mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : Dijon n’a plus le choix
LFH : Dijon n’a plus le choix
20 Mai 2015 | France > LFH

Présentation de la 4° Journée de D1F (Play-Downs). 
Une victoire et la pression est sur Le Havre, une défaite et Dijon est au bord de la D2. Voilà l’équation, simple à poser, plus dure à résoudre pour Léa Terzi et ses coéquipières. « On n’a pas le temps de gamberger, le plus dur est de réagir », prévient la capitaine bourguignonne.

Ce n’est pas une finale, pas encore, car il restera encore deux matchs pour se rattraper. Mais ce Dijon – Le Havre a déjà l’odeur des matchs importants, ceux qui font basculer une saison. Il en a surtout l’enjeu, et Léa Terzi, la capitaine du CDB, ne le sait que trop bien. « Que ce soit un match beau, moche, qu’il y ait du suspense ou pas, peu importe : il faut qu’on gagne. Là, ce n’est pas la manière qui nous intéresse », harangue l’ailière gauche. Et si le problème est sensiblement le même pour les Normandes, ce sont bien les Bourguignonnes qui ont le plus à perdre mercredi. Pour l’instant, leur série de trois matchs de rang à domicile est gênante, avec une très belle victoire contre Toulon – « un match où on a laissé des plumes », dixit Terzi - puis une défaite beaucoup plus gênante face à l’UMBB, « qui a fait un très bon match et à qui tout réussissait alors qu’on ne s’est pas reconnu sur le terrain ». Avant de se rendre chez ces deux équipes, le CDB a donc tout intérêt à prendre sa revanche sur le match aller, et pourquoi pas en reprenant le goal-average particulier à son adversaire (défaite 26-23).

« On a toutes passé un week-end un peu difficile après la défaite contre Mios, admet la capitaine, et je redoutais un peu la reprise lundi matin. Mais comme a dit Noura (Ben Slama, la gardienne), ce qui est fait est fait et on n’est pas encore mortes, on doit gagner deux matchs sur trois, c’est largement possible. » D’autant que battre Le Havre, Dijon l’a déjà fait deux fois en première phase du Championnat, en s’appuyant toujours sur une bonne défense. Problème, les différents styles proposés par Christophe Maréchal et ses filles demandent de l’énergie. Et l’effectif commence à en manquer puisque, déjà moins riche que certains concurrents, il a perdu Pidpalova (arrière gauche, deuxième meilleure marqueuse avec 6 buts par match) et Ribeiro (ailière gauche). « Oui, on a des blessées, oui, on est une équipe jeune, mais ça, on le savait depuis le début, réfute Léa Terzi. On partait en connaissance de cause, ce n’est pas une excuse. »

Mais alors que les promues espéraient « se sauver avant la dernière journée », comme l’affirmait Martina Skolkova, la bataille à trois avec l’UMBB et Le Havre durera sans doute jusqu’à l'ultime minute. Comme il y a deux ans, le duel entre Besançon et Dijon ne trouvant son épilogue que dans les dernières secondes du dernier match, pour un petit but, à la faveur des Bisontines. « Un énorme coup de massue », se souvient celle qui a été formée au CDB et en a connu, des maintiens de justesse. « Là, je me dis que c’est quand même possible de descendre, confie Terzi. A la limite, on est à notre place, alors que toutes les autres équipes visaient les play-offs. Mais je sais qu’une descente, c’est un traumatisme. C’est difficile d’être accompagné par les pouvoirs publics, de garder de la visibilité… D’autant qu’avec la possible arrivée d’un certain Jackson Richardson chez les garçons, ce serait dur de garder la place qui est la nôtre aujourd’hui. »

Les finances du club surveillées de près par la CNCG rappellent aussi la difficulté d’exister pour un club qui a pourtant révélé un paquet d’internationales ces dernières années (Pecqueux-Rolland, Jacquinot, Daquin, Edwige, Moretto, François, Prouvensier…). Un club qui « se battra coûte que coûte, même si on doit se maintenir d’un but à la dernière journée à Biganos ». Foi de Bourguignonne.

L'autre rencontre : l'UMBB pour le trois à la suite

Alors que ses deux concurrents directs batailleront l'un face à l'autre, Mios-Biganos-Bègles a l'occasion de réussir un joli coup avec la réception de Toulon, quasiment maintenu. Un succès, le troisième de suite en France, pourrait même propulser les Girondines à la 2e place du classement derrière leurs adversaires du soir. Et de se mettre dans les meilleures conditions avant un déplacement au Havre.

*****************

CERCLE DIJON BOURGOGNE 21 - HAVRE ATHLETIC CLUB

Pronostic : Dijon

Arbitres / Délégué (D) :
BUY OLIVIER
DUCLOS SEBASTIEN
THUILLIER PATRICK (D)
Date et Heure :
Le 20/05/2015 A 20:30:00
Lieu :
Jean-Michel Geoffroy
17, rue Léon Mauris
DIJON

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

UNION MIOS BIGANOS - BEGLES - TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL

Pronostic : Mios-Bègles

Arbitres / Délégué (D) :
BOUNOUARA MOURAD
THOBIE RICHARD
DUBEDOUT JEAN-PHILIPPE (D)
Date et Heure :
Le 20/05/2015 A 20:30:00
Lieu :
DUHOURQUET
156, rue Marcel Sembat
BEGLES

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités