mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LSL 18ème J. : Thierry Anti "on veut tout jouer à fond"
LSL 18ème J. : Thierry Anti "on veut tout jouer à fond"
14 Mars 2017 | France > LNH

Les mano a mano continuent. Pour la 3ème place, entre Montpellier et St Raphaël et même pour le fauteuil de leader entre le PSG et Nantes. Le "H" n'a jamais été aussi confortablement placé à cette période de la saison. Championnat, Coupes et surtout Ligue des Champions, l'équipe de Thierry Anti n'en finit pas d'étonner.

par Yves MICHEL

Qu’on l’apprécie ou le déteste, Thierry Anti ne laisse jamais indifférent. Depuis qu’il a pris les commandes de l’équipe 1 nantaise en avril 2009, le "H" n’a cessé de gravir les échelons. Au point cette saison de se retrouver engagé dans quatre compétitions différentes. Outre sa participation aux deux coupes nationales, Nantes est le dauphin du PSG en championnat mais aussi son futur adversaire en 8èmes de finale de la Ligue des Champions. Le technicien ligérien aussi habile tacticien au bord d’un terrain que dans l’art du contre-pied micro sous le nez, a accepté de répondre sans se dérober à toutes nos questions.

A Nantes, doit-on être fier du parcours déjà accompli ?
Bien-sûr, tout en sachant qu’il y a beaucoup de choses derrière. On vient de faire ce qu’il fallait pour assurer la qualification en 8èmes, on retrouvera Paris, on le savait depuis un petit moment, mais tout va bien.

Comme tu préviens, rien n’est fait et tout est à gagner…
L’année dernière quand tout le monde croyait que c’était fini pour nous on en a profité pour se motiver et faire une remontée extraordinaire au classement, aujourd’hui on est devant mais il ne faut pas qu’on oublie d’où on vient. C’est à la fin qu’on verra.

Paris se retrouve face à Nantes au moins sur deux tableaux…
Le sport m’a toujours obligé à garder une part d’humilité dans le jugement. Il faut juste penser à ce qu’il y a à venir. Dans l’immédiat, c’est le prochain match à Cesson et ensuite, on pensera à la coupe de France (quart de finale, samedi contre Créteil).

A l’intersaison, il y a eu pas mal de mouvements… Et ça a tout de suite fonctionné.
Il y a plusieurs explications. L’effectif a été modifié mais j’aurais tendance à dire que ça arrive à toutes les équipes. Je voulais récupérer au départ Gurbindo, le relancer en attaque et je savais qu’il allait stabiliser également en défense le côté droit qui a toujours été un peu fou chez nous. J’ai changé les deux gardiens et je savais que les rapports avec Dumoulin et Siffert seraient faciles….

… le départ de Valero Rivera n’était pas évident à combler
C’est vrai mais je n’ai jamais proposé un jeu qui s’orientait vers lui. Valero a toujours marqué beaucoup de buts mais des fois, on l’oubliait. En le sevrant de ballons à l’aile. Donc, on a su compenser.

Des joueurs t’ont-ils agréablement surpris ?
Oui. Mon "petit" Dragan Pechmalbec est un vrai bonheur, Romain Lagarde monte en puissance et il s’installe peu à peu dans le rôle de 2ème demi-centre derrière Nicolas Claire. Nico lui, a véritablement pris le rôle de leader depuis l’arrêt d’Alberto (Entrerrios). C’est aujourd’hui le patron. Il joue attaque, défense, montée de balle, il organise le jeu, il marque des buts, il tire les pénaltys.

Pourtant, sa non-sélection au Mondial aurait pu être préjudiciable…
Mais je peux l’affirmer, cette fois, oui, ça l’a profondément atteint ! La 1ère fois, il avait assumé, pour ce Mondial, il a eu du mal. Nicolas, ce n’est pas quelqu’un qui se livre mais le simple fait de me dire que c’était dur pour lui, suffit à mesurer sa contrariété. Je lui ai donné dix jours pour qu’il aille se ressourcer à La Réunion. Sur les 1ers matches de reprise en février, il n’était pas encore dans le coup et là, il a retrouvé le rythme.

Selon toi, a-t-il fait un trait sur la sélection ?
Sincèrement, je pense que Nicolas a sa place en équipe de France. J’espère qu’il n’a pas fait un trait même s’il a été bien meurtri. C’est aussi à lui qu’il faut poser la question.

Cette saison, as-tu modifié ton approche du jeu ?
Oui. Vu le programme qu’on avait d’octobre à décembre, il fallait que j’inclus plus de joueurs dans le projet de jeu. Offensivement et défensivement. Pour pouvoir faire plus de rotations, j’ai modifié ma stratégie défensive, arrêté la zone 3-2-1 qui "bouffe" pas mal d’énergie et t’empêche de jouer les contre-attaques. Donc on est passé en 0-6, on s’est plus vite projeté en montée de balle et d’une équipe défensive, on est passé à une équipe offensive. Et c’est vrai, j’ai changé dans mes attitudes, je suis moins réactif quand on perd un ballon ou on rate un tir.

A moments donnés, Nantes ne devra-t-il pas cibler ses objectifs ?
Non, certainement pas, on veut tout jouer à fond. Mars, c’est vrai est très chargé mais après, le rythme est moins soutenu, à moins qu’on aille à Cologne. Mais là, ça serait incroyable ! Là, il faut tenir le mois de mars. Et dans toutes les compétitions.


                                Alberto Entrerrios ici avec E. Gurbindo, relais idéal de Thierry Anti

                 "Cela ne me fait pas peur d’aller entraîner Barcelone ou Paris"

Quel est le rôle d’Alberto Entrerrios ? On a du mal à le percevoir de l’extérieur.
Ne pas utiliser quelqu’un comme Alberto qui est encore dans l’action et qui voit des choses qui peuvent m‘échapper, aurait été une erreur fondamentale. Il apporte son expérience à tout le monde. Je vais même aller au-delà du raisonnement. Demain, je lui donne un short, je le remets sur le terrain, il peut jouer !

Lazarov a été recruté, il y a déjà Gurbindo, Delecroix fait-il encore partie de tes plans ?
Mais toujours ! Pour l'instant, Florian n’a pas réussi à complètement se libérer. Au départ, on voulait recruter Melvyn (Richardson qui ira à Montpellier) qui peut jouer arrière droit et... demi-centre. Un temps, on a même pensé à Accambray. Dans ce cas, on aurait gardé Delecroix. Florian, j’y crois toujours, sinon on le lâcherait carrément. Là, on va le prêter à Cesson en espérant le récupérer plus fort. Aujourd’hui, ce serait malhonnête de le conserver alors qu’il n’aurait pas de temps de jeu.

C’est quand même l’exode des jeunes (Camarero l’an passé, Nyateu, Derot cette saison) ?
Mais je voulais les garder ! Ils ont tous les trois le même agent. Leur destination est quasiment la même (Camarero et Derot à Aix, Nyateu à Nîmes). Il y a eu peut-être parfois des incompréhensions mais je le répète, je désirais les conserver.

Est-ce que tu as envisagé de quitter Nantes malgré ta réussite ?
(Hésitations) Aujourd’hui, il me reste une année de contrat et je dois bientôt entrer en discussion avec le président (Gaël Pelletier) mais je reste ouvert à toutes propositions. Et pourtant, je suis bien à Nantes et je pense que j’y fais du bon boulot.

A 58 ans, est-ce que tu rêves encore ?
Je ne m’interdis rien du tout. Quand j’étais un peu plus jeune, j’avais l’ambition d’être entraîneur national. L’histoire du hand français ne l’a pas voulu comme ça et c’est sans doute très bien puisque les résultats sont là. Ensuite, la 2ème idée, c’était d’aller à l’étranger... en Allemagne. Je m’étais même remis à la langue car si cela avait pu se faire, c’était une barrière qu’il fallait faire sauter. Mon désir n’est pas de quitter Nantes car je prends un vrai plaisir avec cette équipe. Après, cela ne me fait pas peur d’aller entraîner Barcelone ou Paris.



Une 18ème journée agitée ?

Lors de la précédente journée, à l’exception de Montpellier qui était repassé devant St Raphaël, les positions au classement n’avaient pas trop bougé. Qu’en sera-t-il à l’issue de ce 18ème épisode de LSL ?

En haut du classement, après sa démonstration face à Kiel, le PSG accueille Chambéry, solidement installé à la 5ème place. Depuis six saisons et la prise de contrôle qatarie sur l’équipe parisienne, les Savoyards ne se sont plus imposés à Coubertin. Le faire ce mercredi relèverait de l’exploit.

Nantes, le dauphin des Parisiens se déplace à Cesson en mal de points mais qui conserve encore une confortable avance (4pts) sur le 1er relégable. Le "H" s’est souvent pris les pieds dans le tapis lors de ses déplacements dans la banlieue rennaise. La saison dernière par exemple, à deux reprises (en championnat et coupe de France), les partenaires de Romaric Guillo (notre photo) s’étaient imposés à domicile. Méfiance donc du côté de Nantes !

Montpellier n’a plus le droit à l’erreur s’il veut conserver sa 3ème place sur le podium. Les Héraultais se déplacent à Saran pendant que St Raphaël, leur adversaire direct accueille Toulouse. C’est à l’extérieur que les hommes de Philippe Gardent ne sont pas parvenus à aligner des performances cette saison alors que les Varois ont rarement été pris en défaut dans leur salle (un seul point concédé lors de la 1ère journée). Montpellier-St Raphaël, le mano a mano est semble-t-il fait pour durer encore quelques jours. A moins que Saran ne se décide à remporter sa 2ème confrontation (après Cesson) à domicile.

En bas de classement, Sélestat reçoit Ivry. Les Alsaciens sont toujours en quête d’un 1er succès en LSL, les Val-de-Marnais eux, en quête d’une nouvelle victoire qui les mettrait définitivement à l’abri de toute mauvaise surprise. Pour Créteil, la venue de Pays d’Aix est le piège parfait. Un succès maintiendrait l’espoir, tout autre résultat plongerait les Franciliens encore un peu plus vers l’étage inférieur.

Dunkerque (comme Cesson) va tout faire pour que l’écart se maintienne sur Créteil.  Avant d’accueillir St Raphaël, les Nordistes comptent grappiller quelques points sur Nîmes, une des équipes les plus irrégulières du championnat.


                             Vigneron (St Raphaël) - Illic (Toulouse)... qui gagnera le duel du soir ?

SAINT RAPHAEL VHB - FENIX TOULOUSE HANDBALL

Pronostic : St Raphaël

Date et Heure :  15/03/2017 A 20:00:00
Lieu :  PALAIS DES SPORTS - Rue des Châtaigniers - ST RAPHAEL
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL - USAM NIMES GARD

Pronostic : Dunkerque

Date et Heure : 15/03/2017 A 20:00:00
Lieu : DEWERDT (Stade de Flandres) - Avenue de Rosendael - DUNKERQUE
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

SELESTAT ALSACE HANDBALL - UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL

Pronostic : Sélestat (à force, ça va venir, non ?)

Date et Heure : 15/03/2017 A 20:00:00
Lieu :  CSI 'Eugène Griesmar' - Quai Albrecht - SELESTAT
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

CESSON RENNES METROPOLE HB - HBC NANTES

Pronostic : Nantes

Date et Heure : 15/03/2017 A 20:00:00
Lieu : PALAIS DES SPORTS - Allée de Champagne - CESSON SEVIGNE
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

US CRETEIL HANDBALL - PAYS AIX UNIVERSITE CLUB HANDBALL

Pronostic : Créteil

Date et Heure :  15/03/2017 A 20:30:00
Lieu : ROBERT OUBRON - RUE PASTEUR VALERY RADOT - CRETEIL
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

PARIS SAINT-GERMAIN HANDBALL - CHAMBERY SAVOIE MBHB

Pronostic : PSG handball

Date et Heure :  15/03/2017 A 20:45:00
Lieu : PIERRE-DE-COUBERTIN - 82 AVENUE GEORGES-LAFONT - PARIS
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

USM SARAN HB - MONTPELLIER HANDBALL

Pronostic : Montpellier

Date et Heure : 16/03/2017 A 20:45:00
Lieu :  Palais des Sports - Rue Eugène Vignat - ORLEANS
Lien Google Maps vers la salle

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités