mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Cheikh Seck et Vesoul se séparent
Cheikh Seck et Vesoul se séparent
25 Mai 2015 | National > Nationale 1F

Après une longue collaboration de douze ans, Cheikh Seck et le Cercle Sportif Vésulien Haute-Saône ont décidé de se séparer au terme de cette saison 2014/15.

C'est une petite révolution au sein du club Franc-Comtois : arrivé en 2003, Cheikh Seck quitte sa fonction d'entraîneur de l'équipe première féminine. Une équipe récemment reléguée en Nationale 2 après avoir connu une fin de saison cauchemardesque : cinq revers de suite des Vésuliennes conjugués à un retour en force des réservistes d'Issy-Paris vont précipiter la chute du CSVHS. Pointé du doigt après cette mésaventure, l'entraîneur Cheikh Seck a tenu à donner sa version des faits : tout d'abord, la fin de sa mission n'est pas directement liée à la relégation en N2 mais avant tout à une divergence de vue avec les dirigeants du club... une proposition avait été soumise au coach Sénégalais en mars dernier mais celui-ci n'a pas donné suite. Le management de l'équipe est désormais confiée au duo Cécile Racine - Benoit Jeannin.

Cheikh Seck a moyennement apprécié les mots du président Fedi au sujet de la formation des jeunes, rappelant qu'il a fait ses épreuves dans ce domaine par le passé. L'ancien joueur de la Robertsau évoque les blessures de Ludivine Mikolon, Cécile Racine ou encore Natalia Zindel pour expliquer la relégation. Autre difficulté, un recrutement trop maigre et le manque d'expérience du niveau N1F au sein d'un collectif très jeune. De ces douze ans passés dans la préfecture de Haute-Saône, Cheikh Seck retient avant tout les bons moments : l'accession en D1 en 2007 et l'aventure pendant une saison au sein de l'élite Française. En interne, il se remémore aussi les rencontres marquantes et l'implication des bénévoles au sein du club.

Après cette rupture, Cheikh Seck continue son autre mission de sélectionneur de l'équipe Féminine du Sénégal. L'année 2015 est d'ailleurs cruciale pour Hadja Cissé et ses coéquipières, le Sénégal Filles tentera de se distinguer aux prochains Jeux Africains en septembre prochain... et surtout lors de la prochaine Coupe d'Afrique des Nations disputée début 2016 en Angola. Souvent placées mais jamais gagnantes lors des dernières CAN, les Sénégalaises veulent ainsi décrocher une place sur le podium continental qui leur permettrait de se qualifier pour les prochains championnats du monde. Outre sa sélection nationale qui lui tient à cœur, Cheikh Seck recherche un poste dans un autre club en Franche-Comté ou ailleurs, sur une équipe senior ou de jeunes.

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités