mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Coupe de France Masc.: "Seba" Simonet, citoyen d'Ivry
Coupe de France Masc.: "Seba" Simonet, citoyen d'Ivry
20 Mars 2015 | France > Coupe de France

Après les qualifications de Montpellier et Paris et avant le match Cesson-Nantes, Ivry, le petit poucet des quarts de finale de CDF se déplace à Chambéry. Un déplacement peu évident pour une équipe qui à l’image de son demi-centre Seba Simonet vise la remontée parmi l’élite.

Il n’est pas le plus ancien au club mais sa présence est devenue incontournable. L’été dernier, Sebastian Simonet n’avait toujours pas digéré la saison qu’il venait de vivre et qui avait conduit Ivry tout droit vers le purgatoire de la D2. Et puis en parfait pro qu’il est, il a pris quelques semaines de vacances, a pansé ses blessures et s’est résigné à disputer ce championnat où la lumière est plus faible et les coups plus fréquents. L’aîné de la fratrie Simonet a avalé chaque étape et cet hiver, à peine rentré du Mondial au Qatar où avec l’Argentine, il a échoué en 8èmes de finale face à la France, il a décidé de prolonger d’une saison dans le Val-de-Marne. Même si Nîmes lui faisait les yeux doux. « Les dirigeants d’Ivry m’ont convaincu qu’ils voulaient remonter tout de suite. Mes coéquipiers sont sur le même objectif. Le principal, ce n’est pas de revenir dans l’élite mais surtout d’y rester. A ce sujet, je pense qu’il y a une envie de monter une équipe performante dès l’année prochaine. Et pas uniquement pour jouer le bas de classement. Je ne veux plus vivre une saison comme la précédente. » A 28 ans, "Seba" n’a plus de temps à gaspiller même s’il se sent bien dans le Val de Marne où il aspire à une certaine stabilité.  Sportive et familiale. « Je viens de me marier (en décembre dernier avec Flore, une jolie argentine qu’il a connue au collège), on se sent vraiment bien ici et je me voyais mal changer d’endroit… enfin, pas encore. Et ce n’est pas aussi parce qu’il y a Pablo (le plus jeune de ses frères) et qu’il lui restait un an de contrat. »



Pour le moment, Ivry est parfaitement dans les clous et les résultats en pro D2 sont conformes à ce que l’équipe pouvait espérer (12 victoires, une défaite d’un but à Massy et trois nuls). « Depuis le début de saison, il faut assumer le statut d’équipe "à battre". Il faut être tout le temps à 100% si on veut sortir vainqueur. On ne l’a pas été chez nous contre Chartres et avant la trêve à Massy. Il va falloir être vigilants jusqu’au bout, surtout si on veut éviter les play-offs et accéder directement à la D1. Aux play-offs, il y a beaucoup d’incertitudes. Il suffit de faire un mauvais match et tout peut être remis en question. » Mercredi, en match avancé de la 18ème journée, au forceps, l'USI est parvenue à venir à bout d’une très bonne équipe de Billère (28-26). Sébastian Simonet lui, a du serrer les dents et faire comme si de rien n’était malgré une déchirure derrière la cuisse. Ce samedi, il sera en Savoie pour défier Chambéry en coupe de France. « Pour nous, c’est véritablement un bonus. Aller jouer dans une grande salle, avec un bon public et surtout face à une excellente équipe, c’est toujours valorisant. Et puis cela nous remettra dans le rythme de ce qui va nous attendre, si on remonte. Pour les battre, on est obligé de produire notre meilleur match de la saison. On n’est pas favori, c’est peut-être aussi l’avantage. Mais il faudra tout donner et surtout ne rien regretter. » Ivry se complait fort bien dans la peau du petit poucet de la coupe même si là n’est pas son principal objectif de la saison. Coup d'envoi au Phare de Chambéry, ce samedi à 19h00.



Borut ou le réveil du printemps !

Superbe Borut Mackovsek (notre photo) ! Le jeune arrière de Montpellier a donné le tournis à la défense de Toulouse et avec ses 9 buts (sur 11 tentatives) a été le principal artisan de la qualification des Héraultais (32-29). Le Slovène arrive en forme au bon moment dans l’effectif et Patrice Canayer a su se montrer patient. En début de saison, le technicien avait récupéré le joueur au talent prometteur blessé, après un périple plutôt malchanceux à Minsk (dépôt de bilan), Hanovre (mésentente avec l’entraîneur et blessure) et Céljé (son club de cœur où il n’était là que pour entretenir sa condition). Entre temps, le géant de 2.04 est devenu papa et cela l’a semble-t-il, un peu plus responsabilisé. Il a retrouvé une rigueur qui lui faisait auparavant défaut. Les absences de Mathieu Grébille et de Baptiste Bonnefond lui laissent du temps de jeu. A lui d’en profiter ! Pour Toulouse, c’est vers la coupe de la Ligue que désormais le club est tourné. Pour avoir encore une chance de gagner quelque chose cette année. Sauf que Dunkerque l’adversaire en demi-finale, poursuit la même ambition.

Mercredi soir, Patrice Canayer n’était pas sur le bord du terrain pour manager son équipe. L’entraîneur du MAHB a veillé son papa qui s’est éteint dans la nuit. Ce week-end, il ne sera pas non plus à Kielce pour le 8ème retour de la Ligue des Champions. Toute la rédaction de Handzone s’associe à son immense peine et à celle de toute sa famille et présente ses plus sincères condoléances.



A Créteil, Christophe Mazel avait préparé avec toute la minutie possible la réception du Paris St Germain. Le piège tendu a failli se refermer sur les Parisiens mais il a simplement manqué quelques minutes pour réaliser ce qui aurait pu être un exploit. Le PSG, tenant du trophée s'est qualifié (25-28) dans le money-time (voir le résumé et les photos du match).

Pour connaître l'ensemble des qualifiés aux demi-finales de la Coupe de France (tirage lundi au siège de la Fédération), il faudra patienter jusqu'à dimanche et l'issue de la rencontre derby de l'Ouest entre Cesson et Nantes. Si l'équipe de Yérime Sylla toujours privée de Romain Briffe (blessé au visage) a l'avantage du terrain, Nantes reste très dangereux et conserve la faveur de notre pronostic. Coup d'envoi au Palais des Sports à 16h00.

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités