mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial : Ils sont redevenus les maîtres du Monde !
Mondial : Ils sont redevenus les maîtres du Monde !
29 Janvier 2017 | International > Mondial

Les Bleus avaient tout dans les mains pour conquérir un 6° titre et ils ne s’en sont pas privés. Hésitants et timorés en défense en première période, ils ont fermé la baraque avec un Vincent Gérard encore une fois exceptionnel pour punir les Norvégiens sur le score de 33 à 26. Ne laissant aux Nordiques que des miettes avec seulement 8 buts marqués sur cette seconde période alors qu’ils en avaient marqués 18 en première. Avec ce titre, les Français effacent la désillusion de Rio, vont coudre une 6° étoile et surtout, ont pu encore une fois communier longuement avec cette salle de Bercy qui définitivement restera comme la salle bénie de tous les handballeurs français.

Une entame plus que timide
Et dès les premiers instants, cette salle était prête à gronder et tempêter au moindre coup d’accélérateur bleu. Sauf que, sauf que, c’était les Norvégiens qui le faisaient et de belle manière. Installés dans leur filière préférée, montée de balle et tri rapide avant que la défense adverse ne se replace, ils prenaient très vite le commandement du match. Et même si les Français arrivaient à répondre quasiment du tac au tac, ils s’offraient une première période de traînards au score mais aussi dans la manière. En permanence en réaction et non en anticipation en défense, ils se faisaient trouer et Thierry Omeyer n’y pouvait rien du tout.

Vincent Gérard en détonateur
A force, à force, logiquement la Norvège arrivait à prendre un peu ses aises et Didier Dinart était obligé de prendre son temps mort pour tenter de remettre un peu d’ordre dans la maison bleue. Tenter un coup offensivement en sortant Kentin Mahé et jouant avec Cédric Sorhaindo en pivot et Ludovic Fabrégas sui rentrait de l’aile. Cela marchait, mais pas assez pour remettre les Bleus devant au score. L’entrée de Vincent Gérard allait être l’élément déclenchant ! Quelques minutes pour prendre la température et le portier du MHB allait faire mal à tous les tireurs norvégiens ! De quoi, en seulement quelques minutes, coller un 5-1 à la Norvège et repartir aux vestiaires avec un petit but d’avance.

Mika Guigou, le chaînon manquant
Le retour des vestiaires se faisait cette fois avec un certain Michael Guigou sur le terrain. Par choix de coaching il avait été limité à la portion congrue sur les 30 premières minutes !  On allait voir du Mika partout pendant 30 minutes. Déjà en 5 minutes, il va s’offrir le droit de faire exploser toute l’équipe de Norvège dans leurs têtes ! 3 buts, deux passes décisives, une interception, fermer le banc la cour est pleine et la France a 5 buts d’avance ! En plus il va chirurgicalement détruire le jeu des arrière gauchers nordiques en leur offrant un modèle de défense inversée, le duo Tonnesen - Tangen va y perdre le peu de lucidité qui lui restait. Bref, la France était cette fois bien installée dans son match avec le show de celui qui reste, même à 35 ans depuis samedi, le meilleur ailier gauche du monde, et de loin, tellement il sait tout faire. La Norvège ne va jamais se remettre de cet éclat et même peu à peu elle va sombrer physiquement. Les rotations pouvaient alors se faire et même si par précaution, Nikola Karabatic devait faire son retour sur la fin de match, on ne sentait plus les Norvégiens capables de retourner la situation. Vincent Gérard leur faisait trop mal, la défense leur imposait un combat perdu d’avance pour eux qui ne vont marquer que 8 buts en 30 minutes dont 3 quand tout était largement plié.

La communion pour tous
Bercy pouvait hurler, chanter, taper dans les mains, entonner des marseillaises, il était acquis que se serait les Bleus qui soulèveraient le trophée à la fin. Et c’est ce qu’ils vont faire ! Pour la 6° fois en 22 ans et 12 éditions. Bref, si vous être handballeur dans le monde, attendez-vous à voir gagner la France une fois sur deux… Et avec les jeunes qui arrivent ou sont déjà là, pas sûr que la statistique s’inverse…

A Paris, Accorhotels Arena
Finale des championnats du Monde 2017
Le dimanche 29 janvier 2017 à 17h30
France - Norvège : 33 - 26 (Mi-temps : 18-17)

15 500 spectateurs
Arbitres : MM GJEDING Martin et HANSEN Mads (Danemark)

Evolution du score : 3-4 5°, 5-7 10°, 9-10 15°, 11-13 20°, 14-16 25°, 18-17 MT - 22-18 35°, 24-19 40°, 25-22 45°, 29-23 50°, 32-25 55°, 33-26 FT

Le diaporama photo du match par Céline Dely

France - Norvège 33-26
Mondial 2016-2017, 29 Janvier 2017 (17h30), Tour 4 | Phase 1
FranceFrance
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
V.PORTE5/60/05/632000524
N.KARABATIC6/90/06/941200621
M.GUIGOU3/32/35/621200514
K.MAHÉ2/23/45/601000514
N.REMILI4/120/04/1231100410
D.NARCISSE2/40/02/44030026
L.ABALO1/10/01/11000015
C.SORHAINDO3/50/03/50010035
L.FABREGAS2/30/02/31021021
W.ACCAMBRAY0/00/00/00000000
A.DIPANDA0/00/00/00000000
D.MEM0/00/00/00000000
O.NYOKAS0/00/00/00000000
T.N'GUESSAN0/10/00/1101000-1
Total28/465/733/5319612103399
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
V.GERARD11/270/011/2701000011
T.OMEYER2/120/02/12000000-5
Total13/390/013/39197121033105
NorvègeNorvège
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
K.BJORNSEN4/50/04/500000411
K.TONNESEN5/50/05/510210511
B.MYRHOL4/60/04/600000410
M.JONDAL2/30/02/31010025
E.TANGEN3/80/03/80000034
E.HANSEN4/70/04/72050043
M.GULLERUD1/20/01/20000012
C.O'SULLIVAN1/30/01/32011011
G.SOGARD JOHANNESSEN1/10/01/10010011
A.LINDBOE0/00/00/00000000
P.OVERBY0/00/00/00000000
M.ROD0/00/00/00000000
J.HYKKERUD0/10/00/1000000-1
S.SAGOSEN1/50/01/5202001-1
Total26/460/026/468012202646
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
T.SITTRUP BERGERUD12/361/513/410000002
E.CHRISTENSEN3/51/24/70010000
Total15/412/717/488013202648


Le résumé vidéo du match


Le résumé vidéo du match

© François Dasriaux
Partager
Les monstres
emmanuel clerc | Lundi 30 Janvier 2017 (12h12)
Ma-gni-fique !... Monstrueux !... É-norme !... 9 victoires et un sacre !... Il n'y aura eu que la Suède pour donner quelques sueurs froides à cette équipe monstrueuse, et encore, avec un écart de +4 dans le money time et des incompréhensions sur la répartition défensive... Les mêmes qui ont resurgi au début de la finale, sur le poste 2, où les arrières norvégiens ne se faisaient pas châtier à la hauteur de ce qu'ils distribuaient sur l'autre zone... Une remontada plus tard, l'EdF passait devant sur le gong de la 1ère mi-temps, et, déjà, on pouvait imaginer que le mal était dans les têtes norvégiennes : celui qui annihile toute tentative de se rebeller, quand on a joué son meilleur handball et qu'on voit que ça ne suffit pas... Le show Mika à la reprise entérinera le process, à la 35ème, le match était plié...
Ceux qui voyaient dans la Norvège le "renouveau" du handball mondial ont dû déchanter... La "merveilleuse" Norvège, "jeune, talentueuse, rapide et puissante", avait bel et bien la tête dans le seau... Et le "prodige" Sagosen finira le match avec un piteux 1/5, sans avoir pesé sur le sort de la partie... On l'a vu aussi, et sur la longueur du Mondial, perdre son sang froid, chercher des noises, provoquer, et se rendre coupable de fautes pas très belles... À l'instar de certains de ses coéquipiers, Myrhol pas le dernier, qui clamaient partout que le temps de la domination française était compté... Bien vu !... Ils se souviendront de cette finale... Peut-être mettront-ils à l'avenir dans la balance un peu plus d'humilité, de respect, et un peu moins d'arrogance envers les seuls maîtres de la planète handball...
Mais qu'elle était belle, cette joie immense sur les visages de nos chouchous Bleus !... La hola de Toumout Narcisse avec ses pitchounes, face aux tribunes complices... Les étreintes à droite à gauche... Les joueurs, ruinés, rincés, qui traînaient leurs baskets entre les cotillons de la cérémonie, cherchant encore une bonne raison de ne pas se précipiter vers ceux de la fête à venir... Communion... Merci les gars et mille fois bravo !...
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

Les finalités de la Coupe de France
en live
avec Handvision