mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Défaite « honorable » du Sambre-Avesnois face à Cergy
Défaite « honorable » du Sambre-Avesnois face à Cergy
1 Novembre 2014 | France > Coupe de France

Avant le coup d’envoi, Thierry Micolon, l’entraîneur du Sambre-Avesnois handball (SAHB) ne donnait pas cher de son groupe d’autant que plusieurs joueuses de base étaient absentes, à l’image d’Edyta Kucharska, blessée au coude gauche, ou encore de Kamilla Kantor partie en stage avec son équipe nationale de Hongrie. En face, Cergy-Pontoise pouvait, à l’inverse du championnat de D2, aligner toutes ses joueuses étrangères.

Dans cet état d’esprit, le SAHB s’élançait dans l’aventure et montrait un visage plus que sympathique restant à deux longueurs de leurs adversaires pensionnaires de D2. Alors que la gardienne sambrienne, Edwige Rzonca, démarrait avec quelque peu de distraction, les Valdoisiennes devaient s’attendre à se heurter à elle à dix reprises lors de cette première période qu’elles remportaient sur un score fleuve de 8 à 15.

Chacun se disait que la messe était dite mais Paulina Zakovska remettait les gaz pour prouver combien elle pouvait changer le cours des choses tandis que Rzonca repartait sur des bases solides permettant à l’ensemble du SAHB de revenir au score pour finalement ne terminer qu’avec quatre buts de retard.

À l’issue de la rencontre, Roch Bedos, l’entraîneur de Cergy, reconnaissait que la victoire était étriquée : « C’est une petite victoire. On a manqué de performance en deuxième mi-temps face à leur gardienne qui leur a permis de croire pouvoir venir nous titiller et de croire en ses capacités. Nos plus grands adverses ne sont toujours pas les autres mais toujours nous. Après une première mi-temps correcte, notre deuxième mi-temps qui est totalement à l’envers. C’est un match que nous perdons dans la concentration. »

Du côté du SAHB, Thierry Micolon estimait que la défaite était honorable : « On a perdu le fil du match sur un quart d’heure. On a manqué de percussion sur le jeu d’attaque et d’enchainement derrière. On a pris énormément de contre-attaques et de buts pris sur la qualité individuelle de certaines de leurs joueuses. Finalement, nous sommes revenues dans le match en changeant nos habitudes de jeu et on a repris confiance. On vient mourir à quatre buts mais on aurait même pu revenir plus proches avec des ballons mieux négociés à la fin. On a gardé ce match pour garder un rythme plus intéressant en vues des matches de championnat à venir.  Au final, je suis personnellement satisfaisait du résultat de mes filles malgré le passage à vide que nous avons connu ». De bonnes nouvelles avant la réception de la réserve de Metz, samedi soir à Aulnoye-Aymeries pour le compte du championnat de Nationale 1.

Jean-Pierre MALEWICZ pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités