mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LSL: Victorieux à Nantes, Montpellier accélère le sacre du PSG
LSL: Victorieux à Nantes, Montpellier accélère le sacre du PSG
18 Mai 2017 | France > LNH

En s'imposant à Nantes (30-33), Montpellier a vraisemblablement assuré définitivement sa 3ème place sur le podium de 1ère division masculine mais surtout permis au PSG d'être champion de France avant le terme de la saison. C'est le 4ème titre de l'histoire pour Paris, le 3ème consécutif. Les partenaires de Nikola Karabatic auront tout le temps désormais de se consacrer à la préparation du carré final de la Ligue des Champions alors que Nantais et Montpelliérains se retrouveront une semaine plus tôt pour la finale de la coupe de France à Paris-Bercy.  

par Yves MICHEL


Au fil du temps, Paris et Montpellier ont entretenu une relation atypique, proche le plus souvent du "je t'aime moi non plus" et cette saison par exemple lorsque les Héraultais ont pu sortir le PSG dès les 8èmes de finale de Coupe de France qui plus est sur le parquet de Coubertin, ils ne s'en sont pas privés. Tout comme lorsqu'à deux reprises en championnat, les Parisiens ont à leur tour dominé l'adversaire languedocien. Ce mercredi soir, le rapport de force était tout autre. Les joueurs de la capitale étaient tranquillement installés devant leur télévision en espérant un succès montpelliérain dans le fief nantais. Pourtant, le MHB ne partait pas favori. En raison d'une infirmerie bien remplie et les absences de Vincent Gérard, de Jean Loup Faustin et Michaël Guigou et d'un retour de convalescence de Baptiste Bonnefond et Diego Simonet. Peu importe ces contretemps, Montpellier avait aussi à cœur de marquer les esprits nantais notamment en vue de la confrontation qui attend les deux formations en finale de coupe de France, dans très exactement neuf jours, le 27 mai à l'Accor Arena de Paris-Bercy.

Si en 1ère période, le "H" parvenait à faire le plus souvent la différence sur engagement rapide, c'est pourtant le MHB qui allait se montrer le plus opportuniste en attaque grâce à un Arnaud Bingo de gala (photo de tête). L'ailier gauche totalement investi dans son rôle, va livrer une partition sans fausse note (8/8), alors que dans le camp d'en-face, Olivier Nyokas avait le plus souvent montré le bout de son nez et surtout déclenché son puissant bras droit. Dans ce 1er acte, Montpellier allait perdre moins de ballons que son hôte et mieux gérer le jeu en supériorité numérique. Si bien qu'à la pause, les hommes de Patrice Canayer rentraient aux vestiaires en ayant pris une 1ère option sur le tableau d'affichage (16-18).



L'entame de la seconde mi-temps va mettre en valeur deux hommes au poste identique mais au parcours totalement différent. Jusque-là peu efficaces Nikola Portner (pour Montpellier) et Arnaud Siffert (pour Nantes) allaient céder leur place dans les cages au jeune Samir Bellahcene (22 ans) et au très expérimenté Cyril Dumoulin (33 ans). Les deux hommes vont tout particulièrement briller dans des moments clé, le gardien héraultais se mettant plus en évidence que son ainé. 

Montpellier avait pris de l'avance à la pause et même si Nantes va plusieurs fois revenir à hauteur, jamais les hommes de Thierry Anti ne seront en mesure de repasser devant comme ils avaient su le faire dans les trente premières minutes. Si la jeunesse bondissante nantaise (Delecroix, Tournat, Nyateu) se mettait en évidence, celle du MHB n'allait pas être en reste avec notamment une entrée remarquée du jeune Kyllian Villeminot (qui ce samedi, fêtera ses 19 ans). C'est dans le dernier quart d'heure que Nantes a perdu le contact malgré la vigilance constante de Cyril Dumoulin. Montpellier n'avait plus gagné en Loire Atlantique depuis 4 saisons, cette mauvaise série a pris fin ce jeudi soir (30-33). «Montpellier a été plus rigoureux que nous à certains moments, remarquait Rock Feliho au micro de beIN Sports, je pense toutefois qu’on a fait un match intense au cours duquel aucune des deux équipes n’a calculé. On va se rappeler de ce match pour la semaine prochaine, c’est sûr. Ce soir, ils ont mérité leur victoire, nous, on va se re concentrer pour mieux aborder la finale de la coupe. Sincèrement, si on avait pu gagner ce soir, on l’aurait fait, surtout à la maison et puis mathématiquement, tant que rien n’était fait (par rapport à Paris), on voulait jouer jusqu’au bout. On est repassé devant un moment mais on a mal géré la situation et face à Montpellier, c’est fatal. Bravo à eux mais on va vouloir prendre notre revanche la semaine prochaine !» Les deux équipes vont donc se retrouver dans deux week-ends, le samedi 27 mai à Paris pour tenter de remporter la coupe de France. En championnat, Nantes était assuré de terminer 2ème derrière le PSG, Montpellier depuis ce succès à la Trocardière est en ballottage plus que favorable par rapport à St Raphaël (à qui il reste un match de plus à disputer) pour terminer sur la 3ème marche du podium.« Je suis surtout satisfait, soulignait Patrice Canayer, parce que j'ai pu relancer des éléments qui avaient besoin de temps de jeu. Cela m'offre des possibilités supplémentaires pour la finale mais très honnêtement ce soir, on n'avait pas la tête à la finale parce que l'objectif c'est le podium et une qualification en Ligue des Champions. C'est une vraie bagarre et on peut se réjouir d'être si bien placé.» L'équipe de Montpellier veut terminer la saison mieux qu'elle ne l'avait débutée.



Pour la 3ème fois consécutive (la 4ème depuis l'arrivée de l'actionnaire qatari), le PSG rafle le titre de champion de France. La performance est à souligner mais terminer le travail avant échéance en abordant les deux journées restantes avec plus de sérénité est surtout une excellente opération pour préparer le fameux week-end des 3 et 4 juin et le Final Four de la Ligue des Champions à Cologne. Thierry Omeyer et ses partenaires n'auront plus que cet objectif en tête et c'est tant mieux !


HBC NANTES - MONTPELLIER HANDBALL               30 - 33  (MT: 16-18)

Statistiques du match arbitré par Thierry Dentz & Denis Reibel

Le diaporama de Nantes - Montpellier par Philippe Padioleau

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités