mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Tunisie: Imbratta "je reste concentré sur le Club Africain"
Tunisie: Imbratta "je reste concentré sur le Club Africain"
30 Mars 2015 | International

Pressenti pour diriger la sélection nationale masculine de Tunisie, Stéphane Imbratta a tenu à faire une mise au point. Il poursuit sa mission d'entraîneur du Club Africain (Tunis) et n'envisage pas pour le moment de se consacrer à une autre charge.

Ces derniers jours lorsque Mourad Mestiri, le président de la Fédération Tunisienne nous avait confirmé l'arrivée de Sylvain Nouet à la tête de la direction technique nationale (voir ici), le nom de Stéphane Imbratta avait été évoqué comme candidat potentiel au poste d'entraîneur de la sélection masculine. L'ancien technicien d'Ivry et de Tremblay est depuis quatre mois à Tunis où il s'est totalement investi dans le Club Africain. Pour autant, le fait de mener de front ces deux fonctions ne lui a jamais traversé l'esprit, même si la présence de Sylvain Nouet aurait pu le faire changer d'avis. 

Stéphane, on a parlé de toi pour être sélectionneur national, qu'en-est-il ?
C'est toujours gratifiant que quelqu'un pense à toi pour entraîner une équipe mais j'ai une mission très précise à accomplir. C'est le Club Africain qui m'a fait venir en Tunisie, je me sens bien là où je suis, ça marche bien sportivement puisqu'on est invaincu et on aborde les super play offs samedi donc pour le moment, je reste concentré là dessus.

L'arrivée de Sylvain Nouet aurait pu être déterminante dans ton choix...
Je ne tiens pas à m'échapper. Le hand tunisien est en pleine restructuration, l'arrivée de Sylvain est un véritable plus et je ne me pose pas la question de savoir si je peux avoir un rôle à jouer à l'échelon supérieur. J'ai un titre à aller chercher avec le club et je le répète, je n'ai aucune envie de m'éparpiller.

A Tunis, as-tu finalement trouvé ce que tu recherchais ?
Oui, complètement. J'ai retrouvé un nouveau challenge, des ambitions, un club structuré, certes à la tunisienne, mais structuré avec des dirigeants impliqués et une équipe bien équilibrée. Je peux me reposer sur des anciens comme Ayed ou Missaoui, des jeunes très prometteurs comme Ben Salah ou Bennour, j'ai retrouvé du plaisir à entraîner, il ne me manque rien.

Pas même la France et son championnat ?
C'est sûr que j'envisagerai un retour en France à un moment ou à un autre mais je n'ai aucune idée de la date. Le bilan que je peux faire ici depuis que je suis arrivé est plus que positif, je veux remporter le championnat, c'est un système particulier puisqu'après être sorti des play-offs, on dispute maintenant des super play-offs et on a tous les moyens pour aller au bout. Tout va se jouer en fait sur le mois qui arrive. C'est pour cela que je dois rester concentré sur ça. Après, on verra. 

Rappelons qu'après avoir été deux fois meilleur entraîneur de LNH (2007 et 2009), champion de France avec l'US Ivry (2007) et finaliste de la Coupe des Coupes avec Tremblay (2011), Stéphane Imbratta (44 ans) a été remercié fin novembre 2013 par le président du club séquanodionysien. Après presqu'un an de silence, l'intéressé a franchi la Méditerranée et a signé un contrat jusqu'en juin 2016 avec le Club Africain.

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités