mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Jacques Riccardi (Bouillargues) : "faire mieux que la saison passée"
Jacques Riccardi (Bouillargues) : "faire mieux que la saison passée"
5 Juillet 2015 | National > Nationale 1F

Troisième de la poule 3 de N1F la saison passée, le SUN-AL Bouillargues reste une nouvelle fois aux portes de l'accession en D2. Mais le club Gardois ne s'en fait pas une montagne : si aller le plus haut possible est toujours un leitmotiv, il s'agit d'abord pour le groupe de Jacques Riccardi de faire toujours mieux d'une année à l'autre. L'occasion pour le coach Bouillarguais de faire le point sur la saison écoulée et de dresser les perspectives pour 2015/16.

Pour une première saison à la tête de l’équipe, son bilan est plutôt satisfaisant. 3ème derrière Pole Sud 38 et Vaulx-en-Velin, le perfectionniste Jacques Riccardi émet toutefois quelques réserves : "on ne peut pas s’empêcher d’être frustré quand on regarde notre parcours. Je pense notamment à la phase aller où on a laissé bêtement des points en route. Avec quelques mauvaises performances collectives, je pense notamment au match à Toulouse, une parodie de handball selon moi. Le déplacement à Pole Sud 38 aussi : à seulement dix joueuses, on perd d’un seul but en faisant un mauvais match. On ne peut s’en vouloir qu’à nous-mêmes. Et je suis encore en colère de ce que nous a envoyé Toulon lorsqu’il est venu jouer chez nous, on a tenté de lutter avec nos armes… en vain. Ca fait beaucoup de points en moins… sur des scénarios où on peut être devant, la phase aller est bonne malgré tout car on a été capable de produire du beau jeu. On a bien défendu tout au long de la saison, on termine je pense second meilleure défense de toutes les poules de N1".

Ancien pensionnaire de D2, le SUN n'est pas loin d'un retour à l'échelon supérieur : "je ne suis pas du genre à me cacher derrière mon petit doigt. On aurait pu mieux faire mieux, au vu de l’effectif non pas en nombre mais en qualité. On n’a pas eu plus de soucis que les autres : maintenant, quand une titulaire se blesse, on n’a pas de quoi la remplacer en qualité surtout lors des matchs couperets. On a fait un gros travail de préparation physique et on n’a pas eu de blessures bêtes. Quant à la saison prochaine, on n’a pas de quoi étoffer notre effectif en nombre, simplement lors des entraînements où certaines joueuses de l’équipe réserve continueront à progresser". De la réserve, le SUN en a toujours à l'image de la jeune Lola Combe, capable de s'intégrer au mieux dans l'équipe de N1 après le départ pour cause de maternité de Chloé Roelandt : "on a du talent en réserve, Lola a d’ailleurs pris sa place dans le groupe cette saison. C’est une joueuse qui a eu une courbe exponentielle durant toute l’année et a assumé à deux niveaux au dessus de celui qu’elle pratiquait jusqu’à présent. Pourquoi pas essayer avec d’autres".

Quid de la saison à venir ? "On va étoffer notre groupe… d’ailleurs il est quasiment bouclé : parmi les joueuses qui nous quittent, Emilie Wolf s’en va vers Bouc Bel Air. D’ailleurs, la majorité des joueuses qui partent le font par obligation. Ninon Pelé évoluera en D2 à Yutz, c’est une belle opportunité pour elle. Myrtille Meslet-Tourneux arrête elle sa carrière et Albane Hervé a signé très tôt à Mérignac contre lequel nous jouerons l’an prochain. Enfin, Fanny Gouin nous quitte et prend la direction d’Angers". Cinq départs pour quatre arrivées prometteuses : "Première recrue, Jane Charbonnel revient dans la région : elle nous rejoint car le projet du SUN l’intéresse et elle continue parallèlement ses études. Elle a été formée au HBC Nîmes, elle connaît donc la maison et le coin. Autre ancienne Nîmoise, Sophie Gravil a terminé ses études sur Paris, elle revient chez elle pour s’y installer : c’est une gauchère de talent qui fera sans doute du bien sur et en dehors du terrain. Claire Bauthéac, jeune joueuse de Toulon St Cyr, arrive chez nous : gauchère elle aussi, elle doublera le poste avec Sophie Gravil. Et enfin le gros coup, c’est Joanna Lombardo : une demi-centre amenée à prendre la direction du jeu et de prendre sa place en défense. On reverra donc notre dispositif : Hélène François pourrait rebasculer en position d’arrière droite ou gauche. Pauline Delon complètera le poste de demi-centre de Joanna Lombardo. Pour l’instant, quatre recrues sont officielles : on verra si des opportunités se présentent dans les prochaines semaines. Notre club est très bien géré financièrement : une chose est sûre, on ne fera pas de folies dans notre campagne de recrutement".

L'idée, c’est d’abord de faire mieux que la saison passée : "on n’affiche pas clairement d’objectif de montée" poursuit Jacques Riccardi. "On va jouer les matchs un par un, gagner un maximum… et faire un bilan à la fin des matchs allers, voir où on en est pour tenter de viser le plus haut possible. Quant à nos concurrents annoncés, Mérignac, Plan-de-Cuques ou Le Pouzin seront costauds. Toulouse et le promu Antibes ont recruté intelligemment à mon avis. Quoiqu’il en soit, je pense que ce sera chaud tous les week-ends".

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités