mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LSL: Montpellier marque magistralement son territoire
LSL: Montpellier marque magistralement son territoire
23 Novembre 2017 | France > LNH

Pour reprendre la tête du classement, Montpellier se devait de battre Toulouse. Non seulement les Héraultais ont rempli cet objectif mais de surcroît, ils y ont mis la manière et ont géré la rencontre du début à la fin. Le Fénix a pris une véritable claque (36-25), le MHB a marqué les esprits.

par Yves MICHEL

Très sincèrement, on s’attendait à un peu plus de résistance de la part de Toulouse. La défaite une semaine plus tôt concédée dans le money-time face à Nîmes avait finalement laissé plus de traces qu’il n’y paraissait. Les partenaires de Nemanja Ilic ont soutenu la comparaison que lors du premier quart d’heure, le temps pour les Héraultais de mettre en marche leur rouleau compresseur. La victoire (36-25) est belle, elle fait référence et conforte l’équipe comme étant la meilleure du moment. 

Circulez, il n’y avait presque rien à voir à Bougnol ! Si ce n’est une équipe de Montpellier appliquée, souveraine dans le pressing défensif et efficace en attaque placée et en contre. Dans cette 1ère période où tout a basculé au quart d’heure, Toulouse n’a rien pu faire. Le Fenix a subi les impacts adverses notamment en début de rencontre ceux de Valentin Porte puis ceux de Mohamed Soussi. Montpellier n’avait pas l’intention de laisser trainer les affaires, en ne baissant jamais de ton et en corsant l’addition dans de telles proportions que dans ces dernières quinze minutes, Toulouse a complètement déjoué en multipliant les pertes de balle (deux fois plus que son vis-à-vis, 8 contre 4). Insaisissables, les Héraultais ont creusé l’écart rapidement (18-11 à la pause) et à la reprise, malgré une infériorité numérique, le MHB va tenter de continuer sur le même rythme face à une formation toulousaine un peu plus solidaire et plus précise dans ses tirs. Une amélioration concrétisée au tableau d’affichage, le Fénix comblant a minima l’écart accumulé (20-15 à la 35ème). Une bonne période dont les hommes de Gardent ne vont pas profiter longtemps, la faute aux parades et relances de Vincent Gérard, à la finesse de Vid Kavticnik ou Michaël Guigou et une assise défensive irréprochable (28-19 à la 46ème). Il restait donc moins d’un quart d’heure et Montpellier tenait le bon bout sans se dépouiller, en laissant le Fénix s’empêtrer dans ses propres erreurs et le manque coupable de convictions de ses attaquants. L’hémorragie était telle que le match était plié à dix minutes du terme (et même bien plus tôt). Loin de lâcher son emprise, le MHB va s’offrir une véritable démonstration. Un régal d’énergie, de vivacité et de beaux gestes techniques, les Toulousains ne pouvaient que se prendre la tête entre les mains devant un tel désastre. Montpellier signe là son 20ème match sans défaite toutes compétitions confondues mais surtout reprend la tête au classement de l’élite masculine, profitant (tout comme Nîmes d’ailleurs) de la contreperformance la veille de Paris à Aix, avec désormais trois points d’avance sur le PSG et un sur le voisin gardois. « C’est une grosse satisfaction, relève Vincent Gérard (17 arrêts ce jeudi soir) au micro de beIN Sports, on est monté petit à petit en régime, on a fait tourner tout l’effectif, on termine sur un gros score et il n’y a pas eu de blessés. On est aussi fatigués que les autres avec l’accumulation des matches même si on ne joue qu’en poule basse (de la LDC), maintenant on va continuer, à nous de nous servir de cette sérénité pour avancer pour la suite.» Avant la trêve internationale, les rendez-vous seront importants. Assuré de terminer en tête de son groupe de Ligue des Champions et donc débarrassé de ce poids, le MHB va surtout cocher quelques dates importantes. Les retrouvailles avec Toulouse en coupe de la Ligue mais surtout, deux déplacements à Dunkerque et Ivry et pour la dernière journée de la phase aller, la réception de gala à l’Arena du PSG.

A Palais des Sports René Bougnol, jeudi 23 novembre 2017
MONTPELLIER HANDBALL - FENIX TOULOUSE        36-25    (MT: 18-11)
Arbitres: Clément Bader & Loïc Weber

Evolution du score: 1-3 (3) 3-3 (5) 6-7 (11) 9-7 (14) 13-9 (21) 15-10 (25) 18-10 (29) 18-11 (MT) 20-13 (34) 21-16 (38) 24-17 (41) 24-19 (42) 29-19 (47) 32-21 (53) 36-23 (58) 36-25 (FIN)

Statistiques du match

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités