mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EDF F : les Bleuettes à l'heure ibère
EDF F : les Bleuettes à l'heure ibère
21 Avril 2015 | International

Deux victoires et un match nul en Grèce : les filles de l'équipe de France juniors se sont bien comportées en tournoi de qualification. Deuxièmes de leur groupe, derrière le Portugal, elles décrochent en toute logique leur place pour la phase finale, fin juillet, de l'autre côté des Pyrénées.

Le scénario catastrophe n'a pas eu lieu. L'équipe de France des moins de 19 ans jouera l'Euro, du 23 juillet au 2 août. Du moins, si elle n'est pas victime d'une erreur d'aiguillage. Qui l'enverrait à Valence, dans la Drôme, au lieu de Valence, en Espagne. Une idée absurde ? Allez le dire aux Portugaises, égarées dans l'espace aérien grec et arrivées au tout dernier moment sur le site du tournoi de qualification, dans la charmante bourgade de Myrina Limnou...

Leur premier match a démarré avec deux heures de retard. Contre nos Bleuettes, pour le même partage des points qu'au tournoi des Quatre pays, il y a un mois. Mais alors que les coéquipières de Sophia Fehri (la pivot était capitaine le week-end dernier) avaient été rejointes par les Lusitaniennes en amical (18 partout), ce sont elles qui, cette fois, sont revenues au score à temps (22-22). « C'était un vrai match de compétition internationale, un bon révélateur du niveau de performance », a apprécié le sélectionneur français, Eric Baradat.

Bien plus significatif que la formalité remplie le lendemain (37-14), face à des Israéliennes « très en dessous », en sollicitant tout le collectif. Les joueuses majeures ont repris du service pour assurer la qualification dimanche, contre des Grecques bien loin d'être des faire-valoir. « On n'avait pas envisagé qu'elles aient un tel niveau de jeu, concède Baradat. Leur gardienne, leur demi-centre et leur arrière gauche pourraient jouer en équipe du Portugal ou de France. » Aucun dossier de naturalisation à l'ordre du jour, mais un danger parfaitement appréhendé par les Bleuettes. « On a fait un plutôt bon match. On a mené de douze buts pour finir à +8 (28-20). »

Il en a manqué trois à cette génération 1996-97 pour s'adjuger la première place, revenue aux retardataires portugaises (meilleur goal-average général). La deuxième contente amplement le staff et les joueuses. « On est en train d'avancer dans le projet de jeu et dans le projet de vie, note le technicien. Un noyau dur se dégage, les rôles sont en train de se distribuer. » Avec Fehri, la tour messine Marie-Hélène Sajka (18 buts en 3 matches), Océane Sercien (arrière droit, Issy/Paris) et Marie Lachat (gardienne, Besançon) semblent partie intégrante de cette colonne vertébrale. « On s'en est sorti sans difficulté, mais ne versons pas dans l'autosatisfaction, tempère Eric Baradat. Nous n'avons pas affronté la Russie et le Danemark. » En fonction des caprices du tirage au sort, ce sera peut-être le cas dès le premier tour du championnat d'Europe...

Le bilan de Diankenba Nianh, l'arrière gauche de Fleury-les-Aubrais :
"Nous sommes très heureuses de cette qualification. Nous avons été soudées jusqu'au bout, en essayant de respecter au mieux le projet de jeu qui nous a été proposé. Je trouve que nous avons bien avancé, autant sur le plan offensif que défensif. Cela dit, il nous reste encore une marge de progression. Nous devons poursuivre sur cette dynamique afin de préparer au mieux le championnat d'Europe."

***************************

Tournoi de qualification (groupe 5, à Myrina Limnou, Grèce)
PORTUGAL – FRANCE : 22-22 (9-10)
Le 17.04.2015. 600 spectateurs. Arbitres : Mmes Hatipoglu et Simsek (TUR).
FRANCE : Sajka 6, Elisme 4, Fehri 4, Sercien 3, Ikondo 2, I. Kieffer 1, Nianh 1, D. Sylla 1.

FRANCE – ISRAËL : 37-14 (17-4)
Le 18.04.2015. 400 spectateurs. Arbitres : Mmes Hatipoglu et Simsek (TUR).
FRANCE : Lorrillard 5, Sajka 5, Lahcène 4, Mandret 4, Nkou 4, Kanor 3, I. Kieffer 3, Nianh 3, Elisme 2, Sercien 2, Ikondo 2, D. Sylla 1.

FRANCE – GRECE : 28-20 (14-9)
Le 19.04.2015. 800 spectateurs. Arbitres : Em. et Er. Aghakishi (AZE).
FRANCE : Nianh 7/7, Sajka 7/9, Sercien 3/3, Fehri 2/2, Lahcène 2/2, Elisme 2/4, I. Kieffer 2/5, Lorrillard 1/1, Nkou 1/1, D. Sylla 1/3.

GRECE – ISRAËL 32-16 ; PORTUGAL – GRECE 23-19 ; ISRAËL – PORTUGAL 17-46.
Classement final : 1. PORTUGAL 5 points (+33) ; 2. FRANCE 5 (+31) ; 3. Grèce 2 ; 4. Israël 0.

Les qualifiés pour l'Euro : Allemagne, Biélorussie, Croatie, Danemark, Espagne (pays organisateur), France, Hongrie, Lituanie, Macédoine, Monténégro, Norvège, Portugal, Roumanie, Russie (vice-championne d'Europe jeunes 2013), Serbie, Suède (championne d'Europe jeunes 2013).

L'équipe de France juniors se retrouvera le 23 juin, à Limoges, pour un stage de préparation d'une semaine. « Il devrait concerner une vingtaine de filles » indique Eric Baradat. Un second se déroulera en juillet, en région parisienne, enrichi de deux matches amicaux contre la Roumanie.

© Laurent Hoppe
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités