mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC M: Montpellier prend goût aux longs voyages
LDC M: Montpellier prend goût aux longs voyages
10 Novembre 2016 | Europe > Champion's League

Montpellier tient enfin son 1er succès à l'extérieur en Ligue des Champions, en Macédoine face au Metalurg Skopje (24-30).  Les Héraultais portés par un Mathieu Grébille stratosphérique (10 buts) ont été convaincants de réalisme et d'application. Ce succès leur permet de prendre provisoirement la tête du groupe C de la compétition européenne.

par Yves MICHEL


Pour un jeune joueur, un déplacement à Skopjé dans ce qui était il n’y a pas si longtemps, la poudrière de la Boris Trajkowski Hall est un véritable baptême du feu. A l’époque, s’il sortait vainqueur ou en ayant limité la casse de ce temple surchauffé du handball, la mission était largement remplie. Il y a trois ans, le PSG et Barcelone s’y étaient cassé les dents. Les temps ont bien changé car l’arène qui peut accueillir jusqu'à 7000 âmes ne fait plus recette, ce jeudi, tout juste un quart des gradins était garni. Dès lors, cette éventuelle pression, les Montpelliérains ont su la gérer et mieux même, la dominer. Impeccables dans l’engagement avec en ce début de 1ère période, le travail de sape de Ludovic Fabregas dans la défense macédonienne, les Héraultais vont souvent pousser leur adversaire à la faute. Si Kavticnik va avoir moins de réussite dans sa 2ème tentative à 7 mètres, son compatriote slovène Dolenec va parfaitement prendre le relais et ne jamais faillir dans ses tentatives. Le Metalurg ne va trouver des solutions que par celui qui lui avait tant manqué lors de l'aller il y a trois semaines à Bougnol, Nemanja Obradovic. Passé sans trop se faire remarquer la saison dernière par Valence et la pro D2, le demi-centre serbe sera l'animateur bien esseulé d'une attaque du Metalurg où Filip Taleski par exemple, ne va pas exister. La faute aussi à la défense montpelliéraine très vigilante devant un impeccable Vincent Gérard. Les Macédoniens vont tenir le choc durant 25 minutes, avant de perdre pied peu avant la pause. Montpellier se montrait très convaincant et très appliqué dans la finition, le trio Grébille-Porte-Toumi faisant la différence. Avec quatre longueurs à la pause, le MHB avait livré ce qu’on attendait de lui.



La seconde période sera surtout marquée par un festival de haut vol. Entre Obradovic (photo ci-dessus) et Mathieu Grébille. L'arrière tricolore qui la saison dernière avait été handicapé par une série de blessures (genou droit et gauche) et qui n'avait disputé aucune rencontre européenne, s'est rattrapé depuis et surtout ce jeudi à Skopje. Lorsqu'il est en confiance et à l'aise dans l'art de déplacer toutes les défenses européennes et s'élever plus haut que tout le monde, il est irrésistible. Cette saison, il avait inscrit dix buts (sur 13 tentatives) lors de la réception de Nîmes à l'Arena, mais il faut remonter à octobre 2012 pour voir son capital dépasser la dizaine en Ligue des Champions (11 réalisations) lors de la visite des Allemands de Hambourg du côté de Pérols. Mathieu Grébille a véritablement tiré son équipe vers le haut. C'est lui qui va la remettre sur les rails lorsqu'elle va connaître un temps faible après avoir mené de sept longueurs (13-20 à la 38ème). Le Metalurg était soudain plus agressif et plus pressant en défense, avec toujours Obradovic qui survolera ce moment. L'écart s'était réduit (22-24 à la 49ème), Montpellier ne va pourtant pas s'affoler. Et c'est Obradovic qui va rendre les armes le premier, payant sa débauche d'énergie. Dans les dix dernières minutes, comme il l'avait fait lors du match aller, Montpellier va maîtriser les débats. Nikola Portner entré à la place de Vincent Gérard restait dans la dynamique de son aîné, les Héraultais pouvaient savourer leur 1er succès à l'extérieur en LDC.     

En attendant l'issue de la rencontre La Rioja (Esp) - Elverum (Nor) prévue samedi, les hommes de Patrice Canayer s'installent (provisoirement ?) dans le fauteuil de leaders du groupe C de Ligue des Champions. Rappelons pour mémoire que seuls les deux premiers sont qualifiés pour un barrage avant de passer en 8èmes. Le chemin est encore long mais les Montpelliérains qui dès dimanche retrouveront le championnat en se déplaçant à Créteil, sont sur la bonne voie.



A Skopje (Boris Trajkowski Hall), jeudi 10 novembre 2016
Ligue des Champions - Groupe C - 6ème journée
HC Metalurg - Montpellier HB        24 - 30  (Mi-temps: 10-14)


Spectateurs: 2000
Arbitres: Bartosz Leszczynski & Marcin Piechota (Pol)

HC Metalurg
Gardiens: Arsic, Tomovski
Joueurs de champ: Arsenovski, Brajovic (0/2), Drogrishki (1/2), Gugleta, Ilic (4/6), Kosteski (1/2), Krstevski, Kuzmanovski (3/4), Obradovic (10/14), Palevski (2/3) Pecenkovski, Peshevski (3/3), Taleski (0/6), Velkovski (0/1)

Montpellier HB
Gardiens: Gérard (1/1 et 9 arrêts - 1ère à 52è), Portner (3 arrêts - 53è à 60è), Bellahcene (non utilisé)
Joueurs de champ: Anquetil (n.u), Bingo (1/2), Causse (n.u), Dolenec (6/7 dont 5/5 à 7m), Fabregas (4/4), Faustin (n.u), Grebille (10/14), Kavticnik (1/2 à 7m), Porte (2/3), Simonet (1/2), Toumi (2/3), Truchanovicius (1/1), Zvizej (1/1)



Evolution du score: 0-2 (3è) 1-3 (5è) 3-3 (11è) 7-7 (18è) 8-10 (22è) 10-10 (26è) 10-14 (MT) 13-17 (33è) 13-20 (38è) 17-21 (43è) 20-24 (47è) 22-24 (49è) 22-27 (53è) 24-28 (55è) 24-30 (Fin)

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités


La LFH en Live avec Handvision

Les lives sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs de la Ligue, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute.