mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Euro F : Elles aiment se faire mal !
Euro F : Elles aiment se faire mal !
18 Décembre 2016 | International > Euro
Un bronze brillant est dans la poche des Bleues. Face au Danemark, les Bleues ont arraché la victoire 25-22 sur un adversaire qui aura été dangereux jusqu’à la 59° minute.. Pourtant, les Françaises avaient dominé de la tête et des épaules quasiment toute la première période mettant les Danoises complètement sous l’éteignoir aussi bien en attaque qu’en défense. Mais encore une fois elles se sont fait et nous ont fait peur en seconde période sans toutefois se faire rejoindre au score. Elles pourront rentrer en France l’esprit tranquille et la tête haute. Une médaille, une place pour le mondial en Allemagne et quelques joueuses qui se seront révélées lors de cet Euro. De bon augure pour l’Euro 2018 qui aura lieu en France.



Mais une chose est sure, si les Françaises ressortent de cet Euro avec une jolie médaille autour du cou, elles peuvent rendre grâce à leur paire de gardiennes qui encore une fois aura été exceptionnelle sur ce match. Pourtant en face il y avait du répondant avec Sandra Toft qui venait d’être élue meilleure gardienne de l’Euro. Mais que ce soit Amandine Leynaud avec un 55% d’arrêt monstrueux en première période que Laura Glauser un peu moins brillante statistiquement mais tout aussi déterminante en gagnant des duels de feu face aux Danoises, toute les deux ont été le pilier majeur sur lequel construire cette dernière victoire dans l’Euro 2016. Bien évidemment, la meilleure défense de cet Euro autour de la meilleure défenseure Béatrice Edwige aura aussi été à très haut niveau. Pourtant au vu du début de match, on se disait qu’il n’y aurait pas besoin de sortir le bleu de chauffe en défense. L’attaque faisait feu de tout bois ! Estelle Nze Minko cassait les chevilles de grands gabarits danois, Siraba Dembele faisait parler ses jambes et derrière Marie Paule Gnabouyou et Gnonsiane Niombla apportaient de puissance de feu sur la base arrière. Restait encore une fois à trouver et convertir des occasions avec les pivots et surtout arriver à rester stable dans la performance sur le match. Mais insensiblement, les Françaises trouvaient moins facilement les solutions et surtout le Danemark commençait à lui trouver des espaces dans la défense tricolore.



Pourtant le +5 à la pause était encore apaisant, mais cela n’allait pas durer… En 12 minutes le Danemark recollait à -1 (15-16) sur des montées de balles tranchantes et l’efficacité de Stine Jorgensen. Clairement, la dynamique semblait avoir changé de camp et sur les 18 minutes restantes, on se disait que la France aurait bien du mal à conserver cet avantage minime. Et pourtant, arcboutées sur leur défense et une Laura Glauser qui va signer quelques exploits majeurs, les Bleues vont tenir. Tenir malgré des coups de sifflets parfois difficiles à comprendre. Tenir malgré une défense danoise qui flirtait avec la limite et allant même au-delà, comme ce rouge et bleu, loin d’être volé, récolté par Anne Cécilie Dornonville de la Cour (le rapport sera long à écrire !!!). Elle aurait pu (du) être accompagnée dans les tribunes de Trine Jensen qui avait poussé dans le dos une Estelle Nze-Minko partie seule au but, etc… Mais la défense bleue va être aussi solide que la danoise et même un peu plus. Le jeu en supériorité du Danemark sur la fin de match n’arrivera pas à renverser la vapeur, Beatrice Edwige finissant parfaitement le boulot par un doublé dans la dernière minute pour libérer le camp tricolore.



A Göteborg, Scandinavium Arena
Le dimanche 18 décembre 2016 à 15h30
Finale 3/4 de l'Euro 2016
Danemark - France : 22 - 25 (Mi-temps : 9-14)

8 500 spectateurs
Arbitres : MMES FLORESCU Diana et STOIA Anamaria (Roumanie)

Évolution du score : 0-4 5°, 2-6 10°, 3-9 15°, 5-11 20°, 7-12 25°, 9-14 MT - 11-15 35°, 14-16 40°, 16-17 45°, 17-18 50°, 19-22 55°, 22-25 FT.

Les réactions (avec le concours du service de presse de la FFHB)
Olivier Krumbholz (entraîneur) :
Oui c'était serré mais c'est la caractéristique de quasiment tous les matches de l'Euro. Nous avons bien maîtrisé en 1e mi-temps et nous aurions dû être un peu plus devant. Ensuite elles sont revenues mais on a su rester solides dans la tempête et dans l'adversité. Les joueuses de champ peuvent payer une bière à leurs gardiennes : je n'avais jamais vu un duo aussi bon tout au long d'une compétition. J'ai aussi beaucoup aimé le comportement des jeunes. Ce collectif va se construire avec une quinzaine de joueuses. J'adore cette médaille, je la trouve extraordinaire car c'est la confirmation que le travail paie.

Alexandra Lacrabère : Je suis contente que ce soit terminé. Je suis épuisée et fière de remporter cette médaille de bronze. Pour Sira et pour moi, cela fait 10 ans que nous avons remporté, déjà en Suède, cette médaille de bronze. La défense danoise a l’air pleine de trous mais individuellement les Danoises défendent hyper bien. Elles sont revenues mais on n’a pas paniqué. C’est une nouvelle marche dans notre progression. Clairement on se prépare pour l’Euro 208 à la maison et j’espère qu’on va continuer. Depuis 2011, nous n’avions plus remporté deux médailles et là nous gagnons deux récompenses en quatre mois. Qui l’eût crû ?


Danemark F - France F 22-25
Euro 2016-2017, 18 Décembre 2016 (15h30), Tour 2 | Phase 1
Danemark FDanemark F
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
K.HEINDAHL2/20/02/20000026
T.JENSEN-OSTERGAARD3/40/03/41012036
S.JORGENSEN3/73/46/112050065
L.GRIGEL1/20/01/22010014
S.NIELSEN-BODHOLT1/20/01/21110014
M.FISKER2/30/02/30011021
M.TRANBORG2/50/02/52031021
K.KRISTIANSEN0/00/00/00000000
L.SPELLERBERG0/00/00/00000000
F.WOLLER0/01/21/20000010
A.DORNONVILLE DE LA COUR3/50/03/5202013-1
A.HANSEN0/30/00/3100000-1
A.OKKELS1/30/01/3001001-1
L.HAUGSTED0/20/00/2013000-6
Total18/384/622/4411218412218
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
S.TOFT GALSGAARD12/330/212/350000007
A.REINHARDT0/00/10/1000000-1
Total12/330/312/3611218412224
France FFrance F
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
G.NIOMBLA3/40/03/440100314
S.DEMBELE4/50/04/510300411
E.NZE MINKO5/70/05/731600511
A.KOLCZYNSKI3/30/03/30000039
B.EDWIGE2/20/02/21000028
L.LANDRE1/30/01/31000013
A.PINEAU0/10/00/11100003
A.LACRABERE0/13/33/40131032
T.HORACEK0/00/00/00000000
M.HOUETTE2/60/02/60010020
G.ZAADI-DEUNA1/20/01/21020010
L.FLIPPES0/10/00/1000000-1
C.AYGLON-SAURINA0/10/00/1002000-3
M.GNABOUYOU1/40/01/4003201-6
Total22/403/325/4312321302551
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
A.LEYNAUD9/161/210/1810000014
L.GLAUSER7/161/48/200000003
Total16/322/618/3813321302568



© François Dasriaux
Partager
L'or à Glauzer
emmanuel clerc | Lundi 19 Décembre 2016 (11h26)
Toujours cette grosse période de doute en 2° mi-temps qui aurait effectivement pu être fatale, sans Laura Glauzer et sans le sursaut défensif français...Même si la relation-pivot semble être un secteur déficient dans cette défense... Un arbitrage souvent hors-sujet, avec des Danoises qui auraient dû être sanctionnées plus durement, à la hauteur des sales coups portées à nos petites bleues, cravates, coups de coude en pleine courses, strangulation par derrière (et ce n'est pas une métaphore)...
Bravo, donc, à l'EdF, aux filles, et moins au coachs, encore une fois défaillants, il faudrait quand même se décider à souligner les carences... Cette baisse de régime devient systémique, les remèdes doivent donc venir des encadrants, de ceux qui gèrent le mental des joueuses... Changer de préparateur mental ?... D'adjoint ?.. De coach ?... Parce qu'à y regarder de plus près, les rotations de Krumb' ne sont pas étrangères à cette baisse de niveau...En tout cas, le boulot consistera à mettre en place un process pour amener l'EdF à plus de constance, à une meilleure gestion de ses temps faibles...Et à s'interroger sur le statut de quelques joueuses, 5/13 et 0/1 sur les 2 derniers matchs, ce ne sont pas des stats de "titulaires"...
Deuxième médaille dans une grande compèt', bravo, et dommage pour l'or, encore une fois pas si loin, mais Norvégien...
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision

Les lives sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs de la Ligue, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute.