mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : Brest et Metz reprennent les commandes
LFH : Brest et Metz reprennent les commandes
16 Février 2017 | France > LFH

En dominant à domicile Toulon (33-16) et Celles-sur-Belle (29-23), les deux équipes ont repris les commandes du Championnat. Nantes, vainqueur solide à Chambray (30-27), s'accroche au peloton de tête.

Quelques jours après leur match de Coupe d'Europe, qui explique ces matchs décalés, les costauds ont répondu présent, mercredi. Metz, Brest et Nantes se sont en effet imposés et reprennent leur marche en avant, chacun après un résultat plus difficile (Brest avait perdu à Nice, Nantes avait perdu contre Issy-Paris et Metz avait été accroché à Nantes).

A Metz, une base arrière était dans son match. L'autre, beaucoup moins. Voilà l'une des explications au gouffre de dix-sept unités (33-16) ayant séparé Metz de Toulon aux Arènes. Chez les championnes en titre, Xenia Smits (4/4 en première période) et Ana Gros (6/9), relayées en beauté et puissance par Nocandy et Sajka, ont effacé des esprits un démarrage quelconque (2-4, 6e). Au TSCVHB, Olivera Jurisic (1/3) et Sanne Van Olphen (1/5) ont personnifié la détresse varoise, tout juste compensée sur les ailes. De tirs sur les montants en passes foutraques, la troupe de Thierry Vincent a été littéralement matraquée par la meilleure défense de France. Laquelle, à titre indicatif, n'a toléré qu'un but entre la 44e (27-14) à la 58e minute (31-15). Les Mosellanes, presque aussi dévastatrices que dans le Var (16-35, le 16 septembre), restent ainsi sur la même ligne que Brest.

Dans le même temps, les Bretonnes ont serré les dents pour prendre le meilleur sur Celles-sur-Belle (29-23), accrocheur pendant un peu plus d'une mi-temps (14-14, 35e). Fatiguées, toujours privées de plusieurs éléments (Tissier, Le Hir, Mangué), les Brestoises faisaient la course en tête mais sans jamais creuser l'écart, et il fallait même une très solide Dangueuger dans les cages (13 arrêts à 50%) pour ne pas laisser les Celloises passer devant. L'apport de Limal (3 buts) et la présence de N'Gouan en pivot (7/8, photo ci-dessus) faisaient finalement mal aux visiteuses, et Brest creusait l'écart (20-15, 45e) et le conservait jusqu'au bout sans trembler.

Nantes n'a pas tremblé non plus, pourtant chez une équipe de Chambray invaincue depuis fin octobre. Mais les Ligériennes ont retrouvé du jus, de la solidité, et passée une première période serrée (13-14), elles ont pris les commandes pour ne plus les lâcher. Coatanéa (5 buts) puis Holta (9) accéléraient et Nantes faisait le break (14-17 et même 16-20). Pas de quoi se relâcher, d'autant que le duo Boutrouille-Chebbah faisait des merveilles (20 buts à elles deux), mais les deux arrières étaient un peu seules face à l'homogénéité du collectif nantais. Coatanéa (photo ci-dessus), toujours elle, validait pour de bon le succès des visiteuses (25-30, 57e), qui leur permet de recoller à Issy-Paris à la 4e place.


Dernière Journée | Journée 13
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
MetzToulon St-Cyr331615/02>>
Fleury les AubraisNice262312/02>>
BrestCelles s/Belle292315/02>>
ChambrayNantes273015/02>>
BesançonDijon322612/02>>
Prochaine Journée | Journée 14
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
NiceToulon St-Cyr 18/02 
MetzIssy Paris 18/02 
Celles s/BelleFleury les Aubrais 18/02 
DijonBrest 18/02 
NantesBesançon 18/02 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Brest301293030026011
2Metz30119113222251-1
3Besançon28127323272934 
4Issy Paris2711830314275113
5Nantes27127413273081-13
6Dijon2412552317342-2 
7Toulon St-Cyr2112363261305-11
8Chambray2112471293320-1-1
9Fleury les Aubr.20124802763231 
10Nice1912381279317-1 
11Celles s/Belle13120111287335-2 
Laurent Hoppe et Pierre Menjot
Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités