mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EDF F : Les Bleues en congés sans solde
EDF F : Les Bleues en congés sans solde
17 Juin 2017 | International

Les Françaises partent en vacances avec une seconde défaite dans les valises. Malgré une prestation qualitativement meilleure que jeudi, elles se sont encore une fois inclinées devant la meilleure nation mondiale (22-23). Epilogue frustrant, un brin lassant, d'une saison interminable, mais à deux médailles en grands championnats.

La boucle est bouclée. En juillet 2016, dans le contexte de la préparation olympique, les Françaises perdaient d'un but un match amical en Norvège (24-25, à Ulsteinvik). Onze mois et deux podiums internationaux plus tard, leur saison-marathon s'achève à l'identique. Toujours sur les terres du maître-étalon du hand féminin de sélection. Toujours par le même écart en leur défaveur. Devant le public écarlate du Spektrum d'Oslo, bien conditionné dans l'attente des messieurs vice-champions du monde (qualifiés pour l'Euro 2018, dans le groupe de la France), la pivot Kari Brattset a entériné dans l'ultime minute la seconde défaite bleue en quarante-huit heures. La huitième défaite consécutive face aux Scandinaves en moins d'un an, la soixante-dixième en quatre-vingt-treize confrontations dans l'histoire.

Les joueuses d'Olivier Krumbholz, dans une composition expérimentale pour ceux qui l'ignorent encore (une demi-douzaine de cadres ménagées ; deux mousses, les Messines Sajka et Orlane Kanor), ont pourtant eu les moyens de s'arracher à la loi des séries. Dont celle de leurs hôtes, invaincues depuis leur demi-finale olympique contre la Russie (37-38 a.p., le 18 août 2016). A la différence de l'avant-veille (18-21, dans une autre salle de la capitale), elles n'ont pas été obligées de faire l'élastique, de remonter sept buts pour survivre dans le match. Dans la continuité de leur seconde mi-temps de jeudi, elles sont « bien rentrées dans la partie, comme le note Estelle Nze Minko. On a fait quelques erreurs défensives, dans le repli, mais on était dans la course. » Au terme des trente premières minutes, effectivement, l'égalité était parfaite. Au score (13 partout), comme dans les cages. Huit parades pour Laura Glauser, autant pour Katrine Lunde.

Portées par la soliste Veronica Kristiansen (trois buts consécutifs), les championnes du monde et d'Europe ont ensuite monté les décibels. Rien d'assourdissant, mais juste ce qu'il faut pour provoquer la cassure (22-19). Comme imperméables au vacarme ambiant, les Françaises n'ont pas lâché l'affaire (22-22, 58ème). Avant que Brattset, alter ego de Béatrice Edwige au Vipers, ne les force à abdiquer. « A la fin, on fait des erreurs qui coûtent cher, mais on les met aussi en difficulté, pointe Nze Minko. Ca reste quand même un bon match de travail. On a corrigé certaines choses par rapport au match d'il y a deux jours. On ne passe pas le cap, mais on est sur la voie... » Celle des vacances, dans l'immédiat.

Ainsi s'achève une saison internationale longue comme un jour d'été en Norvège. Le soleil bleu réapparaîtra le dernier week-end de septembre. Hormis Allison Pineau, indisponible jusqu'à la fin de l'année (cheville opérée), toutes leurs forces vives pourront aborder le Mondial allemand de décembre, et sa première phase à Trèves. Les cinq adversaires de groupe de la France seront tirés au sort dans quelques jours, à Hambourg.

A Oslo
Le samedi 17 juin à 18h00
NORVEGE – FRANCE : 23-22 (Mi-temps ; 13-13)

5968 spectateurs.
Arbitres : Mmes Leszczynski et Piechota (POL).

NORVEGE : V. Kristiansen 6 ; N. Mørk 6 ; Venn 3 ; Brattset 2 ; J. Kristiansen 2 ; Fauske 1 ; Jacobsen 1 ; S. Oftedal 1 ; Skogrand 1 ; Aune ; Ingstad ; Løseth ; Molid ; H. Oftedal.
Gardiennes : Lunde et Lerstad.
Sélectionneur : T. Heirgersson.

FRANCE : Landre 4 ; C. Lassource 3 ; Nze Minko 3 ; Sajka 3 ; Houette 2 ; Mendy 2 ; Zaadi 2 ; Edwige 1 ; Gnabouyou 1 ; Prouvensier 1 ; Coatanéa ; O. Kanor ; N'Gouan ; Niakaté.
Gardiennes : Glauser puis Darleux.
2 minutes : Nze Minko (28'), Mendy (39'), Houette (49').
Sélectionneur : O. Krumbholz.

Le diaporama du match par Svein André Svendsen



© Laurent Hoppe
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités