mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC : Dunkerque saute sur une bombe !
LDC : Dunkerque saute sur une bombe !
22 Novembre 2014 | Europe > Champion's League

4ème défaite de rang pour Dunkerque en Champion’s League… L’USDK n’a pas forcément démérité face aux Hongrois de Szeged, mais encore trop handicapée par les blessures et les méformes, elle n’a pu contrer un Dean Bombac roi du terrain.

Au final, on se demandera longtemps si les joueurs de Dunkerque a loupé ou non l’occasion de se refaire une santé en Champion’s League… Car ils n’ont jamais mené hormis sur le premier but. Szeged emmené par ce diable de Dean Bombac qui avait juste fait son retour de blessure lors du match aller, a dominé de la tête et des épaules dans bien des moments du jeu. Mais avec 4 jets de 7 mètres ratés, 11 arrêts concédés à José Manuel Sierra et un nombre incroyable de ballons perdus, les Nordistes peuvent aussi se dire qu’ils ont loupé le coche alors que le dernier tir de Kornel Nagy aurait pu leur offrir un match nul sur le gong. Mais c’est sans doute une impression trompeuse ! Privée de Benjamin Afgour au début du match, ayant perdu Pierre Soudry en milieu de seconde période pour un problème au genou puis devant se passer de Bastien Lamon pour un rouge sec peu négociable après une bonne tarte sur le museau de Niko Mindegia à partir de la 53° minute de jeu, Dunkerque n’avait pas d’armes suffisantes pour envisager une autre fin que cette défaite, même si tout leur courage leur aura permis de rester quasi constamment au contact.

60 minutes pour Kornel Nagy, 60 pour Mohammed Mokrani, 53 pour Bastien Lamon, 60 pour Vincent Gérard, on voit que les tauliers nordistes ont donné de leur personne, mais surtout que comme depuis le début de saison, le manque de rotations devient un problème bien trop récurrent pour que les choses ne finissent autrement que par des défaites. Des défaites de plus en plus cruelles, mais des défaites…Mais si Dunkerque a tenu bon pendant 60 minutes, il le doit aussi et surtout à ce diable de Vincent Gérard qui a encore fait une partie de très gros standing. Déjà énorme en Hongrie la semaine dernière, le portier de l’USDK a remis cela dans son antre du Stade de Flandres. Capable de rendre aphone pendant de grosses périodes comme au tout début de seconde mi-temps où il va tout stopper pendant 5 bonnes minutes et permettre à ses coéquipiers de recoller, le Messin va montrer que quoi qu’il se passe dans le Nord en termes de résultats, il restait le taulier sur qui compter en toute situation.

Maintenant, qu’il y ait des regrets ou non… Que Dunkerque se dise qu’ils sont maudits dans la reine des compétitions européennes. Une chose est claire, il reste 4 matches à disputer dont deux à l’extérieur et qu’avec la victoire de Zaporozhye à Schaffhausen, les champions de France sont derniers de la poule D et qu’il faudra une sacrée réaction pour se sortir de là et envisager la qualification.

A Dunkerque, Stade de Flandres
Le samedi 22 novembre à 14h30
Dunkerque HB Grand Littoral - MOL-Pick Szeged : 24 - 25 (Mi-temps : 12-15)

3 000 spectateurs
Arbitres :
MM Mija Gubica et Boris Milosevic (Croatie)

Evolution du score : 1-4 5°, 3-7 10°, 6-9 15°, 8-10 20°, 10-13 25°, 12-15 MT - 15-16 35°, 16-19 40°, 19-20 45°, 20-23 50°, 21-25 55°, 24-25 FT

Les réactions d’après-match
Attila VADKERTI, ailier gauche, Mol Pick Szeged : « Tout d’abord, je tiens à dire que je suis très heureux que nos supporters aient fait le déplacement à Dunkerque. Ensuite, on est forcément heureux d’avoir remporté les deux points, c’était un match important car nous avons pour objectif de finir premiers du groupe. »

Juan Carlos PASTOR, entraineur, Mol Pick Szeged : « Tout comme le capitaine de mon équipe, je suis très heureux de la victoire. J’ai eu peur sur ce match car on croyait le tenir mais Dunkerque est toujours revenu dans le match. Il a fallu batailler jusqu’au bout. Tout comme Dunkerque, on a des blessés et les matchs tous les 3 jours avec les voyages commencent à peser. »

Mohamed MOKRANI, pivot, Dunkerque : « Je suis très déçu. On a eu du mal à entrer dans ce match alors que je pensais que l’on avait les armes pour gagner au sortir du match aller la semaine dernière. Je tiens à féliciter Szeged. C’est difficile d’enchainer les défaites en championnat et en Ligue des Champions. C’était un match très équilibré qui s’est joué sur des détails mais ils ont su faire la différence. On n’était pas prêt individuellement et collectivement d’où notre début de rencontre difficile.»

Patrick CAZAL, entraineur, Dunkerque : « Je tiens d’abord à exprimer mon agacement à devoir lors de chaque conférence de presse de Ligue de Champions féliciter mon adversaire. Plus sérieusement, il y a forcément beaucoup de regrets sur cette rencontre mais je tiens à féliciter mon groupe qui a livré un vrai combat et qui a été à la hauteur du défi proposé. Pas besoin d’être un expert pour voir les raisons de la défaite. On n’avait pas de marge de manœuvre pour les mettre en difficulté. On a fait ce qu’on a pu avec l’effectif qu’il nous restait. Face à une équipe de ce calibre, il faut que tout le monde soit à son meilleur niveau pour envisager la victoire. »

Dernière Journée | Journée 6
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Dunkerque Szeged 24 25 22/11  
Kielce Aalborg   23/11  
Schaffhausen Zaporoshye 32 37 21/11  
Prochaine Journée | Journée 7
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Kielce Schaffhausen   29/11  
Aalborg Dunkerque   29/11  
Zaporoshye Szeged   29/11  
Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But - Sér GAP
1 Kielce 10 5 5 0 0 155 136 5 5
2 Szeged 10 6 5 1 0 169 157 4 -5
3 Aalborg 5 5 2 2 1 127 124 -1  
4 Zaporoshye 4 6 2 4 0 166 166 2  
5 Schaffhausen 3 6 1 4 1 158 181 -3  
6 Dunkerque 2 6 1 5 0 137 148 -4  



© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités