mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC : Montpellier mate le tenant !
LDC : Montpellier mate le tenant !
26 Mars 2017 | Europe > Champion's League

Dans son antre de Bougnol qui restera à jamais le lieu de tous les exploits du MHB, les Montpelliérains ont fini en trombe leur 8° de finale aller face au tenant du titre, le KS Vive Tauron Kielce. Résultat un +5 sec (33-28) et très encourageant pour le match retour de dimanche prochain. En retrouvant un Diego Simonet monstrueux, avec un Jure Dolenec toujours aussi décisif dans tout ce qu’il fait et avec un Nicolas Portner transformé en mur dans les 10 dernières minutes, les hommes de Patrice Canayer ont été : 1 les seuls à gagner à la maison sur ces 8° de finale aller, 2 les seuls aussi à créer un petit écart en vue du match retour.

Maintenant, est ce que cela suffira ? Difficile à dire, on reste circonspect avec la production des joueurs de Kielce. Après avoir subi, ils ont déroulé leur jeu simple fait de puissance et de continuité de jeu pour finir en dégoupillant complètement à tous les niveaux dans les dix dernières minutes… Le physique, l’usure de l’âge, tous sont loin d’être des poulets de l’année, on ne sait pas, mais une chose est sure, Montpellier a fait tout ce qu’il fallait pour être là bien présent dans le match au moment où les Polonais ont implosé. Tout d’abord en entamant le match de très belle façon en défense avec cette 5-1 mise en place quasi systématiquement maintenant avec Arnaud Bingo en lutin perturbateur. Résultat des ballons récupérés, du jeu rapide dans lequel les grands gabarits polonais ne trouvent pas leur compte. Faute, exclusions, 7 mètres, tout tombait sur les têtes des Polonais et sans un Ivic royal dans les buts mais aussi une grosse application des Héraultais à faire du bois malgré l’arrivée du printemps, les actions de Kielce auraient pu prendre cher au bout d’un petit quart d’heure. Mais c’était le moment que choisissait le MHB pour commencer à tourner en rond en attaque, à être en retard en défense et surtout à subir la domination de Julen Aguinagalde en pivot… Alors la belle avance de Montpellier fondait vitesse grand V et on se disait que les champions en titre avaient repris le match à leur compte en menant 16-14 à la mi-temps.

Et la reprise n’était pas plus engageante pour le MHB… Kielce déroulait tranquillement dans tous les compartiments du jeu. La base arrière trouvait des espaces, les ailiers des décalages et ce diable d’Aguinagalde continuait à mettre tout le monde au supplice sur ses prises de position. Patrice Canayer essayait de trouver la bonne alchimie ! Il cherchait un gardien en verve, une articulation défensive performante et une attaque fluide, ça faisait beaucoup même pour le sorcier du MHB ! Heureusement il restait encore les coups de génie d’un Diego Simonet totalement retrouvé après sa blessure et son Mondial difficile. Il y avait aussi et toujours un Jure Dolenec totalement indispensable à la bonne marche du groupe en attaque, mais c’est en défense que tout allait se décider. En repartant sur cette 5-1 qui avait payé en début de match mais aussi en relançant un Nicolas Portner qui allait être totalement décisif. Le jeune gardien suisse enchaînait les arrêts à l’aile, à 6 mètres, à 9 mètres et même au jet de 7 mètres face à Karol Bielecki lui-même ! Kielce y perdait son Polonais et son jeu ! En cherchant quasi systématiquement Julen Aguinagalde en pivot, il perdait plus de balles qu’il ne trouvait de solution, en arrêtant de courir en repli (l’âge ou la condition ?) il allait laisser Montpellier jouer le jeu qu’il affectionne le plus et tout Bougnol leur tombait sur la tête avec un 9-3 dans le dernier quart d’heure qui renvoyait le KS Vive dans les cordes pour le compte. -5 au final, un retournement de situation qui met clairement le tenant du titre dans le dur pour le match retour.

Il y a deux saisons, au même stade de la compétition et face au même adversaire, le MHB avait lâché de 4 buts chez lui avant de s’imposer de 2 buts au retour en provoquant une grosse frayeur pour le géant de Pologne. Cette fois avec 5 buts d’avance on peut se dire que les chances de voir les quarts de finale sont réelles, c’est sûr. Mais on peut aussi se dire que 5 buts ce n’est pas grand-chose dans un chaudron comme la salle du KS Vive Tauron Kielce !

A Montpellier, Palais des Sports René Bougnol
Le dimanche 26 mars à 18h00
8° de finale aller de la Ligue des Champions
Montpellier HB - KS Vive Tauron Kielce : 33 - 28 (Mi-temps : 14-16)
3 200 spectateurs
Arbitres : MM Martin Gjeding et Mads Hansen (Danemark)

Evolution du score :  2-3 5°, 5-5 10°, 10-7 15°, 11-10 20°, 12-13 25°, 14-16 MT - 17-20 35°, 21-22 40°, 24-25 45°, 28-26 50°, 31-27 55°, 33-28 FT.

Les réactions....

Patrice Canayer (entraîneur de Montpellier): "On est satisfait du résultat. Il fallait finir le match avec le meilleur résultat et c'est tombé à la fin. Tant mieux pour nous. On a eu des moments difficiles. En Ligue des champions, il ne vaut mieux pas trop rêver et vivre l'instant présent. J'ai trouvé qu'on a bien maîtrisé les cinq dernières minutes. Je tiens à féliciter les joueurs car on avait identifié trois problèmes à la mi-temps. Il ne fallait pas tout remettre en cause mais on a corrigé ces trois soucis, ce qui nous a permis de jouer normalement. Le match aller ne ressemble jamais au match retour. Il faudra que l'on joue à notre meilleur niveau dans un contexte complètement différent".
                  
Jure Dolenec (arrière droit de Montpellier): "Je suis vraiment très fier de notre victoire car on jouait le champion d'Europe, une équipe très forte. On a réalisé une grosse performance. On a donné notre maximum. On le savait qu'ils allaient avoir des moments difficiles. Il nous reste une deuxième mi-temps à jouer. Ce n'est pas encore fini".
                  
Talant Dujshebaev (entraîneur de Kielce): "Félicitations à Montpellier. Ils doivent être très contents d'avoir gagné de cinq buts. Ce n'est pas notre cas. On a perdu beaucoup de ballons. Je ne suis pas très content de notre défense ce soir. Plusieurs fois, on s'est laissé surprendre par les contre-attaques de Montpellier qui ont été très efficaces".

MontpellierMontpellier
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
D.SIMONET MOLDES8/100/08/1000000822
J.DOLENEC4/54/48/900010821
L.FABREGAS6/90/06/900000615
A.BINGO3/30/03/30000039
M.GREBILLE4/80/04/80000048
J.TRUCHANOVICIUS3/70/03/70000035
A.ANQUETIL0/00/00/00000000
B.BONNEFOND0/00/00/00000000
J.BOS0/00/00/00000000
J.FAUSTIN0/00/00/00000000
V.PORTE1/30/01/3000101-1
A.TOUMI0/10/00/1000000-1
M.GUIGOU0/00/00/0000100-2
M.ZVIZEJ0/20/00/2000000-2
Total29/484/433/52000303374
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
N.PORTNER10/181/311/2100000018
V.GERARD3/190/23/21000000-10
Total13/371/514/42000303382
KielceKielce
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
J.AGUINAGALDE AKIZU5/50/05/500000515
K.BIELECKI2/24/56/700000615
K.LIJEWSKI4/50/04/500000411
T.REICHMANN4/70/04/70000049
D.BOMBAC2/40/02/40000024
M.STRLEK2/40/02/40000024
P.CHRAPKOWSKI1/10/01/10000013
M.JACHLEWSKI1/10/01/10000013
U.ZORMAN1/10/01/10000013
D.DJUKIC1/20/01/20000012
P.WALCZAK0/00/00/00000000
M.JURECKI1/10/01/1000201-1
M.KUS0/00/00/0000100-2
P.PACZKOWSKI0/20/00/2000000-2
Total24/354/528/40000302864
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
F.IVIC8/270/38/30000000-2
S.SZMAL2/130/12/14000000-7
Total10/400/410/44000302855


Dernière Journée | 8° de finale aller
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
NantesParis262625/03>>
MontpellierKielce332826/03>>
ZagrebVeszprem222325/03 
Bjerringbro-Silkebor.Szeged242626/03>>
Meshkov BrestFlensburg252626/03>>
KielRhein Neckar Löwen242522/03>>
Prochaine Journée | 8° de finale retour
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
ParisNantes 01/04 
KielceMontpellier 02/04 
VeszpremZagreb 01/04 
SzegedBjerringbro-Silkebor. 02/04 
FlensburgMeshkov Brest 02/04 
Rhein Neckar LöwenKiel 30/03 


© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

la D2F en Live avec Handvision

Les lives HandVision sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée, ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute. Si des problèmes surviennent malgré tout, sachez que nous travaillons à leur résolution.