mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC: Vingt minutes de trop pour le PSG !
LDC: Vingt minutes de trop pour le PSG !
22 Novembre 2014 | Europe > Champion's League

A une semaine ou presque d'écart, les retrouvailles entre Kiel et le PSG ont connu la même issue. Les Allemands se sont imposés. Cette fois-ci, plus largement. Ils ont surtout su profiter des cafouillages individuels des Parisiens dans les vingt dernières minutes. Encore une fois, dommage !  

Pour le PSG, il y avait eu l'avertissement sans frais du match aller avec une 1ère période plus ou moins bien maîtrisée et la faillite avec pertes de balles et "âneries" (dixit Gardent) en tout genre dans le second acte. Et bien, les Parisiens ont remis ça avec une sanction encore plus lourde (33-29) et pour certains, une concentration qui a totalement manqué dans les 20 dernières minutes. 

Pourtant, tout avait fort bien débuté. Ce petit grain de folie que les joueurs du PSG avaient oublié de mettre à l'aller à Carpentier, c'est sans complexe, loin de leur base, malgré la pression des 10 000 spectateurs de la Sparkassen Arena qu'ils vont le glisser. Grâce à une attaque très mobile et inspirée où encore une fois Mikkel Hansen va briller et une défense qui malgré quelques petites erreurs de placement va se montrer efficace, ce sont eux, les Parisiens qui vont conduire la manœuvre. Et comme on pouvait s'y attendre, le retour de Thierry Omeyer aux affaires sera déterminant. Le gardien international va mettre en échec par deux fois Duvnjak en l'espace de 5 minutes puis se faire un malin plaisir à dégoûter à 6m, l'ailier droit Niclas Ekberg qui à force d'échecs devant "Titi" sera remplacé par Christian Sprenger (4-6 à la 8ème). Mais les Allemands qui avaient plusieurs fois changé de systèmes défensifs, vont enfin connaître un 1er temps fort et ce, malgré une infériorité numérique (7-6 à la 11ème). Tout était à refaire pour les hommes de Philippe Gardent qui vont rester dans le tempo et trouvant la solution par Daniel Narcisse, repasser devant (8-9 à la 14ème). Le mano a mano va persister jusqu'à la pause avec toutefois côté parisien, quelques signes de faiblesse et les premiers cafouillages dans la transmission. Kiel avait aussi retrouvé de la mobilité et de l'agressivité en défense, aidé en cela par une certaine mansuétude de la part du binôme lituanien. Comme dimanche dernier, le PSG rentrait au vestiaire avec une longueur d'avance (14-15). 
 

A la reprise, Kiel refaisait son handicap mais se montrait tout aussi maladroit que son adversaire qui n'avait pas attendu les Allemands pour retomber dans ses habituels travers (pertes de balle, mauvaises passes,...). Grâce à son stratège danois, le PSG parvenait à s'en sortir  et créer un nouvel écart (19-21 à la 38ème). Gislason décidait de remettre Palicka dans les cages et changer une nouvelle fois sa disposition défensive (en 3/2/1). Options payantes qui vont perturber les Parisiens. Et comme en défense, Kopljar était totalement à la rue, Canellas (notre photo - meilleur réalisateur de la rencontre) remettait le couvert au bon moment (23-22 à la 43ème).Les "Zèbres" venaient de faire basculer le match de leur côté et Paris ne reviendra jamais au score (29-25 à la 51ème). Peu inspirés et en échec total, William Accambray et Fahrudin Melic vont gâcher leurs dernières cartouches.

Les dix pertes de balle (contre 4 pour Kiel) malgré un "Titi" Omeyer à 37% et un Hansen à niveau (8 buts), auront pesé bien trop lourd (score final: 33-29). 

Après ce double succès face au PSG, Kiel est quasiment assuré de conserver la 1ère place du groupe. Les Parisiens eux devront se montrer très vigilants s'ils veulent rester 2èmes. Ils peuvent d'ores et déjà remercier Metalurg Skopje d'avoir freiné les ardeurs de Naturhouse La Rioja (qui s'est inclinée en Macédoine 29-28) mais les hommes de Gardent devront se déplacer en Espagne et surtout à Zagreb qui avait accroché Kiel lors de la 1ère journée de LDC.

A Kiel, Sparkassen Arena
Groupe A - Ligue des Champions (6ème journée)
Le samedi 22 novembre à 21h00
THW Kiel - PSG Handball:      33 - 29    (Mi-temps: 14-15)

10 200 spectateurs
Arbitres :
MM Vaidas Mazeika & Mindaugas Gatelis (Lituanie)

THW Kiel: Palicka (7 arrêts), Sjöstrand (2 arrêts), Sonne-Hansen - Duvnjak (4), Vujin (8), Canellas (9), Toft Hansen (1), Wiencek (3), Ekberg (2), Klein (3), Lauge (1), Sprenger (2), Ranke, Weinhold, Dahmke.

PSG Handball: Omeyer (20 arrêts), Annonay - Hansen (8), M'tima (4), Melic (2), Narcisse (4), Vori (5), Barachet (4), Gojun (1), N'diaye (1), Kopljar, Abalo, Accambray, Csaszar, Gunnarsson, Bojinovic

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités