mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EDF F : Une bonne préparation, mais pas de match
EDF F : Une bonne préparation, mais pas de match
24 Novembre 2017 | International > Mondial

Honnêtement, la France a fait une belle prestation, surtout en première période face à la Tunisie avec un score final de 35-19. Mais il faut avouer que la faiblesse de la Tunisie a largement contribué à la démonstration tricolore. En tout cas, si le + 16 à la pause et final montre bien la domination bleue, on a surtout vu quelques belles confirmations et quelques joueuses novices qui auront pris leur chance à fond.

Et, immédiatement, on pense à la très belle prestation de Janela Blonbou (Photo ci-dessus), championne d’Europe en -de 19 cet été et qui faisait ses premiers pas chez les A. 4 buts très propres, quelques jolies passes qui ont montré qu’elle n’est surement pas qu’un bras surpuissant et des temps forts qui ont montré que l’avenir des Bleues passait sans doute par elle sur le poste d’arrière droit. Pour Orlane Kanor cela a été moins lumineux, mais la messine a tenté, essayé, s’est donné aussi bien en défense qu’en attaque et si la réussite n’est pas arrivée, l’impression globale pour la jeune messine reste assez bonne. Mais il fallait aussi que les cadres soient au rendez-vous pour que tout tourne aussi vite à la démonstration ! Et dans ce domaine la paire d’ailières gauches Dembele – Houette a été infernale de vitesse, vista et précision. La blonde Manon Houette avait été la reine des derniers France – Brésil d’octobre ! Siraba Dembele (Photo ci-dessous) a très vite rappelé qu’elle n’entendait pas se laisser distancer par la messine. Résultat un 9/9 monstrueux tandis que Manon Houette signait un 6/7 presque aussi beau. Comme de l’autre côté le duo Flippes – Kolczynski a lui aussi produit de très belles choses aussi bien en jeu rapide qu’en attaque placée, il y avait tout pour que le score enfle vitesse grand V. Des ailières qui sont aussi productives, voilà la bonne nouvelle pour Olivier Krumbholz. Mais derrière, on n’a pas laissé tout ce beau monde se mettre seul en lumière. Grâce Zaadi (Photo titre) semble avoir vraiment franchi un cap ! A Metz c’est la patronne absolue et elle enchaîne les prestations de très gros standing. Et là, en équipe de France elle semble avoir emmené toute la confiance acquise en Ligue des Champions et elle a parfaitement mis en musique le jeu des Bleues sans oublier d’être aussi un danger constant avec un 3/3 très consistant.

Bref, une attaque qui ne rate rien (88% de réussite au shoot en première période), une défense qui ne laisse pas grand-chose à la Tunisie et une Cléopâtre Darleux qui se charge de finir le bouleau avec 10 arrêts à 67% sur ces 30 premières minutes et 2 jets de 7 mètres SVP… Alors, hormis une Mounah Chebbah qui aura beaucoup tenté, pas mal réussi mais avec beaucoup de déchet 8/16 et 8 balles perdues, la Tunisie n’avait pas grand-chose à opposer à cette équipe de France où tout allait trop vite, trop fort, trop haut pour elles. Bon on occultera la seconde période avec ce 13-13 totalement à l’encontre de la domination bleue des 30 premières minutes. Mais entre une déconcentration presque légitime, un peu de fatigue et des Tunisiennes qui ne pouvaient pas faire pire, le jeu a fini par s’équilibrer. On oubliera vite, surtout si dimanche dans la finale de ce tournoi Razel Bec, les Bleues dominent la Slovénie qui s’est imposée assez tranquillement sur l’Angola avec une Ana Gros elle aussi en mode messine et un 9/11 presque aussi royal que le 9/9 de la capitaine des Bleues.

Les réactions recueillies à Coubertin par Yves Michel...

Olivier Krumbholz (entraîneur de l'EDF féminine): "Une belle 1ère mi-temps avec tous les ingrédients qu'il faut, à la fois de la prise d'initiative et de la discipline, c'était plus brouillon en 2ème. J'ai beaucoup réservé certaines joueuses vu le score à la pause, il valait mieux donner du temps de jeu aux jeunes qui ont fait du très bon et du moins bon. Mais l'essentiel c'est qu'elles ont montré des qualités. Il va falloir élever le niveau défensif quand on n'est pas tout à fait à sa place. (Pour ce qui est de gagner sa place)... je pense que les joueuses de hand savent tès bien calculer. Elles connaissent assez bien leur position dans le groupe donc elles savent si elles sont sûres de partir ou si elles sont en concurrence. On voit qu'il y a de la fraîcheur, de l'envie à montrer sa valeur. Je pense que Janella Blonbou l'a fait malgré quelques petites bêtises."


Amanda Kolczynski (ailière droite de l'EDF - joueuse de l'ES Besançon - photo ci-dessus): "C'était le match idéal pour la sérénité et pour se remettre dedans surtout pour celles qui avaient quelques petits bobos à soigner. Personnellement, c'était mon cas (en mars dernier, sa saison s'était arrêtée net après une rupture des ligaments croisés d'un genou) et je n'ai qu'un mois et demi de compétition dans les jambes. Pour moi, c'est déjà une chance d'être dans cette présélection. Si je vais au Mondial, tant mieux, sinon, cela voudra dire que je ne suis pas encore prête et qu'il faut continuer à travailler. Aujourd'hui, c'était un match pour les ailières avec des contre-attaques et des montées de balle. J'ai été en deça du collectif, j'ai loupé pas mal, il faut que je me remette dedans pour avoir l'efficacité qu'Olivier attend."

A Paris, Salle Pierre de Coubertin
Le vendredi 24 novembre 2017 à 20h30
France - Tunisie : 35 - 19 (Mi-temps : 22-6)

2 500 spectateurs
Arbitres : MM Hizaki Kkiyoshi et Ikebuchi Tomokazu (Japon)

Evolution du score : 3-0 5°, 7-1 10°, 10-2 15°, 14-4 20°, 19-5 25°, 22-6 MT - 25-9 35°, 28-11 40°, 31-13 45°, 31-15 50°, 33-16 55°, 35-19 FT.

Le diaporama du match par Céline Dély


FRANCE
Gardiennes : Darleux 30 minutes, 9/15 arrêts, Gabriel 30 minutes, 2/15 arrêts
Joueuses : Landre 2/2, N’Gouan 1/1, Zaadi 3/3, Houette 5/6, Niakaté 2/3, Kolczynski 3/6, Dembélé 9/9, Blonbou 4/6, Flippes 3/4, Kanor, Horacek, Edwige, Nze Minko 1/1, Lacrabère 1/3 dont 1/1.
Exclusions temporaires : Houette 17e, Nze Minko 47e, Blonbou 50e, Flippes 53e, Kanor 60e

TUNISIE
Gardiennes : Abdallah 30 minutes, 3/25 arrêts, Omrani 30 minutes, 5/18 arrêts
Joueuses : Ben Abdallah 2/2, Bouri 1/2, Chekir, Hamrouni 3/4 dont 2/2, Amiche 1/1, Jlezi 1/1, Rezgui, Jaouadi 1/3, Chebbah 8/16 dont 2/3, Hachana 1/3 dont 0/1, Khouildi 0/2, Dardour 0/3, Kouki, Sfar Ben Chker 1/1.
Exclusions temporaires : Dardour 39e

© François Dasriaux
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision

Les lives HandVision sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée, ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute. Si des problèmes surviennent malgré tout, sachez que nous travaillons à leur résolution.