mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Officiel: Christian Gaudin s'engage avec Sélestat
Officiel: Christian Gaudin s'engage avec Sélestat
5 Février 2015 | France > LNH

C'est officiel même si cela circulait en coulisses depuis quelques jours. Christian Gaudin en disponibilité depuis son départ de Hambourg, remplace Jean Luc Legall à la tête de l'équipe professionnelle de Sélestat. Le double champion du Monde s'est engagé jusqu'à la fin de la saison.

Les dirigeants de Sélestat (essentiellement Vincent Momper, le président et Christian Omeyer, le directeur sportif et administratif) avaient décidé de trancher dans le vif et face aux très mauvais résultats enregistrés par le SAHB depuis le début de la saison (10 défaites - 4 victoires) et une avant dernière place synonyme pour l'instant de relégation, avaient choisi de se séparer de Jean Luc Legall, en place en Alsace depuis 2008. La période n'est peut-être pas idéale mais les patrons du SAHB ont cru bon utiliser un électrochoc pour tenter de sortir d'une situation devenue inconfortable. Il ne restait plus qu'à trouver un technicien capable de tout remettre en ordre de marche et surtout doté des capacités nécessaires à cette opération "survie parmi l'élite". Un seul nom est apparu évident pour la circonstance. Celui de Christian Gaudin. Entraîneur sur le marché, connaissant parfaitement la LNH et ses joueurs, très expérimenté sur le plan technique et motivé comme jamais après les deux aventures qu'il a bizarrement terminées à St Raphaël et Hambourg. Le double champion du Monde avec les Bleus est opérationnel à Sélestat dès ce jeudi où il dirigera dans la soirée son 1er entraînement en ayant auparavant paraphé un contrat qui l'engage avec le club, au moins jusqu'à la fin de la saison.

Comme à son habitude et fidèle à Handzone, "Kiki" Gaudin a accepté de répondre en exclusivité à nos questions.


Christian, tu t'engages dans une mission délicate...
Ce métier n'est pas fait que de choses faciles et se mettre en danger fait aussi partie des conditions. Je suis conscient que cela n'est pas une mission facile car on ne peut pas dire que Sélestat soit dans une situation idéale.

Tu as l'avantage de connaître une partie de l'effectif...
Je connais pratiquement tout le monde et depuis que nous sommes en contact avec le club, j'ai un peu bossé sur l'équipe. Des nouvelles ne sont pas rassurantes puisque j'ai appris que Ghita est indisponible pour trois mois puisqu'il s'est fait opérer du pouce, ensuite il y a l'arrière gauche (Vujic) qui devait reprendre mais apparemment il s'est refait mal, j'espère le récupérer la semaine prochaine pour Chambéry. 

L'équipe que tu vas retrouver a besoin de quoi ?
De la confiance, de la sérénité, qu'elle croit surtout en elle car les joueurs qui la composent, ont de la qualité. Je ne vais pas juger ce qu'a fait Jean Luc (Legall), surtout pas, mais je pense qu'il faut avoir une autre approche notamment sur les aspects tactiques défensifs par exemple. Il y a dans ce secteur beaucoup de choses à améliorer sur cette 2ème partie de championnat.

C'est aussi pour toi un sacré challenge, après ce que tu viens de vivre...
Oui complètement et c'est ce type d'expériences qui te fait avancer. Je ne suis pas allé au plus simple mais c'est un beau challenge que je veux relever. Il y a des dirigeants avec qui j'ai envie de travailler.

La mission (4 mois) est limitée dans le temps...
Pour l'instant, l'objectif c'est le maintien donc on ne va se consacrer qu'à cela. Ensuite, on verra. C'est un club très bien structuré qui malgré ses résultats, a des ambitions.

Est ce qu'au fil du temps, tu es devenu un peu plus prudent ? 
Je pense que c'est nécessaire surtout après ce que je viens de vivre. Au niveau du timing ce n'est pas idéal, car comme "Kiki" (Mazel) à Créteil, j'aurais préféré profiter de plus de temps (le Nîmois a en effet bénéficié de la trêve internationale pour prendre ses marques et se préparer) mais c'est comme ça, il faut faire avec.  

Le calendrier proposé (voir ci-dessous), n'est pas très favorable...
A moment donné, il ne faut pas attendre les matches couperets pour prendre des points. Il va falloir capitaliser avant et chacune des victoires même face à des plus gros va compter.


Le Sélestat Alsace Handball ne bénéficie pas en effet d'un calendrier retour très favorable. Même si pendant la phase aller, les "Violets" se sont lourdement inclinés à Créteil (-10),  les résultats face à des concurrents directs ne sont pas si catastrophiques, loin de là: (+5) face à Istres, (+6) à Nîmes, (-3) face à Aix, (-4) face à Toulouse. Dès la semaine prochaine, les joueurs de Christian Gaudin vont devoir s'attaquer en suivant, à Chambéry, Montpellier, St Raphaël, Dunkerque, Tremblay et Paris avant de retrouver leur 1er moment de vérité par rapport à leur situation, en terre aixoise.

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités