mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EDF M : Allez ! On leur donne 20/20
EDF M : Allez ! On leur donne 20/20
13 Juin 2015 | International > Euro

Malgré une fin de match un peu douteuse, les Bleus ont fait parfaitement le boulot cet après-midi à Clermont-Ferrand face à la Suisse. En dominant les derniers du groupe 6 31-23, les Bleus finissent l'année en beauté avec 20 matches de rang sans défaite et un superbe 6/6 dans cette poule de qualification à l'Euro Polonais.


Aucune pression pour les deux équipes à l'entame du match, les Bleus étaient surs de finir premier et les Suisses eux tenaient fermement la dernière place. Seul l'espoir un peu fou de ne pas finir Fanny dans ce mini championnat pour les Helvètes et encore face à la démonstration des Tricolores depuis le début de ces qualifications, il fallait avoir un gros optimisme pour rêver un peu. Et le rêve ne va durer que quelques minutes... Nikola Karabatic de retour se montrait d'entrée, suivi de très près par Michael Guigou et au milieu, Timothey N'Guessan se régalait ! Comme défensivement, peu ou prou le boulot était propre et Thierry Omeyer solide, le trou se creusait peu à peu avant de se transformer en gouffre béant. En 5 minutes de la 20° à la 25°, la France collait un 5-0 qui faisait passer l'addition à +10 et pliait définitivement le match.

Michael Guigou ne ratait rien et inventait quelques mouvements inconnus des Suisses et de beaucoup d'autres d'ailleurs. Luc Abalo faisait parler son explosivité et son sens du spectacle, Luka Karabatic convertissait toutes les offrandes en pivot, lui qui était aux deux bouts du terrain, Cédric Sorhaindo ayant été préservé sur le match et les hommes de Rolf Brack trouvaient un Thierry Omeyer plus que parfait dans ce laps de temps. En 30 minutes, avec un joli 19-9 à la pause, la messe était dite et on pensait que le feu d'artifice allait perdurer encore 30 bonnes minutes.

Bon ce ne fut pas vraiment le cas, et surtout les Bleus qui vont fouler le terrain en seconde période vont connaître quelques petits désagréments au shoot face à un Aurel Bringolf très en verve dans les buts suisses. Au contraire Wesley Pardin, pourtant parti sur de très bonnes bases en début de seconde mi-temps allait subir la foudre d'Andy Schmid et David Graubner ne trouvant jamais la clef des tirs de ces deux diables d'Helvètes. Heureusement, il y avait encore du monde pour alimenter la marque côté tricolore, même si Kentin Mahé était un peu loin de son show de Brno, Guillaume Joli prenait le relais aux jets de 7 mètres, Mathieu Grébille s'envolait et au final malgré un dernier quart d'heure un peu poussif, le boulot se terminait sur un 31-23 solide mais un peu chiche au vu de la démonstration de la première période.

Qu'importe, les Bleus finissent l'année comme ils l'avaient commencé, invaincus et entre temps un titre mondial supplémentaire est venu garnir l'étagère à trophées de la FFHB et l'Euro polonais se présente en janvier prochain pour défendre le titre acquis au Danemark avant de se lancer dans la grande aventure des JO de Rio. Pour beaucoup, c'est le temps des vacances et du relâchement avec le sentiment du travail bien fait. Pour certains la semaine à venir sera un peu plus tendue avec une histoire de prétoire qui pourrait bien leur pourrir un peu la fin de saison.


Clermont-Ferrand, Maison des Sports
Samedi 13 juin 2015 15h15
France - Suisse : 31-23 (Mi-temps : 19-9)

4 300 spectateurs.
Arbitres :
MM. Shlomo Cohen et Yoram Peretz (Israël)

France
Gardiens :
Omeyer 30 minutes, 6/15 arrêts, Pardin 30 minutes, 5/19 arrêts
Joueurs : N. Karabatic 4/6, Grebille 2/4, Abalo 1/4, Guigou 6/7 dont 3/3, L. Karabatic 5/5, Porte 2/2 puis Barachet 1/1, Anic 1/2, Narcisse non entré, Joli 2/3 dont 2/2, Mahé 1/5 dont 0/1 pen., N’Guessan 5/7, Fabregas 0/1, Claire 1/2.
Exclusions temporaires : Fabregas 26e.
Sélectionneur : Claude Onesta.

Suisse
Gardiens :
Portmann 30 minutes, 4/23 arrêts, Bringolf 30 minutes, 5/17 arrêts
Joueurs :  Schmid 8/14, Fellmann 1/2, Liniger 1/1, Baviera, Graubner 7/11, Raemy 2/8, Striffeler 0/2 puis Dähler, Küttel 0/1, Jud 0/1, Mühlemann 1/1, Baumgartner, Spengler 3/6 et Linder.
Exclusions temporaires : Graubner 7e, Baviera 12e, Liniger et Spengler 57e.
Entraîneur : Rolf Brack

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités