mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
St-Etienne Andrézieux repêché en N1F
St-Etienne Andrézieux repêché en N1F
6 Juillet 2015 | National > Nationale 1F

Le dépôt de bilan de Cergy-Pontoise profite au premier repêchable de N1F, le Handball St Etienne Andrézieux. 11ème et avant-dernier de la poule 3, le collectif Forézien de Cédric Girault ne sait toutefois pas dans quelle poule de N1 il évoluera en septembre prochain.

Malgré une fin de saison encourageante, St Etienne Andrézieux n’a pu éviter la relégation au soir d’une dernière défaite (23-30) chez son concurrent direct, La Garde. « Il nous a pas manqué grand-chose pour se maintenir. Je pense qu’on aurait eu une recrue extérieure de plus, ça aurait pu suffire. Mes joueuses ont eu du caractère et se sont énervées sur la fin de championnat : par rapport à cet effectif, c’était compliqué de leur demander plus, surtout le plan mental. On est resté soudés et c’est le gros point fort du groupe. On s’est lancé un challenge sur les cinq derniers matchs… on est passé un peu au travers lors du dernier match à La Garde mais sur ce qu’on a montré auparavant, ça reste intéressant et prometteur » indique Cédric Girault, l’entraîneur Stéphanois.

Au rang des repêchables, le HBSA figurait en tête. Et la bonne nouvelle est tombée cette semaine en découvrant le triste sort de Cergy-Pontoise : le club Francilien déposant brutalement son bilan, c’est donc l’équipe Forézienne qui a droit à une nouvelle chance de bien figurer en N1 : « c’est évidemment une bonne nouvelle. Ce repêchage, c’est d’abord un gain de temps sur notre projet. Désormais, on repart sur un projet ambitieux avec en perspective la D2 au bout d’un cycle de cinq ans : notre entente avec St Chamond Pays de Gier (N3) prend forme, le club de St Chamond se base avant tout sur la formation de jeunes joueuses avec notamment sept à huit joueuses qui évoluent déjà au pole espoir de Lyon. Le vivier est riche et on va pouvoir travailler avec de jeunes joueuses très intéressantes et qui ont la volonté de progresser. C’est bénéfique d’autant qu’on a un groupe un peu vieillissant. Adja Paye nous quitte pour le Pouzin, Delphine Allègre arrête sa carrière et notre gauchère Lucile Morison privilégie ses études… mais on conserve une majorité de nos forces vives de la saison passée ».

Et viennent s’ajouter les joueuses de St Chamond : Cléo Lissat et Solène Fréry notamment. « Je pense aussi à Maelle Faynel qui évolue en équipe de France cadette et qu’on intégrera dans un second temps. Et Je travaillerai désormais en binôme avec Rémi Madelrieu, entraîneur de St Chamond. A titre personnel, j’ai vécu un exercice difficile la saison passée… pour une première année seule à la tête de l’équipe, ne serait ce que par cet effectif très limité en nombre. » La saison 2015/16 se profile et l’objectif initial demeure : « dans un premier temps, on jouera le maintien au moins sur la saison prochaine. Après, il faut prendre le temps de se structurer en sachant qu’on opère un recrutement tardif. Donc un maintien, ce sera déjà une bonne chose ». Seule incertitude encore à lever côté HBSA, la poule dans laquelle le groupe de Cédric Girault évoluera : poule 2 ou poule 3 ? Tout dépendra désormais de la décision du CNOSF qui décidera du sort de l'Union Mios-Biganos Bègles en LFH. Réponse dans les prochains jours.

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités