mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
D2F : Les C²B² prennent le pouvoir
D2F : Les C²B² prennent le pouvoir
11 Novembre 2014 | France > Division 2F

Résumé de la 8° Journée de Division 2 Féminine. 
Cannes, Chambray et Brest, victorieux ce week-end, rejoignent Besançon en tête du classement de D2F. Les 4 VAP squattent donc dorénavant les 4 premières places du championnat.

Un seul duel entre VAP lors de cette 8e journée avec Cannes qui recevait le leader Besançon. Déplacement délicat pour des Bisontines qui devaient affronter une équipe cannoise revancharde en diable après la défaite concédée il y a 15 jours face à Mérignac. Et l’ESBF est dans le dur dès l’entame puisqu’il faut attendre le 12e tir pour débloquer le compteur doubiste. Entre temps : 3 poteaux, 3 tirs non cadrés et 5 arrêts de Ranikova. La gardienne cannoise a la main chaude et affole les compteurs avec un hallucinant 11 arrêts sur 16 tentatives en 1ère mi-temps ! Un 5 – 0 d’entrée, 6 à 13 à la pause, les choses sont bien mal engagées pour les visiteuses… Face à des adversaires en infériorité numérique en début de 2e période, l’ESBF essaie bien de se relancer en lançant une double stricte, grappille quelques ballons et refait un peu son retard… Mais le leader n’arrivera jamais à prendre l’ascendant sur une équipe de Cannes tout simplement au-dessus sur ce coup-là… Besançon ne doit de conserver sa place de leader qu’au fait que Cannes et Brest ont un match de retard.

Brest, parlons-en ! On aura beaucoup écrit sur cette opposition entre la meilleure attaque (Aunis La Rochelle) et la meilleure défense du championnat (le BBH). Et le moins qu’on puisse dire c’est que les bretonnes ont remis les pendules à l’heure. Pour une fois, les joueuses de Laurent Bezeau sont présentes dès le coup d’envoi. Pereira signe un 1er arrêt sur Abdelmalek, déjà un signe. Les 2 équipes sont au coude à coude jusqu’à la 10e mn mais le public brestois sent que son équipe est en train de prendre l’ascendant. Marie-Joseph fait exploser les lignes rochelaises et débute son festival sur la ligne des 6 mètres adverses alors que Filipovic et Tizi règlent la mire à 9 m. Aunis est à la dérive en défense, avec une agressivité en panne, et se casse les dents sur le mur de granit érigé par Limal, MBang et Filipovic devant Pereira. La mi-temps est atteinte sur le score de 21 à 12 et on voit mal comment Laurent Gramont va pouvoir inverser la tendance… Le coach rochelais (résigné ?) entame la 2e mi-temps en se privant de sa meilleure joueuse (que l’on ne reverra plus avant la 50e mn !) et confie les clés de la maison à ses joueuses ibériques qui, tant bien que mal, essaient de sauver les meubles.

L’écart enfle pour atteindre 14 unités à la 40e mn et Laurent Bezeau peut jeter dans la bataille les joueuses qui, habituellement, ont un peu moins de temps de jeu. Cela permet aux visiteuses de réduire l’écart et faire jeu égal sur la 2e période sans pour autant inquiéter les 2500 spectateurs de l’Arena de Brest. Le BBH signe un très probant 36 – 28 avec une maestria offensive (Tizi 10 buts, Marie-Joseph 9) que l’on n’avait pas encore soupçonné cette saison.

Chambray était loin d’être serein au moment d’entamer sa rencontre face à Yutz après des résultats moyens ces dernières semaines. De fait, la première période est compliquée : il y a des absences coupables en défense et les visiteuses profitent de ce courant alternatif pour rester en embuscade, flairant la bonne affaire. Les 2 équipes sont encore au contact en 2e période. Un petit coup de mieux pour le CTHB qui s’appuie sur l’expérimentée Ionela Stanca, véritable déclencheur pour son équipe. La pivot roumaine met les buts et provoque les sanctions au bon moment. La défense s’organise autour de Varinot et Serghini qui verrouillent le secteur central et les gardiennes Jubault et Bertrand (20 arrêts à elles 2) ferment la boîte. Les Louves sont tombées sur un os et le compteur visiteur reste bloqué à 28 (53e mn) alors que les Chambraisiennes déroulent pour s’adjuger la partie sur un score flatteur de 36 à 28 qui ne reflète probablement pas l’âpreté du combat.

Le rencontre entre Mérignac et Octeville, 2 concurrents dans la course au maintien, s’annonçait indécise entre des Girondines qui ont marqué les esprits en allant s’imposer à Cannes il y a 15 jours et des Normandes qui enregistrent des résultats encourageant. Loïc Cambérou, le coach girondin, ne masquait pas son désarroi à l’issue de la rencontre. La défaite à domicile lui était manifestement insupportable mais il se refusait à commenter à chaud la prestation de son collectif balayé par Octeville 19 à 25. Tout juste évoquait-il la stérilité offensive dont avait fait preuve l’ensemble de l’équipe. « Le groupe est très hétérogène et, si une des cadres n’est pas là pour mettre 10 buts, les filles sont trop justes pour prendre le relai ». La victoire contre Cannes n’a pas aidé à une bonne préparation car l’investissement aux entraînements a été défaillant et ce manque d’implication s’est fait criant face à une équipe d’Octeville qui était là pour faire un coup. Et ça se voit dès les premières minutes puisque les Normandes mènent déjà 8 à 1 au bout de 10 mn. En 2e mi-temps, Mérignac joue mieux le coup, profitant de quelques supériorités numériques pour revenir à hauteur 17 à 17 à la 45e mn. Las, l’embellie est de courte durée puisque Octeville passe à suivre un 6 à 0 en 10 mn sous l’impulsion, notamment, d’une Souad Titou irrésistible (12 buts). La messe est dite et Isabelle Louis peut savourer cette 1ère victoire à l’extérieur, fière d’une équipe qui a fait preuve de belles valeurs morales et collectives. Loïc Cambérou n’en dira pas autant…

Le derby francilien entre Noisy le Grand et la Stella Sports Saint Maur a tourné à l’avantage des Noiséennes. Même voisines, c’est la première fois que les 2 équipes se rencontrent et le match est indécis de bout en bout. 11 – 11 à la mi-temps, le promu St Maurien a l’opportunité de s’échapper en début de 2e période à la faveur de 4 mn de supériorité numérique mais ne convertit pas la moindre de ses occasions… Les visiteuses ont laissé passer leur chance et ce sont les locales qui vont le mieux négocier le money time en prenant 2 buts d’avance dans les dernières minutes du match, remporté sur le score de 23 à 21. La Stella, dans une vilaine spirale négative, enregistre sa 4e défaite de la saison malgré les 9 buts de Petra Benuskavan. Une note positive néanmoins avec la titularisation de Gladys Boudan, retour de blessure, qui va venir renforcer une équipe Val de Marnaise en plein doute.

Autre match très serré, celui qui a opposé Cergy Pontoise à Bourg de Péage. Le score est de 12 à 10 à la mi-temps, c’est le plus gros écart enregistré en 30 mn… Eva Turpin ramène les Péageoises dans le match en égalisant pour son équipe à la 35e mn. Les visiteuses passent même devant et mènent encore d’un but à la 52e mn. Mais Cergy Pontoise, toujours à la recherche d’une première victoire, ne lâche rien et finit en trombe passant un 6 à 1 à son adversaire du jour. Victoire ô combien précieuse pour les Valdoisiennes qui lancent enfin leur saison.

CERGY-PONTOISE HANDBALL 95 - DROME HANDBALL BOURG DE PEAGE

27 - 23 (Mi-temps : 12-10)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
KENTZINGER GEOFFROY
KESSLER DAMIEN
DENIS JEAN-CLAUDE (D)
Date et Heure :
Le 08/11/2014 à 19:00:00
Lieu :
Complexe sportif des Maradas Grande Halle
6 passage du lycée
PONTOISE

*****************************

CHAMBRAY TOURAINE HANDBALL - YUTZ HANDBALL FEMININ

36 - 28 (Mi-temps : 17-16)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
VLAMINCK HERVE
BARBA JEAN-DENIS
BLANCHOUIN GILLES (D)
Date et Heure :
Le 08/11/2014 à 20:00:00
Lieu :
Gymnase de la Fontaine Blanche
Rond Point du Maréchal Leclerc
CHAMBRAY LES TOURS

*****************************

A.S.CANNES HB - ES BESANCON FEMININ

26 - 19 (Mi-temps : 13-6)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
VAUJANY STEPHANE
FERBUS HENRI
BOULEN PHILIPPE (D)
Date et Heure :
Le 07/11/2014 à 20:30:00
Lieu :
Gymnase des Mûriers
Rue René Dunan
CANNES LA BOCCA

*****************************

MERIGNAC HANDBALL - HB OCTEVILLE SUR MER

19 - 25 (Mi-temps : 10-14)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
FABRE MAXIME
TURIN SEBASTIEN
LAMUDE GILLES (D)
Date et Heure :
Le 08/11/2014 à 20:45:00
Lieu :
PIERRE DE COUBERTIN
AVENUE ROBERT SCHUMANN
MERIGNAC

*****************************

NOISY LE GRAND HANDBALL - STELLA SPORTS SAINT MAUR HANDBALL

23 - 21 (Mi-temps : 11-11)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
MAGNIER VINCENT
BAILLY ALEXANDRE
MENNESSON JEAN-PHILIPPE (D)
Date et Heure :
Le 08/11/2014 à 20:15:00
Lieu :
CLOS DE L'ARCHE
Rue Jean Riche pin
NOISY LE GRAND

*****************************

BREST BRETAGNE HANDBALL - AUNIS HB LA ROCHELLE PERIGNY

36 - 28 (Mi-temps : 21-12)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
HERY VICTORIA
NABET YAEL
LOUETTE OLIVIER (D)
Date et Heure :
Le 08/11/2014 à 20:30:00
Lieu :
BREST ARENA
140 boulevard de Plymouth
BREST

*****************************


© Philippe Merer
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités