mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
D2F : Un patron bien chahuté
D2F : Un patron bien chahuté
3 Mai 2015 | France > Division 2F

Au vu du calendrier et des ambitions des deux clubs, le Chambray - Besançon de la 20° journée avait un gros gout de choc décisif. Il en a été autrement, à la grâce de la domination de l'ESBF sur le championnat. Il n'en reste pas moins que cette rencontre, même pour l'honneur et le show a ravi une salle de la Fontaine Blanche pleine comme un œuf.

On ne donnait pourtant pas cher des actions tourangelles avant le match. Plus de pivots de métier sur la feuille, avec Stella Baudouin l'épaule gauche dans la boîte à gant et Wafaa Serghini elle aussi sur le flanc. C'était donc Aline Varinot, arrière de métier, qui devait s'y coller avec le possible renfort de la toute jeune Déborah Chollet tout juste débarquée de la N2. La catastrophe allait en plus largement s'aggraver au cours du match avec d'abord Aline Varinot qui se faisait exploser l'œil gauche dans une lutte pour le ballon et devait sortir, sonnée pour le compte et avec la promesse d'avoir le visage de quelqu'un passé dans les mains d'un Mike Tyson des grands soirs. Le pompon était atteint lorsque Vanessa Boutrouille restait sur le flanc après une défense un peu chaude en se tenant le genou. Après examen et une grosse peur pour les ligaments du genou, le staff médical de Chambray sera presque rassurant avec en premier diagnostic une grosse entorse au genou gauche, mais qui met l'arrière tourangelle out pour le reste de la saison. Comme on pouvait y rajouter un Besançon qui utilisait le moindre ballons tombé pour enquiller des montées de balles assassines, que Moniki Bancilon amusait son monde sur des 1x1 pleins de puissance et de réalisme, qu'Alizée Frecon menait la danse avec vista et rapidité et que Sladjana Pop Lazic régnait en maîtresse absolue dans la défense adverse, les actions locales prenaient au fil des minutes de moins en moins de valeur. Le 16-11 à la pause en faveur des futures pensionnaires de la LFH montrait bien toute l'étendue des dégâts.

Restait le courage, l'envie de renverser une situation très compromise et un joli coup de coaching signé Guillaume Marques... En passant en défense 5-1 homme à homme avec énormément de volume, les Chambraisiennes troublaient la bonne organisation offensive de Besançon et c'était à leur tour de monter les ballons et ainsi éviter de se heurter à une défense centrale franc-comtoise en haute altitude. Même si le CTHB continuait à naviguer à 3 ou 4 buts derrière leurs visiteuses d'un soir, on sentait que la domination bisontine était beaucoup moins prégnante. Petit à petit, la salle reprenait espoir et le rapproché à 1 unité signé Sophie Herbrecht faisait monter la température. Le couvercle allait même carrément sauter lorsque Natalia Vasileuskaya égalisait au terme d'un match plus qu'abouti de sa part dont 3 buts dans ce money-time devenu irrespirable. 10 secondes à jouer, suffisant pour obtenir un jet franc et attendre que Moniki Bancilon envoie un missile ! Sauf que la balle était habilement glissée par Sladjana Pop  Lazic à Marine Dupuis seule sur son aile qui ne se faisait par prier pour mettre au fond la balle d'un +1 ravageur pour l'envie chambraisienne. Besançon était passé tout près de la correctionnelle, ce que reconnaitra très sport un Camille Comte bien gêné aux entournures par la défense new look proposée par son alter ego Guillaume Marques. " On n'a pas réussi à se sortir de cette défense, je pensais que physiquement elles ne pourraient pas tenir toute la seconde période et qu'elles seraient obligées de se réaligner. Chapeau aux filles du CTHB d'avoir su tenir sur la durée, au final cela se joue sur des détails infimes et on est ravis de s'en sortir à si bon compte. " Pour Guillaume Marques, les choses on été beaucoup plus compliquées à digérer, mais au final, " Il y a de la frustration et une grosse fierté. Je suis même plus fier que déçu. Il a fallu de grosses ressources mentales aux joueuses pour faire ce match ". Et c'est clair que les Chambraisiennes, malgré les absences et les blessures, ont fait hier un vrai beau match de handball à très haut niveau. Il fallait être deux pour le faire, Besançon était prêt, Chambray malgré les absences s'est hissé à son niveau.

CHAMBRAY TOURAINE HANDBALL - ES BESANCON FEMININ

28 - 29 (Mi-temps : 11-16)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
FABRE MAXIME
TURIN SEBASTIEN
BLANCHOUIN GILLES (D)
Date et Heure :
Le 02/05/2015 à 20:00:00
Lieu :
Gymnase de la Fontaine Blanche
Rond Point du Maréchal Leclerc
CHAMBRAY LES TOURS

*****************************

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités