mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial masc U19: Les Bleuets se baladent et Villeminot plane !
Mondial masc U19: Les Bleuets se baladent et Villeminot plane !
10 Août 2017 | International > Mondial
Deuxième match et nouveau succès pour l'équipe de France des moins de 19 ans. Dans le sillage d'un somptueux Kyllian Villeminot (10 buts et quelques caviars pour ses partenaires), les Tricolores ont dominé la Norvège (28-34). Tous les voyants sont au vert pour les joueurs d'Eric Quintin en vue d'une sereine qualification pour les 8èmes. 

par Yves MICHEL

Lorsqu’ils ont abordé la rencontre, les Norvégiens avaient déjà le dos au mur. Battus l’avant-veille (23-20) par la Suède après avoir eu la maîtrise du score jusqu’à la 45ème mais surtout encaissé en dix minutes un 7-0 rédhibitoire, les Nordiques se devaient de réagir. Sauf que pour manifester une saine réaction et prendre l’ascendant sur l’adversaire du jour, il eut fallu le mettre en danger. Et la France ne l’a jamais été même si quelques petits relâchements coupables sont à relever en fin de chaque période.

Les Français ont construit leur 2ème succès de rang par vagues successives. Et même s’il refuse qu’on lui colle l’étiquette de futur grand, Kyllian Villeminot (notre photo de tête) a été un véritable cauchemar pour les Norvégiens. A la fois en attaque où il sait pratiquement tout faire mais aussi en défense où sur le poste avancé de la 1/5 tricolore, il asphyxie son adversaire, coupe ses trajectoires et finit par l’user en prenant un réel plaisir. Avec la régularité d’un métronome, le Montpelliérain rayonne dans ce groupe dont il est non seulement le capitaine mais aussi le patron en tirant ses camarades vers le haut. Ses changements de rythme, sa vista et son anticipation le mettent  dans d’excellentes conditions pour marquer.  Huit buts mardi face au Bahrein, 10 ce jeudi face à la Norvège. Sans compter les huit passes décisives recensées à son actif.

La France a donc fait le boulot comme il le fallait. Enfin… elle a tué le match aux moments opportuns même si au gré des rotations (les 16 Bleuets ont tous bénéficié d’un temps de jeu), il y a eu quelques faiblesses ou plutôt quelques largesses et un manque évident de concentration. Un début méthodique où les interceptions suivies d’une impeccable montée de balle ne laissent aucune chance aux Nordiques. Aucune chance ! Car quand ce ne sont pas les contres et récupérations de la défense française, c’est Bastien Soullier ou le montant de ses cages. Le trou a déjà été fait, les minots de Quintin s’appliquent au point de provoquer l’admiration du maigre public (50 personnes tout au plus) venu garnir les gradins de Tbillissi. Comme ce coup franc protégé de "Jo" Mapu en retrait pour Villeminot qui en une fraction de seconde sert "Elo" Prandi (photo ci-dessus). Le néo Nîmois bien calé sur ses appuis met une mine coin long dans la lucarne gauche du but norvégien (5-11 à la 15ème). Une clameur s'exhale des tribunes. La France a largement pris la mesure de son adversaire, le poussant même  à la faute grâce à un bloc défensif intraitable (8-14 à la 18ème). Noah Gaudin a pris le relais à la mène et en pointe défensive. Mais les petits Bleus se montrent un peu plus attentistes et laissent le puissant Boilesen mettre quelques cartouches. Un 4-0 en cinq minutes, la note se paie cash et même si rien n’est compromis, cela fait un peu désordre (15-19 à la pause)

A la reprise, le patron montpelliérain est revenu aux affaires. La France remet de la distance mais les Norvégiens qui n'ont plus grand chose à perdre, ne s’avouent pas battus. Ils profitent des maladresses adverses malgré Valentin Kieffer qui veille sur son périmètre (18-22 à la 34è). Les gauchers s’emploient à redonner de l’air, Richert et Bos se répartissent la tâche et Villeminot étale toute sa palette. Roucoulette en pleine course, but totalement excentré sur le côté droit et 7 mètres bien senti (21-30 à la 43ème). On se dit que tout est plié, qu’il n’y a plus qu’à choisir le parfum pour le gel douche du soir. Le score est certes acquis mais il faut tenir l’écart. Ce que la France oublie de faire dans ce dernier quart d’heure. Les Tricolores ne marquent plus, mettent quelques ballons dans le décor et leur défense est en souffrance. Boilesen et ses coéquipiers en profitent, histoire de réduire l’addition et ne pas faire partie de ces équipes qui ont pris une véritable raclée face à un des favoris de la compétition. Six buts comme différence (28-34), c’est le tarif minimum.



A Tbilissi (Georgie), Sport Palace Tbilisi - HALL A - Phase Préliminaire du Mondial U19   -   Jeudi 10 août 2017 à 18h (locales) 
Norvège - France :          28 - 34   (Mi-temps : 14-19)

Arbitres : MM Raymel Reyes Collantes & Alexys Zuniga Rodriguez (Cuba)

Evolution du score: 1-4 (3è) 2-6 (5è) 5-8 (10è) 5-11 (15è) 6-14 (18è) 9-17 (23) 13-17 (28è) 14-19 (MT) 15-22 (32è) 18-22 (34è) 20-27 (40è) 21-30 (43è) 22-31 (48è) 26-31 (52è) 28-34 (Fin)

Les statistiques des joueurs de l'Equipe de France 

Gardiens

perf

7m

utilisation

16

KIEFFER Valentin

6 arrêts / 20

 1 arrêt /3

 2ème MT 

1

SOULLIER Bastien

8 arrêts / 22

0 arrêt /1

 1ère MT

Joueurs de champ

 

 

 

2

RICHERT Benjamin

 3/3

 

30'16 

4

BOS Julien

 3/3

 

 25'53

5

TRIBILLON Gaël

1/2 

 

29'54 

6

GAUDIN Noah

2/4 

1/1 

28'31 

8

PRANDI Elohim

1/2

 

23'27 

9

VILLEMINOT Kyllian

10/10 

 4/4

31'28 

10

NAHI Dylan

2/3

 

31'56 

11

KEMPF Edouard

3/4 

3/3

29'31 

14

BENHALIMA Nori

2/3 

 

17'44 

15

DAMIANI Clément

3/6 

 

22'43 

19

GIBELIN Yoann

2/2 

 

21'12 

20

MAPU Jonathan

1/1 

 

28'20 

21

DOURTE Robin

 

 

12'46 

22

BROUZET Hugo

 1/1

 

27'18 



L'Egypte... attention, danger !

Ce vendredi, la France enchaîne sur l’Egypte qui demeure invaincue après un nul face au Danemark (qui a perdu son 2ème match face au Bahrein.. 31-35) et un succès face à la Suède.

Les débuts des Egyptiens ont été fracassants puisqu’ils ont tenu en échec les Danois (28-28), seule équipe qui a battu la France lors du dernier Euro. Ce match face à l’Egypte peut donc être considéré comme un 1er révélateur pour les Tricolores qui jusque-là traversent la compétition sans obstacle. Cet adversaire ne lâche jamais rien. Même menés voire distancés par les Nordiques (22-17 à la 41ème), les vice-champions d’Afrique (battus en septembre en finale par la Tunisie) ont su trouver les ressouces nécessaires pour refaire leur retard et donc arracher un précieux point.

Parmi leurs points forts, leur gardien Abdel Taha qui dans les moments-clé du dernier quart d’heure face au Danemark a sauvé quelques chaudes situations. Les Egyptiens ont également profité des nombreuses maladresses adverses pour récupérer pas mal de ballons qu’en contre-attaques, le demi centre Abdallah et l’ailier droit Khaled à 7 mètres (7/7), ont su exploiter. Revers de la médaille, en attaque placée, leur déchet au tir notamment sur la base arrière est assez important. Côté défensif, après avoir proposé une 1/5 de zone, ils ont un peu plus posé des soucis aux Danois en alignant une 0/6.

Ce jeudi, les héritiers des Pharaons ont récidivé face à la Suède. A croire que les équipes nordiques leur conviennent à merveille. Face au Danemark, ils avaient par moments subi le jeu et n'étaient revenus au score que sur la fin. Cette fois, après un démarrage poussif, ils ont été vite maîtres du tableau d'affichage, passant largement en tête à la pause (15-10). Les Suédois vont égaliser (18-18 à la 44ème) mais vont buter sur l'excellent gardien Taha (18 arrêts sur l'ensemble). La base arrière égyptienne (avec notamment Walid Ibrahim et Mohamed Rady - photo ci dessus) fera la différence en fin de rencontre (26-24). L'Egypte que les Français n'ont encore jamais rencontrée, est à prendre très au sérieux.

Revoir le match Norvège - France (images fournies par la Fédération Géorgienne de Handball - droits réservés)


© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités