mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Toulouse brouille les cartes, Nantes prend rendez-vous !
Toulouse brouille les cartes, Nantes prend rendez-vous !
28 Mars 2015 | France > Coupe LNH

Arrivés en vainqueurs potentiels à Rouen, les Dunkerquois se sont heurtés à une équipe de Toulouse qui a retrouvé sa superbe du début de saison. Une victoire de 5 buts qui ne souffre aucune contestation mais qui pourrait être une victoire à la Pyrrhus. En effet, les blessures sur le même choc de Pierrick Chelle et Jérôme Fernandez pourraient priver le Fenix de deux de ses atouts majeurs demain pour la finale.

Car on l'a vu, sans ces deux là, Toulouse a réussi à se faire peur dans les derniers instants. Heureusement que Dunkerque n'a pas mis les ingrédients nécessaires à une fin de match tonitruante, car on a bien senti que sans son homme à tout faire Jérôme Fernandez et sans son capitaine gaucher et seul ailier droit hormis Valentin Porte très utile derrière, ce fut un peu la panique en attaque. Mais avant, Toulouse aura récité son handball. Un Cyril Dumoulin écœurant de facilité face aux tirs nordistes en première période. Un Jérôme Fernandez à tout faire qui vous colle un ballon au fond comme il vous distribue les caviars, le tout sans avoir l'air d'y toucher. Un Valentin Porte superbe de rigueur et de clairvoyance, un Miha Zvizej qui ne rate aucune offrande en pivot et Toulouse, après un premier quart d'heure à l'équilibre s'était envolé sur la fin de première période.

Même si Dunkerque va essayer de se révolter en début de seconde période, rien ne fonctionnait vraiment pour l'USDK. La base arrière était proche du néant, seul Bastien Lamon arrivait à secouer le cocotier, les pertes de balles s'enchaînaient avec parfois des oublis coupables de niveau - de 15, visiblement on était loin de la débauche d'envie et d'énergie face à Paris en Champion's League la semaine dernière. Même la montée en puissance de William Annotel qui aura fini en boulet de canon n'y fera rien... Cela arrivait juste à contenir la domination toulousaine. Enfin jusqu'à ce choc entre Pierrick Chelle et Jérôme Fernandez en défense. Le premier avec le genou dans la boîte à gant, l'autre avec la cheville en drapeau ne pouvaient revenir sur le terrain. Sans dommage pour le Fenix, mais à voir si demain, ces deux là pourront être sur le 40x20 pour la finale.


A Rouen, KindArena
Le 28 mars 2015 à 15h00
1/2 finale de la Coupe de la Ligue
Fenix Toulouse Handball - Dunkerque Handball Grand Littoral : 31 - 26 (Mi-temps : 16-10)

2 000 spectateurs
Arbitres :
MMES Julie et Charlotte Bonaventura

Statistiques du match

Evolution du score : 2-3 5°, 5-5 10°, 8-6 15°, 11-7 20°, 14-9 25°, 16-10 MT - 18-12 35°, 21-15 40°, 23-18 45°, 26-21 50°, 28-25 55°, 31-26 FT.



Nantes à son rythme

Pas de surprise dans la seconde demi-finale. Même si Cesson Rennes Métropole a chèrement vendu sa peau, force est restée aux Nantais qui sans trop de frayeurs se sont imposés 26-23 malgré une fin de match un peu plus crispée.

Mais avant les hommes de Thierry Anti avaient fait le boulot superbement. Défensivement devant encore une fois un Mathias Schultz des grands jours qui comme la semaine dernière a fait plus que souffrir les Irréductibles, leur opposant presque 40% d'arrêts et offensivement dans le sillage d'un duo espagnol Rivera - Entrerrios presque impeccable à la finition. Pourtant l'entame de match était plus qu'équilibré, les deux formations en étaient encore à se regarder dans le blancs des yeux et à ce petit jeu, Cesson arrivait à mener la danse en variant parfaitement les options offensives. Mais passé les 10 première minutes, la première accélération ligérienne va décramponner les Bretons, et on ne le saura que plus tard quasiment pour de bon. Insensiblement, les hommes de Yérime Sylla commençaient à piocher en attaque, le manque de rotations faisait son œuvre. oscillant d'abord entre 2 et 3 buts de retard, ils finissaient à 3 et 4 avant la pause. Le retour des vestiaires allait être fatal à Cesson. Même si Jérémy Suty était intenable, cela ne suffisait pas à contrer les Anic, Claire et compagnie. L'écart grandissait et passé les 6 buts, tout était bien plié, on savait que Nantes allait défier Toulouse demain dans la grande finale. Même si la fin de match pouvait ressembler à des regrets pour les Rennais, le boulot, les Nantais l'avaient fait et bien fait dans les 50 premières minutes.

Reste maintenant au "H" à tenter de décrocher enfin un premier titre national. Certes, Toulouse a été flamboyant face à Dunkerque mais les nouvelles ne sont pas bonnes côté des blessés à Toulouse. Saison terminée pour Pierrick Chelle et Jérôme Fernandez a le ligament latéral touché et devra passer des examens lundi. Sans eux sur le terrain demain, à l'évidence la tâche devrait être un peu plus simple pour les Nantais.

A Rouen, KindArena
Le 28 mars 2015 à 17h30
1/2 finale de la Coupe de la Ligue
Cesson Rennes Métropole HB - HBC Nantes : 23 - 26 (Mi-temps : 12-15)

2 000 spectateurs
Arbitres :
MM Thierry Dentz et Denis Reibel

Statistiques du match

Evolution du score : 2-1 5°, 5-4 10°, 6-7 15°, 8-10 20°, 11-14 25°, 12-15 MT - 15-20 35°, 16-22 40°, 17-22 45°, 18-24 50°, 21-25 55°, 23-26 FT.



 

© François Dasriaux
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités