mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Euro juniors F : des Bleuettes sans concession
Euro juniors F : des Bleuettes sans concession
2 Août 2017 | International > Euro

Tour principal (2ème journée).

Les Bleuettes sont en demi-finales. Une première dans cette catégorie depuis treize ans. Offensivement irrésistibles en première période, terminée avec dix longueurs d'avance (21-11), elles ont été moins précises et aériennes par la suite. Sans que le Monténégro ne les mette réellement en danger (28-18). La Hongrie les attend dans le dernier carré, vendredi.

Elle ne scintille pas encore autour des cous, la huitième médaille du hand français en un an (*). Mais elle se précise. Les moins de 19 ans filles l'ont en point de mire, à la faveur d'un vrai-faux quart de finale parfaitement appréhendé, remarquablement empoigné, à défaut d'avoir été pleinement maîtrisé. Quoi qu'il advienne d'ici à la remise des prix, dimanche, le collectif d'Eric Baradat signera son meilleur résultat dans un tournoi majeur. Au pire, une quatrième place. Celle obtenue par leurs aînées de la génération 2004, dernières juniors à être allées aussi haut à l'échelon continental.

Les Françaises d'aujourd'hui se sont ouvert ces horizons lumineux en accomplissant une première période haut de gamme. Peut-être leur meilleure dans cet Euro, avec leur seconde mi-temps contre l'Espagne, en fin de premier tour (37-25). Un nombre cristallise l'attention, illustre le degré d'excellence atteint : 81. Le pourcentage d'efficacité au shoot face à Tea Marinovic. Réussite maximale, invraisemblable, à même de décramponner la sélection des Balkans, incapable de tenir la cadence au-delà du premier quart-temps. Karichma Ekoh (6/10) la puncheuse, Constance Mauny la flèche, Méline Nocandy telle un buffle plein axe, ont eu plusieurs compas dans les yeux. Pour enjoliver le demi-chef d'oeuvre, la première perte de balle est intervenue tard, après vingt minutes (6 en tout). Hormis quelques oublis défensifs sur le flanc droit monténégrin, rien à ajouter.

Sept buts français en seconde mi-temps

Dix buts d'avance en regagnant le vestiaire (21-11), ça n'est jamais trop. Surtout quand les Françaises égarent leur fluide offensif entre les casiers et la douche. Revenues sur le parquet de Celje équipées d'oeillières, Blonbou (6 buts pour la Niçoise, tout de même), Bruni et compagnie ont tiré sur la gardienne adverse, étonamment inamovible. Le taux de réussite a dégringolé à... 29 %, les tirs rentrants, parfois chanceux, d'Ekoh et du banc (Vautier, Plotton) sont arrivés au compte-gouttes. Heureusement pour les Tricolores en blanc, le Monténégro a aussi manqué d'inspiration. Surtout, la Messine Ophélie Tonds (photo de tête), qui s'est substituée à sa coéquipière de club Manu Dos Reis à l'orée du tour principal, a fini par se mettre en température (9 parades, dont un penalty). La prise de bénéfices a donc été minime, limitée à un 4-1 initial (22-15, 40') pour donner un léger frisson.

Il y a treize ans, presque jour pour jour, à Zlin (République Tchèque), l'équipe de France juniors affrontait la Norvège dans le dernier carré continental (défaite 20-24, le 6 août 2004). Ce vendredi en Slovénie, leurs héritières retrouveront la Hongrie. Douze mois après leur avoir abandonné la cinquième place du Mondial jeunes, à Bratislava (31-34). Depuis, en dépit de leurs gros temps faibles et du faux pas danois (25-27, hier), ces Françaises sont, dans le fond, moins enclines aux concessions...

(*) depuis août 2016 : argent olympique et or mondial pour les seniors hommes ; argent olympique et bronze européen pour les seniors femmes ; bronze mondial et européen pour les juniors hommes ; or européen pour les jeunes hommes.


FRANCE – MONTENEGRO : 28-18 (21-11)

Le 2 août 2017, à Celje. 50 spectateurs. Arbitres : Mmes Ilieva et Karbeska (MCD).

FRANCE : Blonbou 6/9 ; Deba 1/2 ; Ekoh 6/10 ; Fall 1/3 ; D. Lassource 2/3 ; Mauny 3/5 (0/1 penalty) ; puis Bruni 1/3 ; Nocandy (cap.) 3/5 ; P. Plotton 2/3 ; Sagna 1/2 ; Vautier 2/4.

Gardiennes : Depuiset (6/17 arrêts en 30', dont 0/1 penalty) puis Tonds (9/16 arrêts en 30', dont 1/1 penalty).

2 minutes : néant.

Sélectionneur : E. Baradat.

MONTENEGRO : Adzic 0/1 ; Brnovic 0/1 ; Carapic 3/3 ; Corovic 1/3 ; Djokovic 2/5 (0/1 penalty) ; Jovicevic 4/11 (1/1 penalty) ; Konatar 4/9 ; Nisavic 1/1 ; Novakovic 2/10 ; Saranovic 0/1.

Gardienne : Marinovic (12/40 arrêts en 60', dont 0/1 penalty).

2 minutes : Jovicevic (44'), Carapic (46').

Sélectionneur : S. Lakovic.

Evolution du score : 4-3 (5') ; 6-6 (10') ; 12-8 (16') ; 14-8 (20') ; 18-10 (25') ; 22-14 (35') ; 22-15 (40') ; 23-15 (45') ; 24-16 (50') ; 25-17 (55').


Les autres résultats

Groupe 2 : Danemark – Allemagne 22-21. Classement final : 1. DANEMARK 6 points ; 2. FRANCE 4 ; 3. Monténégro 2 ; 4. Allemagne 0.

Groupe 1 : Norvège – Hongrie 18-26 ; Russie – Pays-Bas 25-20. Classement final : 1. HONGRIE 6 pts ; 2. RUSSIE 4 ; 3. Norvège 2 ; 4. Pays-Bas 0.


Les demi-finales

Vendredi, à Celje : Hongrie – FRANCE (17 heures) ; Danemark – Russie (19h30).


© Laurent Hoppe
Partager
belle équipe
CLAUDE MERCIER | Jeudi 3 Août 2017 (11h49)
On n'a pas du voir le même match !!!!
cette équipe a de la ressource mentale je trouve , et à chaque match ces jeunes nous ont montré qu'elles ne lâchaient rien......
La défaite contre les Danoises s'explique par un incroyable déchet technique avec des balles perdues bêtement ..........
2 ème mi-temps
JEAN DEBARBAT | Jeudi 3 Août 2017 (07h10)
La deuxième mi-temps a été insipide ,si nos jeunes filles jouent comme cela en demi je pense qu'elles vont perdre
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités