mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC féminine : c'est reparti pour un tour... principal
LDC féminine : c'est reparti pour un tour... principal
31 Janvier 2015 | Europe > Champion's League

Six équipes pour quatre tickets : si tout reste ouvert dans les deux groupes de la Ligue des Champions, il ne faudra rien laisser au hasard, sous peine de se retrouver en quarts de finale ... mais face à un cador de la compétition reine. Le deuxième tour commence donc ce week-end et risque bien de ne ressembler en rien au premier, tant les blessures et transferts ont redistribué les cartes : revue d'effectifs.

Groupe 1 : le Vardar devra se réveiller
Seul en tête du groupe, Buducnost devrait continuer sur sa lancée. On voit mal les joueuses de Dragan Adzic se laisser bousculer par Leipzig, Krim ou Volgograd. Il sera d'ailleurs intéressant d'observer les Russes à l'œuvre dans ce deuxième tour dont elles ont failli être privées, faute de financement. Malgré son inconstance, le Dinamo affiche 6 points qui devrait lui permettre de voir venir. Du côté des clubs allemands, le mois de février pourrait bien être plus compliqué que prévu. C'est finalement du Vardar et de Krim qu'on attendra le plus. Le club de Ljubljana se restructure et pourra compter sur l'impact d'Allison Pineau, qui semble prête à en découdre à nouveau. Enfin, les choses devraient commencer à devenir sérieuses en Macédoine, où Kim Rasmussen a désormais pris ses quartiers. Le tacticien de la sélection polonaise y secondera Indira Kastratovic. En espérant qu'à eux deux, ils réussissent à développer le potentiel d'un Vardar Skopje qui s'est fourvoyé d'entrée de jeu, ce vendredi soir, à Leipzig (défaite 26-23)...

Dernière Journée | Journée 7
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Volgograd Buducnost   31/01  
Leipzig Vardar 26 23 30/01  
Ljubljana Thüringer   31/01  
Prochaine Journée | Journée 8
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Thüringer Volgograd   08/02  
Buducnost Leipzig   08/02  
Vardar Ljubljana   07/02  
Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But - Sér GAP
1 Buducnost 7 4 3 0 1 97 77 0  
2 Volgograd 6 4 3 1 0 108 96 2 11
3 Leipzig 6 5 3 2 0 137 135 2 -11
4 Vardar 3 5 1 3 1 110 115 -2  
5 Ljubljana 2 4 1 3 0 105 116 -2  
- Thüringer 2 4 1 3 0 78 96 1  


Groupe 2 : Metz peut tirer son épingle du jeu
Comment nommer la période traversée par le champion d'Europe en titre ? Alors que deux de ses cadres (Görbicz et Lunde) sont enceintes, Györ a également perdu Eduarda Amorim et Jelena Grubisic (ligaments croisés et saison terminée pour chacune des deux). Alors certes, le club hongrois a les moyens, s'est offert la Norvégienne Kari Aalvik Grimsbø pour tenir les cages, ainsi que deux jeunes recrues, mais la route est encore longue jusqu'à Budapest et la concurrence plutôt rude. À commencer par Larvik, qui se déplacera en Hongrie dès la première journée. Thea Mørk et Marit Frafjord devraient faire leur retour pour prêter main-forte à quelques unes des Norvégiennes championnes d'Europe. Encore faudra-t-il que le club scandinave, en proie à de sérieux problèmes financiers, passe l'hiver... Chez son voisin de Viborg, c'est la gestion de l'effectif qui prend des airs de casse-tête : lors de la rencontre en championnat, Gullden, Damnjanovic, Fisker et Gravholt étaient absentes de la feuille de match. Des blessures qui inquiètent à tel point que le club danois a fait appel à ses retraitées, Henriette Mikkelsen et Heidi Astrup. Un coup à jouer dès lundi pour le Metz Handball (lire plus bas) ? Enfin, on gardera un œil sur Baia Mare, qui pourra enfin intégrer la prometteuse Loïs Abbingh. La Néerlandaise fait certainement partie des plans du nouveau coach de la formation roumaine, Tone Tiselj (ex-Krim), qui aura pour lourde tâche de faire oublier un premier tour catastrophique.

Prochaine Journée | Journée 7
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Gyor Larvik   01/02  
Viborg Metz   02/02  
Sävehof F Baia Mare   01/02  
Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But - Sér GAP
1 Gyor 8 4 4 0 0 115 89 4  
- Larvik 8 4 4 0 0 106 94 4  
3 Metz 4 4 2 2 0 103 98 1  
4 Viborg 3 4 1 2 1 108 102 0  
5 Sävehof F 1 4 0 3 1 94 126 -1  
6 Baia Mare 0 4 0 4 0 96 113 -4  


Jérémy Roussel siffle le début de la « récré »
Trois ans après sa première participation (sous le régime de l'ancienne formule à huit équipes), Metz retrouve le Main Round. Nanties de quatre points, ceux des deux victoires obtenues contre Baia Mare en première phase, les championnes de France en titre peuvent légitimement se faufiler en quarts de finale, dans le « vrai » Top 8. Mais à la veille de mettre le cap sur Viborg, « une équipe redoutable contre laquelle on n'a pas grand chose à perdre », Jérémy Roussel ne tire pas (encore ?) de plans sur la comète. « On est déjà très contents d'être au deuxième tour, affirme l'entraîneur. Pour le coup, la victoire sera la conséquence avant d'être l'objectif. Le but, c'est de prendre cette compétition comme une récréation, un super moment pour faire preuve d'audace, sortir des clous en termes de stratégie. »

Rassérénées par la victoire en championnat sur Mios/Bègles (32-27) et la qualification pour les demi-finales de la Coupe de France – même si, malicieusement, Roussel glisse que son collectif « a une défaite sur les sept derniers matches » -, les Dragonnes espèrent confirmer chez le troisième de la Ligue danoise (derrière Esbjerg et Midtjylland), derrière elles sur la grille de départ de la poule, que leur mois de janvier souffreteux, tant dans les performances que dans les prestations, est bien révolu. « On a beaucoup chargé physiquement au mois de janvier. On l'a payé au-delà de ce qu'on pensait. L'idée est d'arriver en février avec de la fraîcheur. On y arrive. »

Quid de Claudine Mendy, absente des feuilles de match contre Mios/Bègles et à Nantes (victoire 23-29) suite à des divergences avec le coach, mais bel et bien présente à l'entraînement ce vendredi ? « Il est possible qu'elle soit dans le groupe » élude son supérieur hiérarchique. Le conditionnel n'est pas de mise pour la jeune ailière gauche monténégrine Olivera Vukcevic, qui a joué ses premières minutes en jupette cette semaine, en Coupe de France. Rappelons enfin que Sonja Basic, le joker médical de Grace Zaadi venu du Lokomotiv Zagreb, n'est pas qualifiée pour jouer la suite de la C1 avec Metz.

Le calendrier de Metz : reçoit Sävehof le 6 février (19 h), va à Györ le 14 février (17h15), reçoit Viborg le 1er mars (16h50), va à Sävehof le 8 mars (14 h), reçoit Györ le 15 mars (17 h).

Programme TV du Groupe 2
 Larvik (NOR) à 19 h (TV : beIN Sports Max 4). Lundi 2 février : METZ – Viborg (DAN) à 19 h (TV : beIN Sports 3).

Tous les horaires sont communiqués en heure française. Les quatre premiers de chaque groupe qualifiés pour les quarts de finale.

Laurent Hoppe
et

© Amélie Huhn
Partager
      Identification nécessaire pour ajouter une réaction
      Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
      (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
      joueurs | équipe | actualités