mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Fleury est tombé sur plus fort
Fleury est tombé sur plus fort
10 Mai 2015 | Europe

Finale retour de la Coupe des Coupes féminine.
Pas de consécration européenne cette saison pour les Panthères du Loiret. Elles ont affiché trop de lacunes en attaque pour espérer défendre jusqu’au bout leur avance du match aller. Le réalisme et la rigueur de Midtjylland aboutissent à une défaite bien amère (24-19). 

La Coupe des Coupes reste danoise. Midtjylland, déjà titré en 2004, succède à Viborg, couronné l’an dernier, et confirme la mainmise danoise sur la C2. Hélas pour Fleury-les-Aubrais, le passage de témoin entre compatriotes est difficilement contestable. Autant la première manche, au Palais des sports d’Orléans, avait été équilibrée et indécise dans sa globalité, autant la seconde aura été dominée par le club d’Ikast. Plus constant, plus appliqué, plus efficace que les Loiretaines. "Meilleures que nous, tout simplement", avoue Laura Kamdop, la pivot internationale.

L’avantage d’un but, pris il y a une semaine (23-22), ne survécut pas au premier quart d’heure, le plus soigné des coéquipières de Gnonsiane Niombla. Paraissant alors concentrées, sereines, elles y firent jeu égal avec leurs hôtes. Sans surprise, les Espagnoles étaient à la manœuvre : réalisation de Marta Mangué en engagement rapide, déhanché d’Alexandrina Cabral Barbosa entre Jacobsen et Stine Jorgensen (4-5, 9’).

Mais pour rester devant, il ne fallait point trop abuser de l’esthétisme, rechercher le beau geste à tout prix. Le péché mignon de « Shandy ». Midtjylland, à l’inverse, alla à l’essentiel. Droit au but. Woller à l’aile droite, Stine Jørgensen en extension, et les Mauves réussirent le dépassement (8-6, 17’). Le FLH s’accrocha à sa proie, essaya de « tenir jusqu’à la mi-temps », comme ordonné par Frédéric Bougeant au premier temps mort. Il n’y parvint pas. Nycke Groot hypnotisa Laura Kamdop plein axe, Cabral se troua dans ses transmissions, Sabina Jacobsen (6/7) effaça Manon Houette pour accentuer l’écart (12-9, puis 13-9).

Que faire, quoi faire, pour enrayer le déclin, entretenir l’espoir qui s’effiloche à vue d’œil ? Des questions sans réponse, même après avoir consommé les deux derniers cartons verts dès la 40ème minute. Mangué et Niombla, en échec face à Sabine Englert, donnèrent leurs langues au chat. Idem pour Houette et Barbosa à 7 m. Quel contraste avec le récital de Groot et Jensen, adeptes du jeu rapide (6 buts en contre-attaque, d’après la stat de la télé danoise)...

Privé d’intervalles, de solutions, Fleury se retrouva en totale détresse face à une défense compacte et ordonnée. Nordique, quoi. Comme un aveu d’impuissance dans cette traversée d'un Sahara offensif (seulement quatre buts inscrits de la 31ème à la 51ème), Fred Bougeant prononça une parole forte au dernier arrêt de jeu (54ème) : « On passe à autre chose ». Sous-entendu, ne pas s’apitoyer sur le destin, garder un peu de jus pour dans quatre jours. Pour cette demi-finale de championnat à Nîmes, cette nouvelle marche vers le titre national, prioritaire dans le Loiret. Alors, l’effectif loiretain tourna. Mélissa Agathe (un joli 3/5), Daniela Mino Larenas (un but pour l’ailière chilienne du centre de formation) s’efforcèrent de sortir dignement de l’enfer mauve. Un paradis pour Midtjylland, désormais double vainqueur de la C2.

**************

FC MIDTJYLLAND (DAN) – FLEURY LOIRET
24 - 19 (Mi-temps : 13-9)

2050 spectateurs. Arbitres : MM. Bol et Van Eck (P-B). Match aller : 22-23.

MIDTJYLLAND : Groot 5/10, Jacobsen 6/7, Jensen 4/4, S. Jørgensen 3/11, Pedersen 2/4, Woller 2/5, puis Augustesen 2/2, Bøgelund 0/2, Mejlvang, Rasmussen 0/1 (sur penalty), Thorsgaard.
Gardiennes : Englert (15/30 arrêts en 54’, dont 1 penalty) puis Andersen (0/4 en 6’).
2 minutes : S. Jørgensen (4’), Pedersen (44’). 14 pertes de balle. Réussite au tir : 52 %.
Entraîneure : Helle Thomsen.

FLEURY : Barbosa 6/11 (2/3 penaltys), Houette 0/2 (0/1 penalty), Kamdop 1/2, Mangué 2/5, Niombla 3/11, M. Tounkara 0/2, puis M. Agathe 3/5, Bruneau 1/1, Fernandez Ibanez 2/5, Manga, Mino Larenas 1/1, Ngo Leyi 0/1.
Gardiennes : Zoqbi de Paula (11/31 arrêts en 45’) puis Callavé (3/7 en 15’, dont 1 penalty).
2 minutes : Mangué (45’). 17 pertes de balle. Réussite au tir : 41 %.
Entraîneur : Frédéric Bougeant.

Evolution du score : 2-2 (5’) ; 4-5 (10’) ; 6-6 (15’) ; 9-7 (20’) ; 10-8 (25’) ; 16-11 (35’) ; 18-11 (40’) ; 20-13 (45’) ; 22-13 (50’) ; 23-15 (55’).
 
Les six derniers vainqueurs
2014-15 : Midtjylland (DAN). 2013-14 : Viborg (DAN). 2012-13 : Niederösterreich (AUT). 2011-12 : Ferencvaros (HON). 2010-11 : Ferencvaros (HON). 2009-10 : Podgorica (MTN).

© Laurent Hoppe
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités