mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EDF F : Portes prend (presque) les mêmes pour les barrages
EDF F : Portes prend (presque) les mêmes pour les barrages
22 Mai 2015 | International

Le sélectionneur a donné une liste sans surprise par rapport à la dernière Golden League, où Grace Zaadi, Julie Foggea et Kalidiatou Niakaté font leur retour. Car Portes « a envie de continuer » avec ce groupe, qui tentera de battre la Slovénie en barrages de qualification pour le Mondial 2015.

Pas de grosse surprise donc. Cette fois, Alain Portes espère avoir trouvé la base de son équipe, née au mois de mars dernier au cours d'une Golden League prometteuse où les Bleues ont battu la Pologne, le Danemark et la Norvège. Le groupe s'est retrouvé à l'identique pour un stage à Brest ensuite. Brest, c'est à nouveau là-bas que les filles ont rendez-vous avec la Slovénie, en barrage aller, pour se qualifier pour le prochain Mondial. Exit Laura Glauser, "laissée au repos", et Marie François, "un peu émoussée en cette fin de saison". Deux changements qui profitent à Julie Foggea, performante avec l'UMBB en cette fin de saison, et Kalidiatou Niakaté, de retour pour les demi-finales du Championnat et très précieuse, surtout en défense. Grâce Zaadi, qui semble totalement remise de son opération au poignet gauche, est également de la partie.

Votre liste se rapproche de celle de la Golden League...
Elle y ressemble de très près, oui. Depuis que je suis en place (2 ans, ndlr), je tâtonne pour chercher les filles qui vont adhérer à ce qu’on propose. Ce qu’il s’est passé à la Golden League était bon, j’avais bien apprécié l’état d’esprit et je l’ai dit en sortant, j’ai envie de continuer. Celles qui étaient là avaient marqué des points. Là ce sont des matchs avec un fort enjeu, notre Golden League peut nous servir de référence pour se rassurer.

Le stage de travail en avril à Brest a permis d’entretenir cette dynamique ?
Oui, on a continué. A Brest, on a beaucoup discuté en multipliant les entretiens individuels, pour voir où en étaient les filles. Depuis, il y a eu des réactions de certaines dans leur club, d’autres ont moins réagi. Tout ça, c’est les discours, maintenant ce sont des actes que j’attends. Les discours, les filles les entendent. Les actes, elles les comprennent. Et un acte, c’est de ne pas faire jouer ou ne pas convoquer une joueuse.

Ce que vous avez vu, avec deux clubs français qui ont atteint la finale de Coupe d’Europe, vous a-t-il plu ?
Certaines filles ont continué sur leur lancée. Alice Lévêque prolonge sa bonne période actuelle, Julie Foggea a été solide avec Mios ; à Fleury, Manon Houette est de plus en plus régulière, elle ne descend jamais trop bas, et Gnonsiane Niombla est toujours super… C’est une période qui m’intéresse beaucoup car il faut être en forme : tout se joue maintenant en play-down, en haut on donne les trophées, donc il y a de la pression, on voit qui la supporte ou qui la supporte moins. Par exemple, le retour de Grâce Zaadi me plaît bien.

Les filles ne sont pas encore la tête à l’équipe de France…
Celles de la liste savent qu’elles ne partent pas en vacances le 31 mai. L’an dernier, quand on était déjà qualifié pour l’Euro, certaines s’étaient mises en vacances dans leur esprit, avec un investissement qui ne m’avait pas plu. On avait souffert en Slovaquie (24-24), il avait fallu pousser une petite gueulante en rentrant. Maintenant, je commence à les connaître, certaines se laissent un peu vivre et ce n’est pas possible. Je préfère perdre avec des gens qui se donnent à fond que de perdre avec des gens pas assez investis. Voilà notre philosophie.

Que pensez-vous de la Slovénie ?
C’est simple, les joueuses les plus en forme du Championnat sont Gros et Jericek, qui joueront face à nous ! Je caricature un peu, mais elles sont vraiment en forme. Ça va être deux matchs difficiles, il faut bien s’en rendre compte, on aurait pu tomber sur pire mais ce n’est pas un cadeau. Certaines joueuses slovènes sont vraiment brillantes et auraient largement leur place chez nous. Il faut faire deux matchs pleins, quoi qu’il arrive on ne sera pas qualifié après le match aller.

La D2 ne condamnera pas les internationales
Dijon et l’UMBB rétrogradés (appel a été fait depuis), d’autres clubs possiblement en danger : la situation économique de la LFH n’est pas simple pour tout le monde. Cela n’a pas échappé au sélectionneur, qui tient à passer un message rassurant aux joueuses plus ou moins près de l’équipe de France. « Ça doit beaucoup en perturber certaines, alors je veux qu’elles sachent que l’an prochain, celles qui jouent en D2 ne seront pas irrémédiablement condamnées pour l’équipe de France. » Portes a d’ailleurs déjà fait appel à Piéjos (alors à Cannes) et à Gabriel (Besançon) malgré leur place dans l’antichambre. Cette fois, il pense notamment aux Dijonnaises qui ont prolongé en Bourgogne et pourraient descendre pour raison financière, même si maintien il y a. « C’est une saison intermédiaire avant de passer à 12, si des clubs ont des difficultés passagères, on ne va pas condamner les gens s’ils travaillent bien», justifie le Nîmois qui compte sur les nombreux rendez-vous dans la saison (qualifications à l’Euro 2016, TQO, stages) pour conserver une dynamique d’équipe.

La liste des 19

Nom

Prénom

Club

Age

Taille

Poids

poste

AYGLON

Camille

HBC Nîmes

30

180

70

ARD

BULLEUX

Chloé

Mios Biganos-Bègles

23

172

66

ALD

DARLEUX

Cléopâtre

OGC Nice

25

176

72

GRD

DEMBELE

Siraba

Vardar Skopje (MCD)

28

172

64

ALG

EDWIGE

Béatrice

OGC Nice

26

182

76

PVT

FOGGEA

Julie

Mios Biganos-Bègles

24

181

79

GRD

HOUETTE

Manon

Fleury Loiret

22

168

69

ALG

KANTO

Nina

Metz Handball

31

176

74

PVT

LACRABERE

Alexandra

OGC Nice

28

177

73

ARD

LANDRE

Laurisa

Le Havre AC

29

174

64

PVT

LEVEQUE

Alice

Mios Biganos-Bègles

26

182

69

ARD

LEYNAUD

Amandine

Vardar Skopje (MCD)

28

178

64

GRD

MORETTO

Barbara

Cercle Dijon Bourgogne

21

181

70

ARD

NIAKATE

Kalidiatou

Issy Paris

20

177

72

ARG

NIOMBLA

Gnonsiane

Fleury Loiret

24

172

67

DC

NZE MINKO

Estelle

Nantes Loire-A.

23

176

67

DC

PINEAU

Allison

HBC Nîmes

26

181

66

DC

PROUVENSIER

Marie

Cercle Dijon Bourgogne

21

165

62

ALD

ZAADI

Grâce

Metz Handball

21

172

66

DC


Le programme :

Dimanche 7 juin, à Brest : France – Slovénie (17 heures)
Samedi 13 juin, à Velenje : Slovénie – France (16 heures)

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités