mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC : Nantes signe un 15ème succès d'affilée !
LDC : Nantes signe un 15ème succès d'affilée !
5 Mars 2017 | Europe > Champion's League

Attendu de pied ferme en Espagne, le HBC Nantes a parfaitement négocié son 16ème de finale aller de Ligue des Champions. Fin de match en forme de boulet de canon et la formation Ligérienne, dans le sillage d'un duo Gurbindo-Claire étincelant, signe une impressionnante 15ème victoire de suite toutes compétitions confondues.

15 victoires de suite, une dernière défaite qui remonte au 19 novembre dernier… autant dire à des années lumières et un club Français qui gagne enfin en Espagne… huit ans que ça n’était plus arrivé en Coupe d’Europe. Bref, ce HBC Nantes impressionne par ses résultats et, à moins d’une catastrophe industrielle, devrait rejoindre le grand huit de la Champion’s League. Pourtant, il fallait se méfier de La Rioja, un club phare du championnat Espagnol… capable de déborder n’importe quel adversaire à domicile. Une mise en garde pas forcément prise en compte en début de match par les Nantais, le gardien Ibérique Aguinagalde réussissant trois arrêts lors des cinq premières minutes. Pour une défense du « H » façon diesel, il fallait aussi s’occuper du cas Garabaya, un colosse Espagnol capable de faire mal en secteur central. Et le club de Logroño s’applique en attaque à l’image de Langaro, le Brésilien croise ses courses et réussit son entame de match. Il s’agit de casser le jeu dynamique et chatoyant de La Rioja… mais la mission est décidément compliquée (6-4).

De l’autre côté du terrain, l’attaque Nantaise assure mal ses passes, bute sur l’arrière-garde locale… et doit concéder un retard dans le premier quart d’heure. Le prometteur Angel Fernandez, bien que diminué, se décale à l’aile… et donne un temps d’avance à ses couleurs. Un temps faible pour Nantes sanctionné doublement après les sorties de Tournat puis Balaguer… du pain béni pour ce poison de Langaro qui ne manque pas l’opportunité de briller. Cependant, le « H » n’est pas largué (9-7, 19’)… et passé vingt premières minutes hésitantes, parvient à hausser le ton en défense. Dans la lignée de sa belle prestation à Toulouse, Nicolas Claire met l’attaque Ligérienne en ordre de marche, imité aussitôt par un Eduardo Gurbindo au four et au moulin… Encore mieux ! Le HBCN prend le commandement des opérations en fin de première mi-temps sous la forme d’un 5-2 aussi soudain que tonitruant (9-9). En quelques petites minutes, la défense nantaise est plus compacte avec Nyateu et Feliho en tour de contrôle… De bon augure lorsque la mi-temps est sifflée sur un score de parité (13-13).

A l’image de son début de match, Nantes aura tout de même du mal à faire repartir la machine au retour des vestiaires. Sous les ordres du métronome Victor Vigo, La Rioja repart en conquête grâce à un 3-0 bien senti (16-13). Trouver des solutions devient compliqué pour une attaque Nantaise en quête d’un redécollage immédiat. Nicolas Tournat revient sur le parquet et marque… une aubaine pour son équipe et David Balaguer imite la réussite du pivot Nantais. Un match serré et rythmé, un chassé-croisé continu au tableau d’affichage, Nantes a certes concédé du retard (19-16, 41’) mais aucune panique ne se ressent. Le « H » aura de nombreuses occasions de raccrocher les wagons avant le dernier quart d’heure de jeu… Il le fera finalement passé la 45ème minute de jeu. Le temps mort de Thierry Anti est alors judicieux : Nantes reprend l'ascendant grâce notamment à une supériorité numérique idéalement exploitée.

Fin de match sous contrôle Nantais, le 5-0 des Violets met un coup au moral Espagnol (20-22, 49’). Plus d’essence dans le réservoir Ibérique, plus de solutions tactiques à disposition, La Rioja voit Garabaya muselé par l’arrière-garde Nantaise ou encore Montoro prendre trop peu d’initiatives au tir. Kappelin a beau suppléer Aguinagalde… rien n’y fait ! Nicolas Tournat est imperturbable au pivot et Nicolas Claire emmène son équipe vers un succès de prestige. Le Réunionnais est insaisissable dans les dernières minutes, Nyokas scelle lui le sort du match (24-28, 56’). Le plus intéressant, c’est que Nantes inflige le plus gros écart du match au coup de sifflet final. Une excellente opération en vue du match retour, le club Ligérien a fait un pas important vers les 8èmes de finale de la Ligue des Champions… niveau jamais atteint jusqu’ici par le club de Loire-Atlantique.

A Logrono, Palacio de los deportes de la Rioja
Le dimanche 5 mars 2017 à 20h00
Naturhouse La Rioja - HBC Nantes : 25 - 31 (Mi-temps : 13-13)
2.210 spectateurs
Arbitres :
MM. Jesper KIRKHOLM MADSEN & Henrik MORTENSEN (Danemark)
Délégué :
M. Marco TOSI BRANDI (Italie)

La Rioja
Gardiens
: Aguinagalde (9 arrêts), Kappelin (2 arrêts).
Joueurs de champ : Fernandez Perez (4), Montoro (2), Rocas (4), Munoz Cabezón, Garabaya (1), Garcia Rubio (1), Hisham Sanad, Jiménez (1), Garciandia (1), Pecina, Vigo (4), Inoue Langaro (7), Molina, Kukic.
Entraîneur : Gonzalez.

Nantes
Gardiens
: Dumoulin (10 arrêts), Siffert.
Joueurs de champ : Tournat (4), Claire (8), Nyokas (3), Balaguer (3), Klein (1), Feliho, Nyateu (2), Gurbindo (9), Gharbi, Delecroix, Matulic, Lagarde, Derot (1).
Entraîneur : Anti.

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités