mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EDF F : les voyages forment la jeunesse
EDF F : les voyages forment la jeunesse
25 Mars 2015 | International

La semaine internationale s'est aussi déclinée chez les Bleuettes. La sélection juniors est rentrée du Portugal avec un bilan correct (une victoire, un nul et une défaite en amical) et des axes de travail définis ; celle des -17 ans s'est qualifiée pour son Euro, qui se jouera en Macédoine au mois d'août.

Ni extraordinaires, ni catastrophiques. Les performances de l'équipe de France juniors au Portugal, terre d'accueil du tournoi des Quatre pays, renvoient à un débat d'actualité dans l'air du temps. Le collectif d'Eric Baradat, qui comprenait cinq néophytes dont le trio de gardiennes (Adelin, Peter, Saibou) a trébuché devant l'Allemagne, vice-championne du monde 2014 en -18 ans (22-28), concédé le nul (18 partout) face aux Portugaises, principales rivales lors du tournoi de qualification à l'Euro, et battu l'Espagne (20-17), organisatrice du rendez-vous continental de fin juillet. D'où cette transposition du fameux « ni-ni »...

« Le sentiment est mitigé. On a avancé défensivement, parce que la construction d'une équipe passe d'abord par là » commente le sélectionneur. En effet, la digue bleue a bien résisté aux vagues ibériques. Mais le coefficient de marée était beaucoup plus élevé contre la Juniorenmannschaft d'outre-Rhin. « On les a bien accrochées pendant 45 minutes, mais on a donné le bâton pour se faire battre » déplore Baradat. En cause, des pertes de balle qui ont rythmé chacune des trois rencontres et atténué le plaisir de vaincre les Espagnoles en clôture. « On aurait dû se détacher plus vite et avoir plus d'avance » assure le technicien fédéral.

Marie-Hélène Sajka va plus loin dans l'autocritique. « Les matches ont révélé qu'on ne peut pas être performantes collectivement si on ne l'est pas un minimum individuellement dans des choses simples comme les passes, les fixations ou le duel tireuse-gardienne, analyse l'arrière du centre de formation de Metz. On a encore beaucoup de travail pour espérer faire un résultat aux prochaines compétitions internationales. »

Du pain sur la planche, à pétrir dans des délais très ramassés. Dans moins de trois semaines, vingt Bleuettes (lire ci-dessous) se retrouveront en Ile-de-France, vraisemblablement à Torcy, avant de partir pour la Grèce, à la quête de cette place au championnat d'Europe (matches du 17 au 19 avril). Eric Baradat ne voit pas comment elle pourrait échapper à cette génération 96-97, qui devra terminer première ou deuxième d'une poule de quatre : « Même s'il faut respecter tout le monde, ce serait invraisemblable de se faire éliminer par la Grèce ou Israël. »

Tournoi amical des Quatre pays (au Portugal)
Le 19 mars à Figueira Castelo Rodrigo, PORTUGAL – FRANCE 18-18 (9-9)
FRANCE : Sajka 6 ; Bouchard 3 ; Fehri 2 ; Nianh 2 ; Chambertin 1 ; Lahcène 1 ; Mandret 1 ; Nkou 1 ; Sercien 1.

Le 20 mars à Pinhel, ALLEMAGNE – FRANCE 28-22 (12-12)
ALLEMAGNE – FRANCE 28-22 (12-12)
FRANCE : Sajka 7 ; Chambertin 4 ; Kieffer 4 ; Lahcène 2 ; Nkou 2 ; D. Sylla 2 ; Mandret 1.

Le 21 mars à Meda, FRANCE – ESPAGNE 20-17 (8-6)
FRANCE : Kieffer 5 ; Sajka 4 ; Bouchard 2 ; Elisme 2 ; Lahcène 2 ; Nkou 2 ; Sercien 2 ; Fehri 1.
Classement final : 1. Allemagne 9 points ; 2. Portugal 6 (0) ; 3. FRANCE 6 (-3) ; 4. Espagne 3.

Les vingt joueuses convoquées pour le stage préparatoire au tournoi de qualification pour l'Euro : Anaïs Adelin (Brest, gardienne), Marie Lachat (Besançon, g.), Laëtitia Saibou (Zayen, g.), Joséphine Nkou (Fleury-les-Aubrais), Dyénaba Sylla (Aulnay), Michèle Takamoud (Cergy), Elsa Deville (Mios/Bègles), Tatiana Elisme (Aubervilliers), Laura Dorp (Fleury-les-Aubrais), Sophia Fehri (Issy/Paris), Marion Lahcène (Poitiers), Camille Mandret (Aulnay), Djazz Chambertin (La Motte-Servolex), Ornella Dos Reis (Metz), Orlane Kanor (Zayen), Ilona Kieffer (Achenheim), Fanny Millot (Dijon), Diankenba Nianh (Fleury-les-Aubrais), Marie-Hélène Sajka (Metz), Océane Sercien (Issy/Paris).

EDF jeunes : un visa pour Skopje
Pas de mauvaise surprise pour la génération suivante (notre photo). A Vejen (Danemark), les moins de 17 ans françaises se sont procuré leur billet pour le prochain championnat d'Europe jeunes. Rossées d'entrée par l'hôte de ce tournoi qualificatif (41-21, 23-10 à la mi-temps), les protégées de Christophe Caillabet et Frédéric Demangeon ont promptement réagi face aux Suissesses (33-20) et aux Serbes (31-16). Ces deux succès confortables leur assurent la deuxième place du groupe 1 (4 pts), derrière les intouchables Danoises (6 pts). Alice Mazens (8 buts de la joueuse de Villiers-sur-Marne contre la Serbie) et ses camarades iront donc en Macédoine, du 13 au 23 août. Dans la capitale, Skopje, elles tâcheront de faire mieux que leurs devancières, onzièmes de l'Euro 2013.

© Laurent Hoppe
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités