mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
D2F : Mérignac s'invite sur le podium des matches aller
D2F : Mérignac s'invite sur le podium des matches aller
13 Février 2017 | France > Division 2F
La maturité et l'expérience permettent à Mérignac de s'imposer face à des Amandinoises nerveuses et affolées qui ratent d'un rien, à domicile, une place sur le podium des matches aller : 22-24 (11-9).

On annonçait une rencontre importante pour les deux équipes et elle a tenu toutes ses promesses. Dès l'entame de la partie, on sent les deux équipes attentives à l'image des trois amandinois et des arrêts de Pereira (18 arrêts) et de la Girondine Balzinc (19 arrêts). Il faut néanmoins attendre près de quatre minutes pour voir voir Maeva Bilbao marquer le premier but des visiteuses (0-1). Qu'à cela ne tienne, Marion Malina égalise (5e ; 1-1) tandis que ses coéquipières testent la solidité des bois adverses. Si Fofana Abiba revient à la marque (6e ; 2-2), on apprécie le travail des défenses des deux équipes réduisant le champ des marqueuses tandis qu'après douze minutes de jeu, Daniela Pereira fait deux arrêts d'affilée laissant un score de parité (3-3) jusqu'à ce but de Vanessa Moesta (28e ; 10-9) permettant à Aliénor Surmely d'en rajouter un juste avant le retour aux vestiaires: 11-9.



À la reprise du jeu, la physionomie de la partie change. "J'ai demandé à mon groupe d'accéler les contre-attaques. Pas les remontées de balles. Le changement de rythme m'a satisfait", explique Raphaël Benedetto, entraîneur de Mérignac. Même si Saint-Amand-les-Eaux limite les dégâts à l'image de Fofana qui remet les pendules à l'heure (37e ; 13-13), les Girondines viennent de faire un sérieux bond en avant (2-4), Moesta, Fofana et Filipovic parvenant toutefois à revenir au score (42e ; 17-17). Les tirs ratés se multiplient pour les Amandinoises. Un but de Filipovic est vite digéré par Keita et Derrien tandis que Balzinc reste toujours aussi prévoyante dans ses buts permettant aux siennes de prendre de l'assurance malgré les tentatives réussies de Surmely, Malina et Maesta qui ne peuvent rien face à des Girondines qui signent leur victoire par Fiona Derrien (60e ; 22-24) sur le buzzer.

À l'issue de la rencontre, Raphaël Benedetto tirait quelques leçons du match : "Si on joue sur notre rythme, on a plus de chances de gagner. En première mi-temps, on n'a pas assez profité d'un repli moins rapide que le nôtre. Or, si on jouait statique, on aurait perdu, gentiment, de quelques buts. Il est important d'accélérer rapidement mais aussi de bien défendre. D'ailleurs, à la fin de la première mi-temps, on s'endort et on les laisse revenir. Mais l'important est de gagner. Je suis très heureux de gagner de plus deux à l'extérieur dans un championnat si difficile."

De son côté, Stéphane Pellan estimait que "la défense a bien tenu tandis que l'attaque était en échec entre la gardienne adverse et les poteaux. Et lorsque Mérignac est passé à +3, on a déjoué. Il fallait fermer le jeu mais je n'ai personne capable de la faire. Dans le dernier quart d'heure, il nous a manqué la maturité et l'expérience de nos adversaires alors qu'il ne fallait pas s'affoler. Deux buts en hand, c'est rien. Ça fait partie du jeu. On va les chercher. Il y a encore du travail à faire. On a réactivé la défense mais on n'est pas capable d'aller au duel."
© Jean Pierre Malewicz
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision

Les lives sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs de la Ligue, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute.