mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial : La Norvège se sort du piège croate
Mondial : La Norvège se sort du piège croate
27 Janvier 2017 | International > Mondial

Au bout du bout des prolongations, la Norvège a décroché sa place pour la grande finale de dimanche face à la France en sortant la Croatie 28-25. A la Grâce d’un Torbjon Bergerud (photo titre) impérial dans les derniers instants du match et qui va sortir le jet de 7 mètre de la gagne pour la Croatie face à Zlatko Horvat. Puis en mettant sous l’éteignoir pendant les 10 minutes de prolongation tous les tireurs croates. Reste maintenant à récupérer dans les 38 heures qui restent avant la finale, et vu la débauche d’énergie des Nordiques, il va falloir que le staff médical fasse fort.

Après, certes le suspens et la dramaturgie du match ont été exceptionnels, mais on hésite à définir le match comme offensivement très pauvre ou défensivement très riche. Si Torbjorn Bergerud et Ivan Pesic, dans une moindre mesure, ont été les rois de la fête pour leurs couleurs, c’est aussi dû à l’incapacité des attaquants à réaliser les bons gestes et les bons choix. Et côté regrets éternels, les Croates vont en avoir plus que de mesure. Entre les deux derniers 7 mètres ratés par Zlatko Horvat dont celui du 23-22 alors que le temps de jeu était fini, les tirs pris un peu inconsidérément par le duo Mamic – Duvjnak, les joueurs au damier ont beaucoup raté, beaucoup trop. En fin de première période notamment, quand à la grâce d’une très belle entame défensive, ils menaient presque tranquillement les débats avant de partir un peu dans le n’importe quoi. Les zones, les tirs ratés et les passes un peu « foireuses ». Alors, la Norvège qui n’arrivait pas à installer son jeu rapide s’est petit à petit refait une santé ! Jondal muselé par Horvat à gauche, Bjornsen prenait parfaitement le relais à l’aile droite et Emil Tangen (photo ci-dessous) lâchait son bras surpuissant, la défense croate ayant l’idée saugrenue de jouer le contre face à ce tireur fou. Résultat, la Norvège repassait devant avant la pause.

La seconde période va être un peu moins calamiteuse techniquement pour la Croatie. Gérant parfaitement le tempo du match, les coéquipiers de Domagoj Duvjnak reprenaient rapidement les commandes avant de s’offrir quelques belles occasions de tuer la partie. Mais entre les arrêts de Torbjorn Bergerud, la réussite un peu revenue de Sanders Sagosen et un Myhrol toujours aussi précieux, la Norvège sauvait tout ce qui pouvait l’être avant d’entrer dans ces toujours très stressantes mais spectaculaires prolongations. Le hic c’est qu’elle va mal y rentrer ! Mamic et Horvat ( photo ci-dessous )donnait 2 buts d’avance et O’ Sullivan prenait 2 minutes. Mais on allait vite se rendre compte que cet avantage allait être le chant du cygne croate. Plus rien ne va véritablement fonctionner pour eux, et ils vont encaisser un 6-1 sur les 7 minutes de jeu restantes, laissant la Norvège disputer la finale de dimanche.

Maintenant si l’histoire pour la Norvège est superbe, elle est aussi intéressante pour les Bleus ui avaec leur match relativement tranquille face à la Slovénie et celui de ce soir des Norvégiens, les réserves énergétiques ne devraient pas être eu même niveau dimanche à 17h30. Mais dans ce domaine que dire de la Croatie qui va devoirs jouer la médaille de bronze demain face à la Slovénie…

Le diaporama du match par Céline Dély

A Paris, Accorhotels Arena
Le vendredi 26 janvier 2017 à 20h45
Croatie - Norvège : 25 - 28 AP (Mi-temps : 10-12, 22-22 FT)

10 324 spectateurs
Arbitres : MM HORACEK Vaclav et NOVOTNY Jiri (Rep. Tchèque)

Evolution du score : 1-0 5°, 3-1 10°, 6-5 15°, 8-9 20°, 8-11 25°, 10-12 MT - 13-15 35°, 16-16 40°, 18-16 45°, 18-19 50°, 22-21 55°, 22-22 FT - 24-24 65°, 25-28 70°.


Zlatko Saracevic (notre photo) commentait le match à la télé croate. Le gaucher de Banja Luka qui ensuite a traversé la frontière dans les années 1990 pour faire les beaux jours de Nîmes, Bordeaux, Créteil et Istres a marqué l'histoire du championnat français. Avec l'USAM, il remportera deux titres nationaux en 91 et 93. Il a par ailleurs été international yougoslave et croate à 181 reprises.

Zlatko, le Croate que tu es est-il déçu ?
Ah non, c'est le sport... on avait un pénalty pour gagner, on n'a pas marqué. C'était un bon match, on a fait le maximum mais félicitations à la Norvège qui a été plus réaliste.

On a vu deux équipes fatiguées...
Ah oui... surtout la nôtre, Duvnjak qui rend des stats pas très bonnes (3/13) mais en deux semaines, c'était le 8ème match, c'est une grosse connerie ! Au foot, c'est espacé de 2 mois, nous on joue 2 semaines !

Est-ce que c'est un boulevard pour la France ?
Mais il ne faut pas insister sur la journée de repos supplémentaire, c'est une excuse pour les mauvais. Mais pour la finale, la France est le favori logique. Et j'espère que "Titi" rentrera avec le titre. C'est peut-être pour lui, le dernier mondial. Il a 40 ans, il faut qu'il arrête !

Tu gardes un peu le coeur français, non ?
Oui... (sourires) je suis surtout... "Barjots". Une fois "Barjot", toujours "Barjot" (rires)


La réaction de François Xavier Houlet, consultant sur beIN Sports
"Même si on avait l'impression que les Norvégiens étaient dans le coup, c'était un rythme qui corresponsait aux Croates et ce sont eux qui ont finalement la balle de match. Le 7m du spécialiste Horvat. On va répéter que le rythme était croate et que les Norvégiens ont bien résisté. Pour la France, c'est tout bénef, une journée de repos en plus... les prolongations, deux fois cinq minutes, ce n'est pas grand chose sauf que nerveusement, c'est énorme... énorme par rapport à la demie de la France jeudi. Côté norvégien, on a vu des joueurs qui ont disparu au fur et à mesure du tournoi comme Tonnessen, Espen Lie Hansen ou Sagosen. Ce France - Norvège a été un match difficile dans les phases de groupe, mais là, j'ai l'impression que les Français sont dans un état supérieur de fraîcheur face à la Norvège."

Réactions recueillies par Yves Michel

Croatie - Norvège 25-28
Mondial 2016-2017, 27 Janvier 2017 (20h45), Tour 3 | Phase 1
CroatieCroatie
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
Z.HORVAT3/33/56/800000612
Z.MUSA3/40/03/40000038
M.MAMIC5/90/05/91131057
D.DUVNJAK3/130/03/134010035
L.STEPANCIC3/40/03/43023034
J.GOJUN0/00/00/00100002
L.CINDRIC0/30/00/33010001
T.KONTREC2/30/02/30002021
M.STRLEK2/30/02/31030021
L.JOTIC0/00/00/00000000
J.MATULIC0/00/00/00000000
L.MIHIC0/00/00/00000000
L.SEBETIC1/20/01/20010010
S.MANDALINIC0/10/00/1000000-1
Total22/453/525/5012211602540
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
I.PESIC7/211/38/24000000-1
I.STEVANOVIC2/111/13/12000000-4
Total9/322/411/3612211602535
NorvègeNorvège
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
B.MYRHOL6/60/06/610000620
K.BJORNSEN5/70/15/800000510
M.JONDAL2/20/02/21110028
E.TANGEN4/90/04/92020047
M.GULLERUD2/20/02/20010024
E.HANSEN3/60/03/60120034
K.TONNESEN0/32/22/52011023
J.HYKKERUD0/00/00/00000000
A.LINDBOE0/00/00/00000000
C.O'SULLIVAN0/20/00/24012000
P.OVERBY0/00/00/00000000
M.ROD0/00/00/00000000
S.SAGOSEN4/80/24/103031040
G.SOGARD JOHANNESSEN0/10/00/1000000-1
Total26/462/528/5113211402855
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
T.SITTRUP BERGERUD14/342/416/3800000020
E.CHRISTENSEN0/00/10/1000000-1
Total14/342/516/3913211402874


Le résumé du match en vidéo


© François Dasriaux
Partager
C'est l'histoire d'un 7m
emmanuel clerc | Samedi 28 Janvier 2017 (11h47)
Tout le monde (beaucoup) s'enflamme sur la Norvège... Je viens de lire une interview de Krumbholz, qui a dû confondre avec les féminines... Intelligence collective ?... Comme si les Français n'avaient pas d'intelligence collective...
La Norvège n'a pas su (voulu ?) imprimer le rythme de cette demi... Ce sont les Croates qui ont joué à leur main, faux rythme, changements de tempo, montées de balles en marchant, on les connaît par coeur... Et si Horvat met son 7m, on aurait parlé de la science tactique croate... Oui mais... Bergerud a fait ce que beaucoup de gardiens auraient fait, il a choisi le côté préféré d'Horvat, celui qu'il avait décrypté en vidéo... Et Horvat est tombé dans le piège... De toute façon, on peut dire que ce pénalty était plutôt sévère... Les Croates ont eu les ballons pour gagner, ils les ont gâchés, avec un Duvnjak sur les rotules...
Les Norvégiens n'ont pas montré une céativité démentielle... Ils ont assuré leurs séquences de jeu rapide, le pivot à 6/6, un gardien qui monte en puissance dans le match, en miroir avec les maladresses croates, une défense souvent à la limite... On a vu des sales fautes norvégiennes... Une en particulier de Sagosen, en fin de match, qui aurait pû valoir un rouge direct... C'est le côté sombre de cette équipe, qu'on présente souvent comme un groupe de jeunes gens modernes et talentueux... Gageons que sur ce plan, ils auront du répondant avec l'EdF...
Ceratins joueurs norvégiens se sont lâchés : la France est battable et ils vont gagner !... Bref, un avant-match parfait pour des mecs comme Titi Omeyer, les Norvégiens devraient pourtant le savoir... Entre l'arrogance, les prolongations, la fatigue physique et nerveuse, la courte récupération, on ne peut pas dire que les Norvégiens aient tous les atouts en main... Oui, oui, une finale c'est une finale... Mais les Français n'en sont pas à leur première, les plus jeunes ont faim eux aussi, et la pression, que les Norvégiens n'envisagent que négative, l'EdF sait depuis longtemps la gérer et/ou la rendre positive... De là à ce que la finale soit une correction pour la Norvège, on se gardera de le formuler en ces termes...
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision

Les lives sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs de la Ligue, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute.