mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Et si Jackson Richardson volait de ses propres ailes?
Et si Jackson Richardson volait de ses propres ailes?
13 Mai 2015 | France > Pro D2

Même si rien n'est encore signé, Jackson Richardson a de fortes chances de prendre en charge l'équipe Une du Dijon Bourgogne HB. Après Denis Lathoud, ce serait le 2ème "Barjot" à la tête du DBHB.

L'information n'a été ni démentie, ni confirmée par Thierry Desserey, le président du Dijon Bourgogne HB. L'avenir de Tomislav Krizanovic étant scellé et son contrat après un an d'exercice n'étant pas renouvelé, l'équipe actuellement 8ème de pro D2 et qui a une chance infinitésimale d'accrocher le wagon des play-offs (elle se déplace d'ailleurs ce vendredi à Billère, le 5ème qui la devance de 2 points) lorgne vers une légende du handball tricolore pour la saison prochaine. Jackson Richardson est annoncé avec insistance sur le banc.

Après sa retraite sportive en 2009, "Jack" s'était éloigné sans bruits des parquets. Il a fait cette saison, une réapparition remarquée sur les antennes de beIN sports mais aussi et surtout dans son club de cœur, Chambéry. Comme entraîneur adjoint, tout d'abord de Mario Cavalli puis du Croate Ivica Obrvan. En septembre 2013, l'homme aux 417 sélections en équipe de France avait entamé une formation qu'il a validée un an plus tard. Diplôme d'Etat Supérieur en poche (spécialité performance sportive, mention handball), Jackson Richardson pouvait dès lors diriger une équipe professionnelle. Ce qu'il a fait d'ailleurs lorsque en pleine phase des matches aller, il a remplacé Mario Cavalli qui venait d'être écarté. Son expérience à la tête du CSH ne s'est pas trop mal déroulée avec deux succès (à Nantes et contre Dunkerque) et une défaite (à Créteil).

Récemment, dans un entretien sur le site de la FFHB, l'intéressé avait évoqué son avenir. "Pour le moment, je n'ai pas de plan. J'ai découvert le stress en tant qu'entraîneur, je suis passé de la position de grand frère à celle de coach. Lorsqu'on m'a demandé d'accompagner l'équipe (après le départ de Cavalli), je n'ai pas ouvert de bouquins, j'ai transmis avec mon cœur. J'ai beaucoup appris et grandi plus vite que prévu. J'ai fait ce job avec passion."  Au point d'y prendre goût et d'étudier très sérieusement le projet du club dijonnais.

Même si donc mathématiquement rien n'est définitif pour jouer la montée vers l'élite que le club a quittée il y a un an, Dijon devrait repartir en pro D2. Sur des bases financières saines et avec un effectif renouvelé. Si en plus, "Jack" se retrouve en tête de gondole, sa seule présence est un véritable atout. Pour ses connaissances mais aussi (élément non négligeable pour attirer de nouveaux partenaires) pour son palmarès et le charisme qu'il dégage. Il serait après Denis Lathoud (coach de 2006 à janvier 2014), le 2ème "Barjot" à prendre les destinées d'une équipe qui a sa place au plus haut niveau.

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités