mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Cesson de bonne foi, Toulouse, Nantes et St Raph en 1/4
Cesson de bonne foi, Toulouse, Nantes et St Raph en 1/4
21 Septembre 2014 | France > Coupe LNH

Les gardiens se sont illustrés sur ce 1er tour de coupe de la Ligue. A St Raph' où Djukanovic a encore eu les doigts en or mais surtout à Cesson où Kévin Bonnefoi, tout de vert vêtu, a pris des allures de Peter Pan. Toulouse et Nantes sont les autres qualifiés du week-end.

Cela ne lui était jamais arrivé, du moins à ce niveau. Kévin Bonnefoi du haut de son mètre 91 et de ses 22 ans a été le grand artisan de la qualification de Cesson en quarts de finale de la Coupe de la Ligue aux dépens de l'USAM Nîmes (25-19). Après un départ chaotique (4-7 après 15'), les Bretons ont pris les commandes peu avant la pause. Mais le portier originaire de La Seyne-sur-mer n'a pas attendu la mi-temps pour s'illustrer. Dans ce 1er acte, il avait déjà mis en échec à huit reprises les tireurs gardois. Insatiable et sans raison de s'arrêter, il a persisté en seconde période pour terminer à 22 arrêts à 55% dont un pénalty. Une moyenne digne des plus grands.

Est-ce qu'il y a eu une préparation particulière ?
Deux jours avant le match, Yérime (Sylla) m'a dit que je commencerais dans les buts. Je me suis préparé dans ma tête et tout le monde m'a mis dans d'excellentes conditions.

Et tu t'illustres très rapidement...
Il fallait que je montre que j'étais là. Il me fallait un match référence pour parfaitement débuter la saison. En plus à domicile dans une salle surchauffée. C'était énorme.

22 arrêts, ce n'est pas rien !
Si je suis en confiance... ou plutôt si on m'accorde de la confiance, je peux me surpasser. A St Raphaël jusqu'à la saison dernière, j'ai eu vraiment du mal. Mon arrivée à Cesson, c'est un vrai tournant dans ma carrière. Je suis venu ici pour avoir du temps de jeu, pour gagner de l'expérience au contact de "Micka" Robin. La seule manière de montrer que je suis là, c'est de m'exprimer sur le terrain. A St Raph', c'était très compliqué.

Il y a une hiérarchie avec Mickaël Robin ?
Non, non. On est avant tout une paire de gardiens. A l'entraînement, si tu es bon, tu joues. Un de nous peut passer au travers donc il faut que l'autre soit au top pour le suppléer. C'est cela qui va faire notre force cette année.

Prochain match au PSG... Vous continuez sur le même rythme ?
Surtout, on ne s'enflamme pas. On sera encore moins favoris à Paris qu'on ne l'était pas à Dunkerque et contre Toulouse.

Ce bon début de saison, c'est le résultat d'une bonne prépa ?
Oui je pense. Je peux te dire qu'avec "Raggi" (Ragnar Oskarsson, chargé de la préparation physique), on en a bien ch.. ! Sur la piste, en salle, partout et malgré des matches amicaux où les résultats n'étaient pas top, on n'a jamais douté. Et surtout, on a tout partagé. Je n'ai pas fait beaucoup d'équipes mais c'est la 1ère fois que je sens une telle solidarité dans un groupe.

Handballistiquement, es-tu plus heureux qu'il y a six mois ?
Tout à fait ! Je revis, je m'épanouis. Tout le monde cite en référence la Côte d'Azur mais cela ne fait pas tout ! Ici, l'ambiance est différente, il y a moins d'argent, les objectifs ne sont pas les mêmes et la pression non plus. Là, on va assurer le maintien et après on pensera au bonus.

CESSON RENNES METROPOLE HB - USAM NIMES        25-19
Statistiques du match

Date et Heure :
Le 20/09/2014 A 20:45:00
Lieu :
La Vallette
3 Allée de Champagné  -  CESSON SEVIGNE



Nantes en toute logique

Avec huit buts de Maqueda (notre photo), 6 de Davyes et 11 arrêts de Schulz, Nantes a rendu une copie très honorable face à Sélestat pour se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Mais en face, les Alsaciens se sont accrochés 25 bonnes minutes avant de lâcher du terrain (16-11 à la 31ème). En seconde période, Thierry Anti a souhaité faire tourner son effectif, ce qui n'a pas affecté le rendement de l'équipe (30-26).

HBC NANTES - SELESTAT          30-26
Statistiques du match

Date et Heure :
Le 20/09/2014 A 17:00
Lieu :
BEAULIEU
RUE ANDRE TARDIEU  -  NANTES

Toulouse sur la fin !

Un vrai match de coupe à Toulouse ! Comme l'expérimenté Jérôme Fernandez les affectionne. Le capitaine des Bleus a encore été décisif avec ses 9 buts (dont cinq à 7m) inscrits çà et là à des moments-clés. Pourtant Aix est resté pendu aux basques toulousaines pendant toute la rencontre. A la mi-temps (16-15), rien n'était joué et même lorsqu'à l'amorce du dernier quart d'heure, le Fénix va laisser Pays d'Aix à trois longueurs (27-24), les Provençaux n'ont jamais baissé la tête (27-27 à la 50ème). Dans le sillage d'un Wesley Pardin qui avait parfaitement pris le relais de Cyril Dumoulin (une panne de logiciel a entremêlé leurs statistiques respectives), Toulouse est repassé en tête, restant toujours sous la menace aixoise. A 54 secondes du terme, tout était encore possible (30-29). C'est pourtant le grand Jérôme qui va tuer tout suspense et rassurer les supporters du Palais des Sports en trompant juste avant le gong, l'excellent Robin Cappelle (13 arrêts).

FENIX TOULOUSE HANDBALL - PAYS AIX U.C     31 - 29
Statistiques du match


Date et Heure :
Le 21/09/2014 A 17:00
Lieu :
Palais des Sports de Toulouse
3 rue Pierre Laplace  -  TOULOUSE

Jusqu’à la mort subite ! 

Tremblay n’a pas à rougir mais peut être déçu d’avoir échoué si près du but face à St Raphaël (40-39). C’est encore "Micha" Djukanovic qui a été décisif dans cette séance si stressante des jets de 7 mètres. Car ce match a été âprement disputé. Sur la lancée de leur succès, trois jours plus tôt face au PSG, les Varois ont essayé d’imprimer leur tempo (14-12 à la 23ème) mais sont tombés sur de coriaces Franciliens qui sont passés devant, juste avant la pause (16-18) et ont tenu le tableau d’affichage jusqu’à la moitié de la seconde période. C’est à ce moment que Geoffroy Krantz a sonné le réveil (26-26) et remis ses partenaires sur les bons rails (30-27 à la 48ème). Mais c’était sans compter sur un sursaut de Tremblay qui va faire le forcing pour remonter son handicap et arracher in extremis la séance des pénaltys (36-36). La séance du 5 contre 5 va rester indécise jusqu’au bout avec deux échecs de part et d’autre (39-39). Au jeu de la roulette russe, le Hongrois de Seine-St Denis Barna Putics butait sur Djukanovic, quelques secondes plus tard, l’inévitable Raphaël Caucheteux (notre photo) envoyait ses partenaires en quart de finale.
  

La réaction de Raphaël Caucheteux (recueillie par Anne Champion)

"On a réalisé une bonne performance même si le score n'est pas très flatteur pour nous parce qu'on n'a pas très bien défendu. Les tirs au but, ça nous réussit pas mal. Cette victoire est importante quand même car en trois matchs, on peut gagner un titre. A Saint Raph, si ça se passe bien et qu'on n'a pas de blessés, on a des ambitions et je pense qu'on peut faire quelque chose.Il faut continuer sur notre lancée, mercredi à Aix. La salle est très chaude là-bas. Ils ont un gardien qu'on connaît très bien, Yohann ploquin. Il va falloir bien récupérer et se préparer mentalement a vivre un match très dur."

SAINT RAPHAEL - TREMBLAY     40-39  (MT 16-18 / 36-36 / 39-39 aux pen.)
Statistiques du match
 

Date et Heure :
Le 21/09/2014 A 17:00
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Rue des Châtaigniers  -  ST RAPHAEL


Un ultime rendez-vous de ce 1er tour de coupe de la Ligue aura lieu dimanche prochain (le 28 septembre à 17h00) au Phare, entre Chambéry et Créteil. Les quarts de finale avec entrée en lice des trois clubs engagés en Ligue des Champions (Dunkerque, PSG, Montpellier) étant eux programmés le week-end des 8 et 9 novembre.

© Yves Michel
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités