mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
St-Amand-les-Eaux gagne son billet pour la D2F
St-Amand-les-Eaux gagne son billet pour la D2F
11 Mai 2015 | National > Nationale 1F

La salle Verdavaine était pleine comme un œuf, samedi soir, non pas seulement pour assister au derby contre une vaillante équipe de Lomme, qui faisait encore figure de prétendant à la montée en division supérieure en début de saison, mais surtout pour soutenir et pousser son équipe à obtenir ce petit point nécessaire à rejoindre la D2F. Et ce fut fait assez logiquement. En effet si, indubitablement, les Lommoises possèdent la technique, c’est bel et bien l’équipe de La Porte du Hainaut qui est d’une supériorité indiscutable comme elle l’a démontré tout au long d’un championnat qu’elle a dirigé de main de maître.

Lomme n’aura mené la partie que durant les trente premières secondes après le but marqué par Mélissa Maréchal à l’entame de la rencontre. Ensuite, et comme à leur habitude, les Jaune et Bleu ont donné le tempo d’un match fort agréable même si la rugosité était loin d’être absente entre joueuses. St Amand, par Morais, Kuridza et, surtout, Fofana (13 buts), a eu jusqu’à cinq buts d’avance (16e, 9-4) avant de terminer la première partie en se donnant un avantage de deux buts : 10-8.

Au retour des vestiaires, Lomme revenait avec un esprit velléitaire permettant à Benlabed de se rapprocher dangereusement à la marque (36e, 13-12) mais Malina, Kuridza et Fofana remettaient le couvert, suivies en cela par Gantois et l’écart revenait à nouveau à cinq buts (55e, 24-19). Du côté lommois, Lutovac, Tarby et Riquart faisaient de leur mieux pour éviter une bérézina mais Sandra Kuridza confirmait l’écart favorable pour les Hennuyères à l’issue de l’heure de jeu : 26 à 21.
Stéphane Pellan, l’entraîneur de St Amand, qui avait repris quelques couleurs par rapport à l’avant-match, redescendait sur terre, lui qui a déjà connu la D2 mais avec des garçons : « C’est toujours quelque chose d’énorme de jouer une montée. Le plus reste à venir, c’est la D2. Le tout n’est pas d’y monter. Néanmoins, je voudrais donner un grand coup de chapeau aux filles. »

Dans ce match mené impérialement par St Amand, il ne faudrait pas oublier l’excellente gardienne amandinoise Alisson Davigny qui a annoncé prendre quelques distances tout en restant à la disposition du club en cas de besoin, et son homologue Lommoise, Justine Hicquebrant, qui a, à nouveau, fourni une prestation de haut rang.

Ce match était aussi l’occasion pour deux joueuses amandinoises de dire au revoir à leurs supporters. Il s’agit de Fofana qui rejoint Toulon en D1 et de Katia Fissourou qui quitte Saint-Amand pour des raisons familiales. Elle aussi évoluera dans un club du sud de la France.

Jean-Pierre MALEWICZ pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités