mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC : Barcelone sacré avec un sacré Karabatic
LDC : Barcelone sacré avec un sacré Karabatic
31 Mai 2015 | Europe > Champion's League

Emmené par un Nikola Karabatic monstrueux et désigné sans discussion aucune MVP du Final Four, le FC Barcelone a engrangé sa 8° Champion’ League et la première depuis 2011. Sorti la saison dernière par le vainqueur en demi-finale aux jets de 7 mètres, le Barca a pris une revanche éclatante dans la plus belle salle d’Europe.

Veszprém aura tenté beaucoup mais échoué souvent face au bloc défensif catalan et un duo Karabatic – Sorhaindo qui aura dominé le jeu dans ce secteur. Pourtant, on savait que la défense hongroise pouvait encaisser le poids d’un match, mais cela allait trop vite, tout était un peu trop puissant notamment avec ce diable de Nikola Karabatic, pour que le MKB puisse dominer le début de rencontre. Si Mirko Alilovic était de suite en action, il s’éteignait peu à peu au point de sortir après un gros quart d’heure de jeu, remplacé par Roland Mikler qui ne faisait pas mieux et même pire avec un seul petit arrêt. Fort de ses assurances défensives, le Barca arrivait peu à peu à creuser un premier trou, qui en fait va se révéler décisif. +2, +3 et +4 sur la fin de première période, les Blau Grana arrivaient à prendre réellement la main sur la partie en profitant des coups de boutoirs de Nikola Karabatic et des arrêts de Daniel Saric. Heureusement pour eux, il restait à Veszprém l’ancienne gâchette de la maison Barca, un certain Laszlo Nagy qui avec son bras gauche toujours magique entretenait un peu d’espoir pour les Hongrois.

Cet espoir allait même se transformer en coup de chaud lorsqu’à la faveur du retour payant de Mirko Alilovic dans ses buts le MKB Veszprém arrivait à rendre aphone Barcelone pendant 8 minutes et ainsi s’offrir un joli retour à 2 unités, (19-21) le tout avec toujours un Laszlo Nagy royal. Mais les échecs et même errances de Momir Ilic, les coups de vice de Renato Sulic un peu trop voyants pour les arbitres et un Daniel Saric de nouveau dans le bon tempo allait calmer la belle embellie hongrois et avec un Gudjon Valur Sigurdsson qui ne voulait pas vivre une 5° finale perdante. Eduardo Gurbindo faisait oublier Kiril Lazarov fantomatique sur cette finale, Victor Tomas s’offrait quelques buts de combattant et Nikola Karabatic finissait son œuvre du week-end et le Barca montrer sa 8° Ligue des Champions aux 19 000 spectateurs.


A Cologne, Lanxess Arena
Le dimanche 31 mai à 18h00
FC Barcelone - MKB-MVM Veszprém : 28-23 (Mi-temps : 14-10)

19 790 spectateurs
Arbitres :
MM Sorin-Laurentiu Dinu et Constantin Din (Roumanie)

Statistiques du match
FC Barcelone
Gardien : Saric 12 arrêts dt 0/1 pen
Buteurs : Noddesbo 3/3, V. Tomas cap., 5/5, R. Entrerrios 4/6, Sorhaindo 0/1, Sarmiento 1/3, Gurbindo 3/4, Sigurdsson 6/7 dt 1/1 pen, N. Karabatic 6/10, K. Lazarov 0/2
Entraîneur : X. Pascual

MKB-MVM Veszprém
Gardiens : Mikler 2 arrêts, Alilovic 10 arrêts dt 0/1 pen
Buteurs : Gulyas 2/2, G. Ivanczik 1/1, Ilic 5/13 dt 1/1 pen, Nilsson 2/3, L. Nagy cap, 8/16, Marguc 2/2, Zeitz 0/2, Jamali 0/1, Sulic 2/3, Lekai 1/1
Entraîneur : A. Ortega

Evolution du score : 1-2 5°, 5-4 10°, 7-5 15°, 9-6 20°, 11-9 25°, 14-10 MT - 17-12 35°, 19-16 40°, 20-17 45°, 23-18 50°, 25-21 55°, 28-23 FT.


Kielce met Kiel au rebut
La fin de règne de Kiel sur l’Europe semble de plus en plus proche. En 3 Final Four le géant allemand n’a réussi qu’à gagner qu’un seul petit match et les Polonais de Kielce ont peut-être précipité le grand chambardement sur les bords de la Baltique.

Certes, le titre national est à portée de main pour les Zèbres, mais les voir de nouveau chuter deux fois dans le même week-end dans ce qui ressemblait à leur terre de prédilection, la Lanxess Arena, interpelle vraiment ! Bien évidemment les Bielecki, Jurecki, Lijewski et autre Buntic sont de sacrés joueurs et leur coach, Talent Dushebaev, sans doute dans le trio des plus grands entraîneurs de la planète handball, mais avec le budget, l’histoire et l’effectif présent au TWH Kiel, il semble que d’enchaîner 3 années presque blanches, car quand même ils étaient présents à Cologne, pourrait crisper un peu les décideurs du club, même si dans le domaine, tout s’est souvent dans els coulisses et en douceur.

A Cologne, Lanxess Arena
Le dimanche 31 mai à 15h15
KS Vive Tauron Kielce - THW Kiel: 28-26 (Mi-temps : 12-12)

19 000 spectateurs
Arbitres :
MM Michael Johansson et Jasmin Kliko (Suède)

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités