mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Euro2016: Il n'y a plus qu'à attendre le tirage
Euro2016: Il n'y a plus qu'à attendre le tirage
14 Juin 2015 | International > Euro

Clap de fin sur la phase qualificative à l'Euro 2016. Dans le sillage de la France qui a réalisé un sans faute, aucune surprise n'est à relever même si parfois pour certains, obtenir un billet pour la Pologne a été compliqué.

Elles seront quinze... quinze équipes à courir après une équipe de France championne d'Europe en titre et qui après avoir également remporté le Mondial au Qatar, compte bien rester sur la même dynamique. Ce sera également la dernière compétition officielle à laquelle elle participera avant les J.O de Rio durant l'été 2016.

La 12ème édition de cet Euro de handball sera organisée pour la 1ère fois en Pologne dans quatre villes différentes (Gdansk, Katowice, Cracovie, Wroclaw). Cette fois-ci, seul le pays hôte était directement convié. La France, tenante du titre a du passer par les phases de qualification dans une poule où elle n'a pas connu le moindre nuage (6 succès en autant de rencontres).

Le tirage au sort des quatre groupes du tour préliminaire aura lieu vendredi 19 juin à 14h30 à Cracovie. 

On sait d'ores et déjà que la Pologne jouera à Cracovie dans le groupe A. Les sept équipes classées 1ères de la phase de qualif (dont la France) seront dans le pot 1 et 2, les sept deuxièmes et le meilleur 3ème dans le pot 3 et 4.

Ceux qui attendaient des sensations fortes à l'issue de cette phase de groupe devront se faire une raison, les grandes nations du handball masculin seront présentes en Pologne.



A tout seigneur, tout honneur... la France. Les champions d'Europe et du Monde ont réalisé un sans-faute dans un groupe où très vite, la Macédoine, la République Tchèque et la Suisse n'ont joué que les faire-valoir. Qualifiés pour l'Euro et les Jeux de Rio, les Tricolores se retrouveront désormais début novembre en Norvège à l'occasion de la Golden League. En Pologne, ils seront accompagnés par la Macédoine d'Ivica Obrvan. Dans une Arena de Skopje chaud bouillante, les Macédoniens ont confirmé le pronostic en battant la République tchèque 32-28 et en décrochant ainsi le 2ème sésame du groupe. Auteur de 11 buts, Kiril Lazarov termine meilleur réalisateur de la phase de poule (56). 

Si la République Tchèque avec un Filip Jicha blessé et vieillissant disparait (momentanément ?) des radars, pour certaines équipes c'est un retour sous les projecteurs. Absente au Qatar et antépénultième de l'Euro, la Norvège est restée jusqu'au bout au coude à coude avec la Croatie. Chacune des deux formations ayant remporté leur opposition à domicile. Les partenaires d'Igor Vori terminent 1ers du groupe 1 à la faveur d'un meilleur GAP (+5). Dans ce même groupe, les Pays Bas ont servi de camarades d'entraînement tandis que la Turquie du néo-chartrain Celebi a fait de la figuration (aucune victoire). 

Deux équipes font leur retour sur la scène européenne après l'avoir désertée en 2014. C'est le cas de:

- l'Allemagne qui après son repêchage assez douteux pour le Qatar, semble avoir trouvé avec le nouveau sélectionneur, l'Islandais Dagur Sigurdsson, une certaine sérénité. Les valeurs sûres (Gensheimer, Groetzki, Wiencek) sont là, les jeunes aussi. Dans un groupe où l'Espagne termine en tête ex aequo avec la Mannschaft mais avec une meilleure différence de buts particulière (+5), l'Autriche a eu du mal à exister, la Finlande a été tout simplement transparente.

- la Slovénie désormais entraînée par Veselin Vujovic qui s'est battue avec acharnement pour s'expliquer avec la Suède qui terminera 1ère. Une large cohorte montpelliéraine (Dolenec, Gaber, Mackovsek, Kavticnik) était présente lors de ces derniers rendez-vous, sauf Dragan Gajic, laissé au repos.   



Dans le groupe 2, la Bosnie du Cristolien Malinovic a été mal inspirée la semaine dernière en concédant le nul face au Belarus. Avec la défaite ce dimanche au Danemark (26-25), les Bosniens ne se classent qu'à la 3ème place et sont donc éliminés. Pourtant rien n'a été facile pour les vice-champions d'Europe privés de Mikkel Hansen (blessé au pied gauche) et qui au retour des vestiaires, avaient deux buts à remonter. Le chassé-croisé va durer jusqu'au buzzer final. 

Dans le groupe 4, il a fallu attendre ce dimanche et l'ultime levée pour établir le classement. Islande, Monténégro et Serbie étaient concernés par l'attribution des billets pour l'Euro. Même celui de meilleur 3ème. Dans le match au sommet entre Islandais et Monténégrins, la hiérarchie a été respectée puisque les partenaires du Parisien Robert Gunnarsson ont largement battu ceux de son coéquipier de club, Fahrudin Melic (34-22). Quasiment au même moment, la Serbie des homonymes Ilic (dont Nemanja, le Toulousain) n'a eu aucun mal à triompher d'une équipe d'Israël totalement inexistante dans cette phase de poule (aucun point marqué). L'Islande prend la 1ère place devant la Serbie et le Monténégro qui se qualifie au titre de meilleur 3ème de la compétition.

Comme la France et le Danemark, la Hongrie de Talant Dujshebaev a traversé ces huit mois sans obstacle (6 victoires). Ce qui lui fera oublier sa non-qualification pour le Mondial 2015. Le Portugal du Nantais futur Cessonnais Wilson Davyes peut s'en vouloir. Mercredi dernier face aux Magyars, il ne s'était incliné que d'un but à domicile. Il aurait fallu un miracle ce dimanche pour s'imposer à Moscou face à la Russie. Les hommes de Torgovanov qui l'avaient déjà emporté à l'aller dans la banlieue de Porto (+5) ont terminé le boulot à domicile et raflent in extremis un ticket pour la Pologne. 

               LES SEIZE EQUIPES QUALIFIEES AVANT LE TIRAGE AU SORT

Pologne

France

Danemark

Croatie

Espagne

Hongrie

Islande

Suède

Norvège

Belarus

Macédoine

Allemagne

Serbie

Slovénie

Russie

Monténégro (meill. 3è) 

 

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités