue des Achenheimoises Clémence Louis et Denisa Filip-Ianasi.

Irrésistible en seconde partie de saison, Metz a réalisé un dernier exercice tout bonnement exceptionnel : autour des Horacek, Kpodar, Flippes et Burlet, les Dragonnettes de Yacine Messaoudi sont allées chercher l’excellence. Cette saison, il s’agit donc de confirmer ce qu’aucun autre centre de formation de LFH n’avait jamais fait jusque-là. Avec un effectif quasi-stable et de jeunes recrues, le Metz Handball a les moyens de se mêler à la lutte pour le titre. Premier déplacement dans l’Est, Metz se rend à Vesoul. Passé la déception de l’élimination de la Coupe de France, Vesoul rentre dans le vif du sujet à domicile contre un poids-lourd : si le duo Maréchal – Bertau s’en est allé, le CSVHS a souhaité garder ses joueuses cadres tout en étoffant un groupe jusque-là trop limité en nombre. Avec l’apport de Sophie Legry et de quelques jeunes, Vesoul a la volonté de s’assurer un bon maintien en s’évitant les frayeurs de la saison dernière.

Auteur d’une belle saison malgré un gros handicap initial, la réserve d’Issy-Paris s’installe donc logiquement en N1 : une récompense bienvenue au vu de l’effort de formation consenti ces dernières saisons par le club Francilien. Si l’IPH a perdu quelques bons éléments (Bouchard et Keita), il compte le renfort de jeunes Franciliennes en devenir (Bekono, Bossavy, Alric). Le groupe de Clément Petit est bien armé pour faire face… avec l’objectif premier de se maintenir. Premier défi de taille, la venue de St Amand les Eaux. Le collectif Nordiste est lui rompu aux joutes de la N1. Et si la fin de saison a été terrible tant sportivement qu’en coulisses, le club a su courageusement faire sa révolution interne pour mieux repartir de l’avant. Le grand départ des joueuses n’a pas eu lieu… et Stéphane Pellan peut repartir avec un groupe certes moins dense mais avec des joueuses qui se connaissent bien. Si la montée en D2 n’est plus d’actualité, la formation du Hainaut veut repartir de l'avant dans la sérénité et une relative discrétion.

Luttant jusqu’au bout pour son maintien, Palente Orchamps a souvent courbé l’échine la saison dernière mais n’a jamais rompu. Un retour compliqué en N1… mais Emilien Larrière et ses filles ont su faire face pour s’en sortir. Le maintien sera une nouvelle fois à l’ordre du jour mais le club Bisontin a bien l’intention de s’éviter l’angoisse de la descente. Pour cela, l’ASPOHB peut compter sur la venue de deux jeunes Bisontines et sur l’expérience d’Aurélie Clerget et d’Eszter Hodosi. Un recrutement judicieux pour se donner les moyens d’atteindre l’objectif. Premiers points à prendre à domicile face à Epinal : la formation Vosgienne a subi une vague impressionnante de départs (Wolf, Legry, Leordean notamment) et n’a pas pu recruter en conséquence. Le nouvel entraîneur Marc Collas a fait monter beaucoup de jeunes Spinaliennes en équipe une et fera donc confiance à un collectif en phase d'apprentissage… un rude défi au vu du premier échec de la semaine dernière en Coupe à Bar le Duc.

Après une première saison encourageante en N1, le Sambre Avesnois a bien l’intention de pérenniser ses performances à ce niveau. Toujours sous la houlette de Thierry Micolon, le club du président Delvallée a fait fort en enrôlant quelques recrues de taille : Kucharska, Zachova notamment. Un recrutement tourné vers l’Est et un effectif qui a désormais fière allure. Si l’objectif du maintien est toujours la priorité, le Sambre Avesnois peut résolument regarder vers le haut… et pourquoi pas la première partie de tableau. Première opposition de poids et premiers éléments de réponse, le collectif de l’Avesnois affronte Alfortville. Dans le camp Val-de-Marnais, on a tourné une page avec le départ de Caroline Pilon et Karolina Pigniczki. La coach Aniko Meksz doit repenser le jeu Alfortvillais et peut compter sur huit recrues venues en nombre : Lecomte, Gomez, Nomoko, Rivière parmi elles. 7ème la saison dernière, Alfortville doit d’abord réussir l’amalgame avant de savoir s’il peut entrer en première partie de tableau.

ACHENHEIM TRUCHTERSHEIM HB - AULNAY HB

Pronostic : Achenheim

Arbitres / Délégué (D) :
PICARD TITOUAN
VAUCHEZ PIERRE
Date et Heure :
Le 20/09/2014 A 20:30:00
Lieu :
CENTRE SPORTIF DU KOCHERSBERG
RUE PEREZ
TRUCHTERSHEIM

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

AS PALENTE ORCHAMPS HB - EPINAL HB

Pronostic : Palente Orchamps

Arbitres / Délégué (D) :
GANGLOFF FABRICE
GUTBUB FREDERIC
Date et Heure :
Le 20/09/2014 A 20:30:00
Lieu :
Gymnase des Orchamps
38 rue chopin
BESANCON

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

SAMBRE AVESNOIS HB - US ALFORTVILLE HB

Pronostic : Sambre Avesnois

Arbitres / Délégué (D) :
SIMON THIERRY
TERRASSE MICHEL
Date et Heure :
Le 20/09/2014 A 20:30:00
Lieu :
JEAN LEMPEREUR
RUE SAINT MARTIN
AULNOYE AYMERIES

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

ISSY PARIS HAND II - HBC ST AMAND LES EAUX PDH

Pronostic : St Amand les Eaux

Arbitres / Délégué (D) :
SAUVADE FREDERIC
REMAI EMMANUEL
Date et Heure :
Le 20/09/2014 A 20:30:00
Lieu :
Saint Nicolas
11/17, rue Victor Hugo
ISSY LES MOULINEAUX

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

CS VESOUL HAUTE SAONE - METZ HB II

Pronostic : Metz II

Arbitres / Délégué (D) :
FROTTIER AURELIEN
GROSS LUCAS
Date et Heure :
Le 20/09/2014 A 20:30:00
Lieu :
Gymnase Jean Jaurès
56 rue Jean Jaurès
VESOUL

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

ENT. GRAND STRASBOURG HB - LOMME LILLE METROPOLE HB

Pronostic : Lomme

Arbitres / Délégué (D) :
DUFLOT PASCAL
FERMESANU IOAN-CHRISTINEL
Date et Heure :
Le 20/09/2014 A 20:30:00
Lieu :
Centre Sportif Ouest
6, chemin long
STRASBOURG

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

Poule 3
Que de belles joutes en perspective dans cette poule 3 de N1F : car si ce championnat a vu certains clubs de l’Est le quitter, la poule 3 récupére désormais les formations du Sud-Ouest et notamment les Hauts-Garonnais Toulouse et Bruguières. Le maintien promet évidemment un combat de tous les instants… mais c’est aussi et surtout en haut de tableau que la bataille peut faire déjà saliver. Ils sont nombreux à s’intéresser au podium voire à la première place : candidat déclaré, l’ASUL Vaulx-en-Velin est bien décidé à retrouver rapidement la D2. Outre la formation Lyonnaise, Pole Sud 38, Bouillargues et Plan de Cuques ont les moyens de tirer leur épingle du jeu. A commencer par Pole Sud 38… toujours placé depuis deux ans mais pour l’heure jamais gagnant. Le groupe de Loïc Legrand a connu deux départs importants avec les arrêts de carrière de sa meneuse Claire Patin et de la gardienne du temple, Carina Araujo. Mais le club Isérois a fait fort en enrôlant l’ex-internationale Française, Vanessa Jelic… assurément la recrue phare de l’été en N1F. Ajouté à quelques jeunes prometteuses, Pole Sud 38 s’affiche comme l’une des valeurs sûres de ce championat… reste à se montrer constant dans l’effort y compris dans l’emballage final. Premier voyage abordable côté Isérois, la visite dans le Var chez le promu, La Garde. Après un passage en N2, revoilà donc le club de la banlieue Toulonnaise en N1 deux ans après. Chez les filles de William Lignier, la priorité va naturellement au maintien. Pas de départ à déplorer : le groupe est donc stable avec le retour non négligeable d’anciennes joueuses du club… une chose est sûre, il faudra se montrer efficace à domicile et prendre un maximum de points face à ses rivaux directs au maintien pour que le handball Gardéen soit récompensé de ses efforts en mai 2015.

Si l’an passé l’ASUL Vaulx-en-Velin ne l’affichait pas ouvertement… saison de transition oblige, cette fois-ci l’accession en D2F est bien une priorité pour le club Lyonnais. Fort d’une superbe bataille avec Bourg de Péage en fin de saison dernière, le collectif de Romain Conte remet ça avec la volonté désormais de valider l’objectif. Peu de départ et quelques recrues majeures dont le retour de Clémence Denizou : au vu de l’effectif présenté sur le papier, les Asulistes font figures de prétendantes n°1 au titre. Premier piège à bien négocier, la réception de Narbonne… candidat au maintien la saison passée mais capable comme durant l’automne 2014 de surprendre d’entrée même les plus ambitieux. Avec l’apport de trois recrues d’expérience, le club Audois change de braquet et peut désormais viser la première partie de tableau. Avec Kent, Voinescu, Mouissy ou encore Alvarez en chefs de file, le NHB peut aller loin dans ce championnat.

La même affiche que l’an passé, Bouillargues et Plan de Cuques se rencontrent dès l’ouverture du championnat. Deux équipes au passé sensiblement similaire : anciens pensionnaires de D2, les deux clubs Sudistes espèrent bien revoir un jour prochain l’antichambre de l’élite. Cela commence par un bon démarrage : si Bouillargues espère réitérer sa victoire de l’an passé contre ce même adversaire, ce sera avec une équipe du SUN sérieusement modifiée. Exit Courcelles, Hosteing ou Joly, Bouillargues a recruté de fortes individualités (Wolf ou encore François) et rajeuni son banc : le nouveau mentor Gardois Jacques Riccardi a repris le flambeau laissé par Grégory Arrivet. L’ambition de figurer parmi les meilleurs est réelle même si l’effectif du SUN paraît quelque peu limité. 5ème seulement la saison dernière, Plan de Cuques fait table rase d’un dernier exercice décevant : Jean-Louis Leblond persévère avec un groupe sensiblement modifié : la garde Africaine (Sissoko, Shokkos, Benga) arrive dans les Bouches du Rhône accompagnée de la gardienne Marie Kazgandjian. Un collectif intéressant sur le papier… reste à trouver l’alchimie pour atteindre le podium final.

Sauvé sur le fil en mai dernier, Toulouse a connu un retour à la N1 très difficile : un manque criant de stabilité défensive s’est fait ressentir et l’a handicapé pendant un an. Yann Joannel continue son travail en s’appuyant sur un collectif sérieusement chamboulé. Les espoirs Bitonti et Lepères parties en centre de formation et trois départs vers le voisin Bruguiérois, le TFH peut compter sur l’apport de jeunes pousses prometteuses (Youlou, Huynh, Pouilhès-Giroux, Legatindji) et l’expérience non négligeable de Jennifer Lousteau. Maintien bille en tête… ça commence dès ce week-end par la réception de La Motte Servolex : le coach Motterain Florian Botti a connu une vague impressionnante de départs. Sans la serial-buteuse Ceccaldi, la meneuse Chalmandrier, la capitaine Margerit… difficile de repartir à l’assaut de la N1. Et pourtant, le club Savoyard a osé le pari d’un recrutement très juvénile : Gardent, Chambertin, Jullien… sept recrues au total pour former un collectif certes juste en quantité mais qui peut viser tout de même un bon maintien.

Auteur d’une belle entrée en matière à ce niveau la saison passée, Bruguières compte bien poursuivre ses efforts. Peu de départs côté Haut-Garonnais et bon nombre de recrues en majorité Toulousaines pour densifier le collectif existant : le mentor Bruguiérois Alain Hatchondo déplore tout de même la perte de sa scoreuse n°1, Justine Mengès. Malgré ce départ, le BOC 31 peut viser un maintien confortable s’il affiche la même détermination et un état d’esprit identique que la saison passée... gageons que coach Hatchondo saura l’entretenir tout au long de cette saison. Premier rival de Bruguières, St Etienne Andrézieux n’affiche pas la même sérénité : le départ de Laurent Benterki et les soucis de terminer la fin de saison en avril/mai dernier mettent en lumière la difficulté permanente de se maintenir à ce niveau pour le HBSA. Le collectif Stéphanois manque de profondeur de banc mais peut compter sur des éléments d’expérience (Allègre et Paullaud en tête) pour chapeauter de nombreuses jeunes joueuses du crû.

Après une première apparition en 2010/11, la réserve de Toulon St Cyr réapparaît en N1 cette saison. Ce retour des jeunes Varoises est l’aboutissement d’une saison exceptionnelle à l’issue de laquelle elles ont accroché le titre de championnes de France de N2. Sous la conduite de Carine Bertrand, le centre de formation Toulonnais reste quasiment le même : Pannequin, Thiero et les sœurs Puleri le renforcent. Le maintien est évidemment à l’ordre du jour… mais la perspective de se hisser en première partie de tableau est bel et bien réelle. Première confrontation à ne pas manquer, la venue du Pouzin ce week-end. La stabilité est aussi à l’ordre du jour côté Ardéchois : Le Pouzin peut compter sur un effectif inchangé à la tête duquel Aleksandar Dragic fait consensus. Pour équilibrer sa base arrière, le club du président Mège a misé sur une gauchère d’expérience, l’Espagnole Soraya Garcia Leite. Le maintien toujours en tête… mais en affichant la même combativité, les Pouzinoises ont raisonnablement les moyens de faire aussi bien que la saison passée (7èmes).

SUN AL BOUILLARGUES - HB PLAN DE CUQUES

Pronostic : Bouillargues

Arbitres / Délégué (D) :
ATIA MOHAMED
SASSOUI YASSINE
Date et Heure :
Le 20/09/2014 A 20:15:00
Lieu :
Gymnase municipal
Rue de la Source
BOUILLARGUES

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

TOULOUSE FEMININ HB - LA MOTTE SERVOLEX HB

Pronostic : La Motte Servolex

Arbitres / Délégué (D) :
HADJAB AMOR
HADJAB JOUAD
Date et Heure :
Le 20/09/2014 A 21:00:00
Lieu :
Gymnase des Argoulets
Chemin Cassaing
TOULOUSE

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

ASUL VAULX EN VELIN - NARBONNE HB

Pronostic : Vaulx en Velin

Arbitres / Délégué (D) :
CHAVENT GUILLAUME
THOULOUZE-CUCHE YANN
Date et Heure :
Le 20/09/2014 A 20:30:00
Lieu :
Palais des sports Jean CAPIEVIC
3 rue Ho Chi Minh
VAULX EN VELIN

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

BRUGUIERES OC 31 HB - ST ETIENNE ANDREZIEUX HB

Pronostic : Bruguières

Arbitres / Délégué (D) :
DAUBA THIERRY
FERNANDES CESAR
Date et Heure :
Le 20/09/2014 A 20:45:00
Lieu :
Gymnase René Albus
Allée Pierre de Coubertin
BRUGUIERES

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

HB LA GARDE - HB POLE SUD 38 EE

Pronostic : Pole Sud 38

Arbitres / Délégué (D) :
MEZARD CHRISTOPHE
ROLIN CHRISTOPHE
Date et Heure :
Le 20/09/2014 A 20:30:00
Lieu :
Gymnase La Planquette
Rue Henri Barbusse
LA GARDE

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

TOULON/SAINT-CYR VAR HB II - LE POUZIN HB 07

Pronostic : Toulon St-Cyr II

Arbitres / Délégué (D) :
CERVERA JOSE
PITARCH GERALD
Date et Heure :
Le 20/09/2014 A 20:00:00
Lieu :
VERT COTEAU
86 rue Friggeri
TOULON

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités