mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Bleus de chauffe pour le retour de la LDC masculine
Bleus de chauffe pour le retour de la LDC masculine
15 Novembre 2014 | Europe > Champion's League

Et si les trois équipes françaises qui jouent dimanche en LDC, réalisaient un trois sur trois ? Ce sera difficile pour Paris surtout si Omeyer est forfait face à la montagne Kiel, pour Dunkerque en déplacement à Szeged en Hongrie, plus abordable pour Montpellier face aux Russes de Chekhov. Dans tous les cas, il faudra se retrousser les manches et ne pas regarder les trains passer.

Avec ou sans "Titi", ce n'est pas pareil

En arrivant sur la capitale, des confrères allemands ont été plusieurs à poser la même question. "Omeyer va-t-il jouer ?" Car avec ou sans son dernier rempart et sans faire injure à Patrice Annonay, excellent au plus haut niveau les deux dernières saisons, le PSG n'affiche pas le même visage. "Qui plus est, renchérit Philippe Gardent, face à Kiel où "Titi" a joué le père fouettard au quotidien pendant plusieurs années (7 très exactement). On sait que cela peut être perturbateur quand un gardien connait parfaitement son adversaire." Depuis quelques jours, le portier de l'équipe de France souffre au niveau du fessier et sa participation est très incertaine, une décision sera prise au tout dernier moment. Ce qui est sûr, c'est que les Parisiens devront se passer de Luc Abalo (élongation aux adducteurs) qui doit retrouver le terrain la semaine prochaine et de Samuel Honrubia (pointe aux ischios). Pour compléter l'effectif, les deux jeunes Guadeloupéens du centre de formation Jordy Jacoby (gardien) et Steve Marie-Joseph (ailier gauche) ont été appelés. "Malgré ces pépins, assure le coach parisien, on va aborder cette rencontre avec enthousiasme, on est là pour ce type de match. Et peut-être que pour une fois, Kiel aura plus de pression car si cela veut bien sourire pour nous et même si cela ne sera pas fini, on aura fait un bon chemin (pour terminer 1er du groupe)." En LDC, l'opposition sera inédite mais en août dernier, les deux équipes s'étaient rencontrées et le PSG était allé s'imposé en Allemagne devant plus de 10 000 spectateurs, 28-31. C'était un match amical et depuis, le contexte a évolué.   

Kiel vu d'Allemagne

Depuis la reprise, Kiel et le PSG cultivent à la fois différences et similitudes. Au plan comptable tout d'abord, le parcours des Allemands dans leur championnat n'est pas du tout le même. Alors que les Parisiens ont déjà trois défaites à leur passif, Kiel n'a fléchi qu'à deux reprises (sur 14 rencontres disputées) mais surtout a disposé de ses principaux concurrents directs pour le titre. Hambourg entraîné par Christian Gaudin, s'est incliné de peu face à l'actuel leader de la Bundesliga. Le technicien français exilé outre-Rhin, a sa petite idée sur une tactique possible. "Je ne suis pas là pour donner des conseils mais c'est une équipe qu'il faut bousculer. Paris a les atouts pour le faire. En revanche, si on les regarde trop jouer, cela peut faire mal. C'est une affiche digne du Final Four et je me demande même s'il ne va pas y avoir une sorte de poker menteur autour de ce match. Les deux équipes n'ont-elles pas intérêt à en garder pour la suite ? Mais il ne faut pas non plus trop calculer." En Ligue des Champions, le PSG a réalisé jusque-là un sans faute alors que les partenaires du Serbe Marko Vujin (notre photo) ont été surpris dès la 1ère journée à Zagreb (où les Parisiens ne sont pas encore allés). Côté infirmerie, celle des riverains de la Baltique n'a rien à envier avec celle de la capitale. Deux joueurs majeurs ne feront pas le déplacement. L'arrière gauche tchèque Filip Jicha s'est fait opérer fin septembre de la cheville gauche et n'est pas encore rétabli, le demi-centre islandais Aron Palmarsson qui souffrait d'une déchirure aux ischios, a fait un essai... non concluant, mercredi face à Erlangen. Un match face à un promu remporté à deux minutes de la fin d'un seul petit but. Au même moment, c'est d'ailleurs ce qui est presque arrivé au PSG en déplacement à Istres.

Les repères pour le THW Kiel

Co-leader actuel de la Bundesliga (à égalité avec Rhein Neckar Löwen)

Joueurs en vue : Marko Vujin (arrière droit - Ser - 19 buts en LDC) - Domagoj Duvnjak (demi-centre - Cro) - Joan Canellas (demi-centre - Esp) - Niclas Ekberg (ailier droit - Suè) - on pourrait aussi citer Toft Hansen, Klein, Weinhold... tous les postes sont quasiment doublés par des pointures.

Meilleures perfs en LDC : 18ème participation – 3 fois vainqueur de l'épreuve (2007,2010,2012), 8 finales

Dernière confrontation en LDC avec PSG : aucune

Pas de droit à l'erreur pour Montpellier

Dans une poule ultra compliquée où Veszprem, Vardar Skopje et sans doute Rhein Neckar Löwen sont au dessus du lot, la double confrontation en moins d’une semaine avec Chekhov revêt un caractère particulier pour Montpellier. Deux succès lors des deux rendez-vous (à l’Arena de Pérols puis en Russie) sont obligatoires, ensuite, il faudra surveiller le comportement des Slovènes de Celje, adversaire direct pour le 4ème billet qualificatif aux 8èmes. A moins que les Héraultais soient encore en mesure de gêner Rhein Neckar mais l’écart de 11 buts enregistré à Mannheim est un boulet qu’ils trainent depuis le début de leur campagne européenne. La tâche qui attend les joueurs de Patrice Canayer face à Chekhov n’a rien d’une formalité même si pour l’instant les banlieusards moscovites n’ont remporté aucune confrontation. Au MAHB, l’infirmerie est toujours bien remplie, l’équipe est souvent obligée de faire le dos rond mais pour l’instant, ça passe puisqu’elle se retrouve en tête de la LNH.  «Ce qui est intéressant, remarque le technicien montpelliérain sur le site du club, c’est que malgré le nombre de blessés, l’équipe produit un jeu de qualité et l’état d’esprit est là. Les joueurs sont présents et je ne veux pas qu’on se pose trop de questions pour le moment.» Par rapport au match de mercredi face à Créteil, Laluska et Borges font leur retour dans un groupe de 17 parmi lesquels figurent six éléments du centre de formation.

Les repères pour les "Ours" de Chekhov

Leaders actuels du championnat russe (9 matches, 9 victoires)

Joueurs en vue (tous Russes): Oleg Grams (gardien) – Alexander Dereven (notre photo - arrière gauche – 24 buts en LDC) - Dimitry Kovalev (ailier droit) - Dimitry Zhitnikov (arrière gauche) – Alexander Chernoivanov (pivot)

L’équipe est dirigée depuis 2001 par la légende du handball russe, Vladimir Maksimov (69 ans).

Meilleures perfs en LDC : 14ème participation – A atteint le Final Four en 2010 (battu en demies par Barcelone et pour la 3ème place par Ciudad Real)

Dernière confrontation en LDC avec Montpellier : en 2012/2013 en phase de groupe (succès en Russie 35-29 et match nul à Montpellier 30-30)



L'heure de vérité pour Dunkerque

Le grand chelem était tentant mais en une semaine, Dunkerque n'a pu réaliser la passe de trois. Pas le temps d'analyser et chercher les raisons de la défaite à Chambéry qu'il faut se replonger dans l'univers européen. Avec un voyage au sud de la Hongrie, à Szeged où Nantes l'an passé en coupe EHF, avait fait mieux que se défendre et s'était incliné d'un petit but, tout comme cette saison, les Ukrainiens de Zaporozhye que les Nordistes sont allés battre il y a un peu plus d'un mois. Donc en résumé, le déplacement est périlleux mais pas insurmontable. Surtout que les Hongrois devraient être privés de l'éphémère ancien aixois, le Slovène Dean Bombac (2ème meilleur buteur de la LDC) qui souffre d'une cheville et de l'Espagnol (ex-PSG) Antonio Garcia qui lui, s'est fait opérer d'une fracture du péroné et dont la reprise est imminente. Avec seulement 2 points au compteur, les joueurs de Patrick Cazal seraient bien inspirés de marquer les esprits avant de retrouver les camarades de l'ancien gardien parisien José Manuel Sierra, dans moins d'une semaine aux stades de Flandres.  

Les repères pour MOL - Pick Szeged

Leader actuel de la Superligue hongroise (à laquelle ne participe pas Veszprém - 12 matches, 12 succès)

Joueurs en vue : José Manuel Sierra (gardien - Esp) - Zsolt Balogh (notre photo - arrière droit - Hon) - Jonas Källman (ailier gauche - Suè) - Ferenc Ilyès (arrière gauche - Hon)

Meilleures perfs en LDC : 12ème participation – 1/4 finaliste en 2004 (éliminé par Magdebourg)

Vainqueur de la coupe EHF la saison dernière (après avoir battu Montpellier en finale)

Dernière confrontation en LDC avec Dunkerque : aucune

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités