mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EHF : "Il était une fois" commence à Göppingen
EHF : "Il était une fois" commence à Göppingen
30 Avril 2017 | Europe

Dans 3 semaines, Saint Raphaël sera à Göppingen pour y disputer le Final Four de la Coupe EHF ! Après Nantes par deux fois et Montpellier, un 3° club français va tenter de décrocher cette coupe qui fuit le handball tricolore depuis sa création. Et au vu de ce qu’ont réalisé les Varois hier à Melsungen, on se dit qu’il y a de la place pour y arriver et comme le disait presque Barbara, « Il était une fois commence à Göppingen »

Pourtant, on se disait que dans l’enfer d’une salle allemande surchauffée, les 4 buts d’avance acquis au match aller seraient un tout petit matelas. Mais plein de maitrise avec un Raphaël Caucheteux encore une fois énormissime à la finition, Saint Raphaël a été punir les Allemands sur le terres avec un démonstration en fin de match à vous dégouter de jouer ce type de match. Mais avant ce dernier quart d’heure royal, là où les Varois vont infliger un 8-4 qui va finir de tuer tout suspens, les choses auront été plus que tendues, surtout en première période. De la fraicheur dans les rangs allemands, une défense qui vous châtie dès que vous mettez un pied dans les 9 mètres. Même si les Varois semblaient peu ou prou être un peu au-dessus, que Mihai Popescu faisait bien le boulot dans les buts, les Melsungen essayait d’enflammer le jeu à la moindre occasion et la fratrie Muller se répartissait parfaitement les tâches. Michael pour les mettre au fond ou décaler Sellin, Philipp pour en mettre dans le buffet du premier qui lui passait à portée de main en défense. Bon, côté SRVHB, cela ne jouait pas trop autrement en défense et il fallait de l’envie pour aller mettre les pieds dans la 6-0. Mais comme au match aller, à chaque fois que Saint Raphaël semblait avoir pris le dessus, une exclusion, une balle perdue ou un tir loupé permettait à Melsungen de recoller et même à une occasion de passer devant. A ce petit jeu le 15 – 15 à la pause était d’une logique implacable.

Le mano à mano allait reprendre en début de seconde période, avec un petit changement toutefois… Enfin plutôt un grand ! L’entrée de Slavisa Djukanovic dans les buts allait changer la donne défensivement. Impressionnant dès ses premières interventions, le portier varois allait peu à peu dégouter l’escouade offensive de Melsungen. Et même s’il arrivait à être battu, il fallait que le tir soit proche de la perfection pour y arriver. Avec ces quelques munitions en plus et avec des Allemands qui étaient de plus en plus crispés offensivement, peu à peu, le match allait basculer. Et le grand bonhomme de cette prise de pouvoir totale va être Raphaël Caucheteux. Il va tout faire subir à la défense allemande. Tir de filou, décalages, contre-attaques, but sur jeu de transition, roucoulette etc… Comme de l’autre côté Adrien Dipanda s’amusait bien avec Jonas Sjostrand de loin, la déroute teutonne était en marche. Le dernier quart d’heure et encore plus les dix dernières minutes vont être un long calvaire pour Melsungen dans une salle rendue totalement aphone par la prestation du meilleur buteur de l’histoire de la LNH et ses coéquipiers. Saint Raphaël sera de la fête de Göppingen les 20 et 21 mai prochains. Reste maintenant à continuer la lutte franco-allemande avec de toute façon, 2 adversaires dans les deux prochains matches de cette compétition. Göppingen, Berlin ou Magdebourg sont ceux-là. Encore un sacré challenge !

A Kassel, Rothenbach-Halle
Le samedi 29 avril à 20h00
MT Melsungen - Saint-Raphael Var HB : 23 - 31 (Mi-temps : 15-15)

3 814 spectateurs
Arbitres : MM Csaba Kekes et Pal Kekes (Hongrie)

Evolution du score : 3-3 5°, 4-6 10°, 7-8 15°, 11-1 20°, 13-13 25°, 15-15 MT - 16-17 35°, 16-18 40°, 18-22 45°, 21-25 50°, 22-28 55°, 23-31 FT.

MT Melsungen
Gardiens : 1 SJÖSTRAND Johan 7 arrêts, 12 VERKIC Svetislav 2 arrêts
Joueurs : 3 MARIC Marino 1/4, 5 SELLIN Johannes 389 dont 1/2 pen, 8 GOLLA Johannes, 9 FAHLGREN Patrik 4/7, 17 DANNER Felix 2/2, 18 MÜLLER Philipp 1/4, 19 BOOMHOUWER Jeffrey 0/3, 20 RNIC Momir 2/7 dont 1/1 pen., 21 SCHNEIDER Timm 1/3, 22 ALLENDORF Michael 1/1, 24 JAANIMAA Dener 2/3, 25 MÜLLER Michael 5/8, 30 VILLADSEN Rene Erik Hedegaard, 36 HAENEN Arjan 1/3

Saint-Raphael VHB
Gardiens : 1 DJUKANOVIC Slavisa 8 arrêts, 16 POPESCU Mihai Catalin 6 arrêts dont 1 pen.
Joueurs : 2 KRANTZ Geoffroy, 7 SIMICU Alexandru Viorel 4/9, 10 ABILY Aurelien 1/1, 11 SARMIENTO MELIAN Daniel 4/6, 14 LYNGGAARD Alexander 1/3, 19 JURKA Miroslav 2/4, 20 CAUCHETEUX Raphael 10/10 dont 1/1 pen., 23 STEHLIK Jan 1/2, 24 VIGNERON Arthur, 31 KRAKOWSKI Nicolas 1/1, 32 DIPANDA Adrien 5/9, 50 KARALEK Artsem 2/5, 88 HMAM Wissem.

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités