mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EDF Fem: direction le mondial danois !
EDF Fem: direction le mondial danois !
14 Juin 2015 | International > Mondial

Après les barrages retour qui ont eu lieu ce week-end, on connait désormais la quasi totalité des pays qualifiés pour le prochain championnat du Monde féminin qui se déroulera du 5 au 20 décembre 2015 au Danemark. Les J.O de Rio seront au bout.

Cap vers le Danemark pour les équipes dont la France entraînée par Alain Portes qui ont obtenu ce week-end leur sésame pour le prochain Mondial. La compétition débutera dans moins de six mois dans quatre villes danoises (Kolding, Herning, Frederikshavn et Naestved). Outre le fait de désigner le champion, cette compétition aura une importance capitale puisqu'elle sera qualificative en vue des J.O de Rio en août 2016, soit directement pour le vainqueur, soit par les Tournois de Qualification Olympique (voir plus bas).

Les Bleues ont réalisé un parcours sans faute, s'imposant assez nettement face à la Slovénie lors du match aller à Brest (voir ici) et du retour à Velenje (voir ici). A l'issue de cette 2ème rencontre, Alain Portes estimait avoir "la sensation du travail bien fait" et que l'équipe avait "démarré comme il le fallait pour qu'elle n'ait pas à trembler. Avec une bonne défense, une attaque assez efficace et des joueuses d'expérience sur lesquelles nous nous sommes appuyés." Avant de rajouter... "J'ai bien aimé l'état d'esprit des filles qui avaient plus à perdre qu'à gagner sur ce 2ème match. Cette qualification est fondamentale pour le projet qu'on a. Si on veut monter sur un podium, il faut le préparer par des victoires." Désormais, l'EDF féminine a rendez-vous du 13 au 24 juillet pour un rassemblement en Corse, puis pour le barrage (le 8 octobre) contre l'Islande à Antibes en vue de l'Euro 2016 et du 26 au 29 novembre, le traditionnel tournoi de Paris Ile-de-France.  

Au Danemark, l'équipe de France féminine participera à sa 21ème compétition internationale consécutive (Mondial, Euro et J.O confondus).



Même si l'Allemagne (7ème en 2013) reste à quai au profit de la Russie dont c'est le grand retour sur la scène mondiale, le coup de tonnerre est venu de la sélection serbe qui sauf repêchage, est pour l'instant recalée.

Pauvre Serbie ! Minées par une série de défections (liées à la fronde de certaines cadres comme Lekic, Damnjanović, Tomasevic et Cvijić à l'égard du sélectionneur Boskovic) et une lente agonie qui s'était traduite, l'an dernier par une 15ème place à l'Euro, les vice championnes du Monde 2013 étaient depuis l'aller, dans une fâcheuse posture. Battues à domicile par la Roumanie (-6), les partenaires de la future ex-nantaise Jelena Popovic (notre photo) n'ont pas réussi à remonter leur retard (28-24). Elles devraient suivre le prochain Mondial à la télé sauf si l'IHF décide de leur attribuer une "wild card" et de les repêcher.  

La Russie, 4 fois championne du Monde mais qui depuis son dernier couronnement en 2009, avait entamé une descente aux enfers, retrouve la lumière puisqu'elle ne s'était même pas qualifiée en 2013. Ce retour en grâce coïncide avec celui du fantasque entraîneur Evgueny Trefilov. Dominées à l'aller dans leur salle (-2), les adversaires allemandes sont passées tout près de l'exploit à Astrakhan, n'échouant que d'un seul petit but. 

La hiérarchie a été respectée entre la Suède (3ème de l'Euro 2014 mais absente du Mondial serbe en 2013) et la Croatie qui en filles, poursuit sa lente agonie. Déjà victorieuses à l'aller dans les Balkans, les Nordiques ont largement confirmé à la maison.

Les Pays Bas de la Toulonnaise Van Olphen avaient fait l'essentiel à l'aller (+10) avant de s'incliner de deux longueurs en République Tchèque.

Qualification sans encombre et acquise dès l'aller pour la Pologne face à l'Ukraine, du Monténégro face à l'Islande. La Hongrie (absente des podiums depuis l'Euro 2012) a plastiqué une très faible équipe d'Autriche (+30 sur les 2 matches). Les vice-championnes d'Europe espagnoles conduites par une grande Alexandrina Barbosa (Fleury) avaient elles aussi fait le boulot, il y a une semaine face à la Slovaquie. Pour le retour, elles se sont contentées du partage des points.  

A noter qu'à l'exception de l'Allemagne, dix des 11 premières formations du dernier Euro seront présentes au Danemark.



   Tableau récapitulatif des barrages pour la qualification au Mondial 2015

aller

retour

Qualifié

France

Slovénie

27-20

27-21

France

Allemagne

Russie

20-22

26-27

Russie 

Serbie

Roumanie

26-32

28-24

Roumanie

Pays-Bas

Rép. Tchèque

33-23

23-25

Pays-Bas

Ukraine

Pologne

18-24

22-30

Pologne 

Monténégro

Islande

28-19

19-19

Monténégro

Autriche

Hongrie

20-33

24-41

Hongrie

Espagne

Slovaquie

25-19

20-20

Espagne 

Croatie

Suède

23-24

21-27

Suède 

Ces neuf pays européens se rajoutent au Danemark, déjà qualifié en tant que pays hôte, au Brésil champion du Monde 2013, aux trois 1ères nations de la CAN (Tunisie, RD Congo, Angola), à la Norvège championne d'Europe 2014, aux trois 1ers pays du championnat d'Asie (Corée du S., Japon, Chine), aux trois du championnat Panaméricain (Cuba, Argentine, Porto Rico) et l'Australie issue d'un tournoi de qualification final. Enfin, deux jokers seront attribués au bon vouloir de la toute puissante et incontestée IHF. Un devrait en principe aller vers un pays sud-américain puisque le Brésil étant qualifié d'office, le continent dispose initialement de 4 places et l'autre à la Serbie.  

Le tirage au sort pour la répartition des 4 groupes de six équipes se déroulera le 24 juin prochain.

Le mode de qualification pour les J.O de Rio 2016

Le tournoi réunira 12 équipes. Sont qualifiés directement: le pays organisateur (Brésil), le champion d'Europe 2014 (Norvège), du Monde 2015 (si c'est le Brésil, la place revient au vice-champion), celui d'Afrique 2015 (Angola), d'Asie (épreuve en oct/nov 2015) et d'Amérique (épreuve en juillet 2015). Les six autres places (2ème à 7ème du Mondial) seront attribuées lors de 3 Tournois de Qualification Olympique. Si elle n'est pas championne du Monde, l'équipe de France qui a terminé dans le Top 5 du dernier Euro est assurée de participer à un TQO qui aura lieu du 17 au 20 mars 2016.  

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités