mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EDF masc U19: Pascal Bourgeais "L'ensemble est perfectible"
EDF masc U19: Pascal Bourgeais "L'ensemble est perfectible"
12 Août 2017 | International > Mondial

Les 8èmes de finale du championnat du Monde sont en vue pour l'équipe de France des moins de 19 ans. Il ne reste plus qu'à déterminer l'ordre de classement pour connaître à l'issue des deux dernières journées, le nom de l'adversaire. Dans le camp tricolore, on reste serein mais très attentif à la suite.

par Yves MICHEL


L'équipe de France des moins de 19 n'a pas attendu la fin de la phase de groupe pour décrocher son billet en vue des 8èmes du championnat du Monde en Géorgie et surtout consolider sa place en tête au classement du groupe A. Trois matches - trois victoires. Dans le camp français, si on est satisfait, des réglages sont encore nécessaires. Pascal Bourgeais, (à gauche sur notre photo de tête) un des adjoints d'Eric Quintin se veut à la fois confiant mais aussi prudent sur la suite.

Pascal, quel peut être le bilan après 3 matches ? 
Ce qu'il faut retenir, c'est qu'on met progressivement notre jeu en place et qu'il faut que match après match, on soit capable de maintenir nos adversaires sous pression. C'est important de pouvoir le faire dans une compétition aussi longue qu'un Mondial. On a un effectif sur lequel on s'appuie largement sans pour autant que le niveau s'en ressente.

Le secteur défensif est-il le principal point de satisfaction ?
Oui et non. Car s'est sûrement le secteur sur lequel on a le plus de marge de progression. On a encore des charnières à régler, des précisions à apporter. On prend encore trop de buts à mon goût (la France est actuellement la 8ème défense du tournoi avec 77 buts encaissés).   

La France est l'équipe qui a inscrit le plus de buts (112) mais on constate qu'il y a encore du déchet...
Oui et on l'a fait remarquer aux joueurs. Notre travail consiste à être tout le temps derrière eux pour exiger le meilleur. Au delà de cette compétition, on est aussi là pour préparer de futurs pros et peut-être pour certains, de futurs joueurs de France A. L'ensemble est donc encore perfectible.



Mais comment expliquer ce déchet, ces erreurs.. ?
Je dirai qu'elles sont légitimes surtout en début de compétition. Notamment pour des joueurs comme Noah (Gaudin - photo ci-dessus) qui revient d'une très longue blessure. Je rajouterai aussi que notre jeu induit quelques erreurs. Avec ce jeu rythmé, créatif, on doit accepter qu'il y ait quelques approximations. Il faudra bien-sûr les diminuer au fur et à mesure pour être compétitif jusqu'au bout.

Ce vendredi, Kyllian Villeminot a été pris en stricte par les Egyptiens, cela ne vous a pas empêché de gagner.
Tactiquement, on s'y était préparé. On se doutait bien que nos adversaires sortiraient tôt ou tard un plan anti-Villeminot. L'Egypte l'a fait mais a pris le risque d'ouvrir des espaces à d'autres joueurs. On en a profité pour mettre la pression sur le côté qui était plus démuni.

Les 8èmes se présentent donc plutôt bien...
Il faut rester prudent et ce n'est pas de la langue de bois. Même en étant bien classé à l'issue du 1er tour, on peut se retrouver avec un tableau très compliqué par la suite. Il y a eu quelques résultats surprenants en ce début de Mondial et on peut retrouver sur notre route, des équipes qui malgré quelques accrocs, ont un gros potentiel. Donc, on se concentre sur nous-mêmes, conscients du fait que chacun de nos adversaires va vouloir nous faire tomber.


                                      Gaël Tribillon - Valentin Kieffer - Elohim Prandi

Quel adversaire en 8èmes ?

En 8èmes de finale, les 4 premiers du groupe A croiseront avec les 4 premiers du groupe B. Le 1er sera opposé au 4ème, le 2ème au 3ème. Verdict au plus tard ce lundi pour connaître dans le groupe B, le nom de l'adversaire des Bleuets.

Le point sur le groupe A après 3 journées *

points

buts pour

buts contre

diff.

1

France

6

112

77

35

2

Danemark

3

88

89

-1

3

Egypte

3

83

88

-5

4

Norvège

2

87

80

7

5

Suède

2

73

75

-2

6

Bahrein

2

78

112

-34

matches de ce groupe A restant à disputer

13/8

Danemark

Norvège

14/8

France

Danemark

Suède

France

Norvège

Egypte

Egypte

Bahrein

Suède

Bahrein

Le point sur le groupe B après 3 journées *

points

buts pour

buts contre

diff.

1

Allemagne

6

110

59

51

2

Islande

6

95

71

24

3

Japon

2

72

82

-10

4

Georgie

2

75

96

-21

5

Algérie

2

76

97

-21

6

Chili

0

76

99

-23

matches de ce groupe B restant à disputer

12/8

Islande

Algérie

14/8

Japon

Algérie

Georgie

Allemagne

Allemagne

Islande

Japon

Chili

Georgie

Chili

* Les classements ne tiennent pas compte des éventuelles différences de buts particulières.



Julien Bos incertain

Touché à hauteur de la cheville gauche dès la 6ème minute du match France-Egypte, Julien Bos (notre photo) est resté sur le banc et n'est plus entré en jeu. Par précaution, le gaucher Montpelliérain ne sera plus aligné jusqu'à la fin de la phase de groupe (il ratera donc les deux derniers matches contre la Suède et le Danemark). Une décision sera prise d'ici lundi soir selon l'évolution de son état. Clément Damiani a démontré avec talent qu'il pouvait à la fois défendre poste 2 et mener des raids sur le côté droit. D'autres solutions existent, Noah Gaudin et Nori Benhalima ayant même évolué sur ce poste face aux Egyptiens, en fin de 1ère période pour le 1er cité, en fin de seconde pour le second. Ultime décision qui ne sera prise qu'après mure réflexion, le Cristolien Ewan Kervadec qui a fait toute la préparation mais qui n'a pas été retenu dans la liste des 16, peut éventuellement rejoindre ses partenaires. Précision utile, cette dernière possibilité n'a pas (encore) été évoquée par le staff technique.

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités