mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LNH: Montpellier assume son rôle de leader
LNH: Montpellier assume son rôle de leader
9 Avril 2015 | France > LNH

Montpellier, bousculé par Créteil maintient le cap et garde son avance de trois points sur le PSG qui s'est baladé face à Sélestat. Chambéry avale le chapeau rond des bretons de Cesson et s'incline à domicile. Dans l'attente ce jeudi, du match Dunkerque-Toulouse, St Raphaël peut faire le trou sur ses poursuivants à la 3ème place.

Le duel à distance se poursuit. Montpellier est en tête, le PSG suit toujours à trois longueurs. Lors de la dernière journée, les Héraultais s’étaient envolés face à Nantes et Paris avait eu un peu plus de mal à Aix. Cette fois-ci, le scénario s’est inversé. Montpellier s’est retrouvé dans le dur à Créteil, le PSG a corrigé Sélestat.

Montpellier ne sait il plus tuer les matches ? Ou plutôt, comment le leader arrive-t-il à se piéger lui-même ? Un changement de tactique avec des prises en stricte qui ont plutôt mal fonctionné a permis à Créteil d’y croire et de causer un vent de panique au sein d’une formation héraultaise qui avait pourtant trouvé son rythme. Une entame parfaite (1-4 en 6 minutes) et une progression du MAHB que les Val-de-Marnais vont pourtant annihiler, une opposition plutôt équilibrée (15-15 à la pause), rien n'allait faciliter la tâche des joueurs de Patrice Canayer. Sur un tempo assez soutenu au retour des vestiaires, ils vont creuser progressivement l'écart (25-30 à la 48è) avant de donner à Créteil dans le sillage d'un toujours incisif Hugo Descat (8 réalisations), l'occasion une nouvelle fois, de revenir (28-30 à la 51è). « Je pensais qu'on avait fait le plus dur  souligne le coach montpelliérain, mais il faut reconnaître qu’on avait en face de nous, une équipe de qualité qui ne lâche rien et qui a l’habitude de ce type de remontée. Ils l’avaient fait la semaine dernière à Chambéry, ils l’avaient fait contre St Raphaël chez eux, je savais donc qu’ils joueraient le coup jusqu’au bout. » Le MAHB porté par son gardien Arnaud Siffert décisif dans les dernières minutes (14 arrêts sur l'ensemble), va garder une avance nécessaire pour s'imposer. «Arnaud qui a beaucoup d'expérience, fait deux arrêts déterminants qui comptent plus de d’autres, précise Patrice Canayer. Sur cette fin de match, il y a eu trois erreurs techniques sur un changement tactique. Cela a relancé Créteil et cela nous a énervés.  Ensuite, c’était clair que cela allait se jouer sur le money-time. Heureusement, on a réussi à reprendre le fil du jeu, certes à l’arraché mais l’essentiel c’est qu’on ait gagné.» 8ème succès d'affilée pour Montpellier qui fait un pas de plus vers ce qui pourrait être la consécration de cette fin de saison.

Paris, d'une facilité déconcertante... surtout pour Sélestat

A domicile, les hommes de Philippe Gardent se sont offert une répétition générale idéale avant le grand rendez-vous dominical de Ligue des Champions contre les Hongrois de Veszprém. Les Alsaciens n’ont pas eu grand-chose à opposer si ce n’est leur courage mais cela n’a pas suffit. L’avant-dernière défense de LNH a mérité son classement et très vite, l’écart au score a été conséquent (19-10 à la pause). Thierry Omeyer a passé sa soirée sur le banc laissant le soin à Patrice Annonay de veiller au grain (18 arrêts). Même Mladen Bojinovic qu’on avait plus revu à la fête, a bénéficié de temps de jeu et inscrit un 3/6. Comme l’attaque (la meilleure de LNH) n’a jamais faibli dans le sillage de Mikkel Hansen (7 buts - 3 passes décisives) et Luc Abalo (6 buts), le PSG s’est logiquement imposé, précipitant Sélestat encore un peu plus dans l’abîme. Les Alsaciens n’avaient certainement pas coché cette rencontre sur leur maigre tableau de chasse mais ils espéraient au moins exister. Avec un gardien, Kappelin à 14% (5 arrêts), Gudjonsson qui n’a pas été en réussite au tir (3/9) et un total de 12 pertes de balle, le SAHB ne s’est donné aucun moyen d’y croire.

Istres qui a bousculé Tremblay pendant 41 minutes (21-21) avant de lâcher prise et s’incliner de huit longueurs (37-29) reste en queue de classement. A six matches de la fin du championnat, on ne voit pas comment les Provençaux et les Sélestadiens pourraient éviter la relégation.  Surtout si ce jeudi Toulouse obtenait un bon résultat à Dunkerque.



Le bon résultat, plutôt inattendu, Cesson est allé le chercher à Chambéry. Les Bretons ont battu les Savoyards 17-18. A croire que la rencontre a été stoppée à la mi-temps. Pas le moins du monde. L’écart n’a jamais guère dépassé un but, les gardiens de part et d’autre se sont illustrés, les défenses ont baissé le rideau et du coup, les attaquants se sont souvent cassé les dents. Mais à ce jeu du chat et de la souris, c’est "gros matou" Lanfranchi (notre photo) qui a eu le dernier mot. A 30 secondes de la fin, le pivot de Cesson a trompé la vigilance de son ancien partenaire Yann Genty. Le portier savoyard malgré 19 arrêts n’a pas réussi à éviter à son équipe, une 2ème défaite à domicile depuis le début de la saison. Du coup, Chambéry se complique la tâche surtout dans la course à l’Europe et n'est plus seul maître de son destin. Cesson réalise une excellente opération pour aborder la fin de saison plus sereinement. « Cette victoire est très satisfaisante car nous avons réussi à nous ressouder défensivement, faisait remarquer le coach Yérime Sylla. Laisser Chambéry à 17 buts je ne pense pas que ce soit arrivé très souvent ici… Offensivement nous avons encore beaucoup de boulot ! Au final nous avons ce petit but d’avance qui est très précieux dans cette course au maintien . »



Après le passage à vide sur la fin de rencontre face à Nîmes lors de la 19ème journée, St Raphaël s'est ressaisi. Joël Da Silva a remonté certaines bretelles, écarté Morten Olsen qui n’est plus trop concerné et surtout fait du match face à Aix, une priorité absolue. Les joueurs ont apparemment compris le message du coach car ils n’ont jamais laissé leur adversaire prendre les commandes. Djukanovic (15 arrêts) a fermé la porte, Caucheteux en a profité pour capitaliser (encore 11 réalisations qui confortent sa 1ère place en tête des buteurs). A la pause, les Varois avaient fait le trou (19-14). En début de seconde période, ils ont poursuivi sur leur lancée (25-16 à la 37ème) et se sont contentés de gérer, non sans se faire quelque frayeur notamment dans le money-time puisque Aix va se rapprocher (35-33 à la 58ème). Un 7ème but d’Aurélien Abily viendra mettre fin à tout suspens (36-33). Pourtant à la fin de la rencontre, côté raphaélois, Joël Da Silva avait paradoxalement quelques regrets. « Je pense que pendant 40 minutes on fait honneur à notre classement, on a la bonne attitude. J'en ai profité pour faire tourner car on aura besoin de tout le monde jusqu'à la fin. C'est là qu'il y a eu un relâchement et Aix a pu refaire une partie de son retard. Ce n'est pas normal ! On manque de constance et de détermination dans les moments importants et on se fait peur alors qu'on ne devrait pas. » Et le coach varois a promis qu'il ne ferait aucun cadeau à ceux qui auraient la mauvaise idée de se cacher derrière leur petit doigt.  

On craignait que Nantes qui est déjà européen avec sa victoire en coupe de la Ligue et qui est qualifié en finale de la coupe de France, se désintéresse du championnat. Il n'en a rien été et même si Nîmes par moments distancé, est toujours resté au contact (28-26 à la 43ème), le "H" conduit par un duo Claire (photo du bas)-Camarero bouillonnant (10 et 8 buts) est finalement resté devant. Les Gardois s'en voudront certainement d'avoir perdu autant de ballons (13 au total). L'exploit n'était pas si loin. (score final: 31-27)

Les résultats de la 20ème journée.... 

CHAMBERY SAVOIE HBCESSON RENNES          17-18

Statistiques du match

*****************************

US CRETEIL HANDBALL - MONTPELLIER HANDBALL      30-34

Statistiques du match

*****************************

TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL - ISTRES OPH        37-29

Statistiques du match

*****************************

HBC NANTESUSAM NIMES GARD             31-27

Statistiques du match

*****************************

SAINT RAPHAEL VHBPAYS AIX UC             36-33

Statistiques du match

*****************************

PARIS ST GERMAIN HANDBALLSELESTAT ALSACE       36-26

Statistiques du match

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités