mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC M: Paris, une mi-temps pour s'imposer
LDC M: Paris, une mi-temps pour s'imposer
2 Décembre 2017 | Europe > Champion's League

Alors que les autres leaders du groupe B de Ligue des Champions (Veszprém et Flensburg) sont en difficulté, le PSG a assuré l'essentiel ce samedi à Coubertin en s'imposant face aux Danois d'Aalborg (31-28). Les Parisiens confortent non seulement leur position en tête du classement mais augmentent leur avance sur leurs rivaux immédiats.

par Yves MICHEL


Pour le PSG, le mot d’ordre était simple. Bien finir l’année civile, du moins en Ligue des Champions puisque les compétitions domestiques agrémenteront encore le calendrier d’ici la fin décembre. Bien terminer et enchainer sur un 7ème succès consécutif dans l’épreuve face à Aalborg. Les Danois même bons derniers du groupe B, inspiraient de la méfiance car dimanche, à la surprise générale, ils avaient battu Veszprém. Et on peut se demander comment cette équipe dirigée par l’ancien coach de la sélection islandaise Aron Kristjansson s’est retrouvée en queue de classement, tant ce qu’elle propose est digne de la Ligue des Champions. Handicapés par quelques absences dont celle de l’ancien demi-centre raphaélois Arnor Atlason, les Danois se sont présentés à treize à Coubertin. Mais pas de quoi les décourager.  Même face à une équipe parisienne qui sur ses terres est invaincue depuis le début de la saison.

Le PSG n’a jamais donné l’image d’une équipe en souffrance à qui le gain du match pourrait échapper mais l’heureuse perspective d’un dénouement favorable a pourtant mis du temps à se dessiner. Car Aalborg sans pression s’est accroché malgré l’insolente et métronomique réussite d’Uwe Gensheimer (notre photo de tête - 10 buts dont un 6/6 à 7 m) et la force dissuasive devant ses cages d’un Thierry Omeyer qui ne va pas avoir besoin de tours de chauffe pour se mettre en évidence. Durant la 1ère période, très serrée au tableau d’affichage, les Parisiens auront bien du mal à trouver un contrepoids face aux Danois.  « Ça a été compliqué mais on s’y attendait parce qu’on avait visionné leurs deux derniers matches et ils ont l’habitude d’évoluer à 7 contre 6 très longtemps, reconnait le gardien du PSG. Il ne fallait pas s’impatienter, on savait qu’on allait prendre des buts. On devait maintenir de l’activité et jouer un peu avec eux. »

Aalborg va toutefois tomber sur l'écueil Nikola Karabatic. Actuellement sevré (pour les raisons que l’on sait) de matches en championnat, le meneur de jeu compense en décuplant son envie. Buteur, passeur, fixeur, rares seront les concrétisations où il ne sera pas impliqué. «Niko, martèle "Titi", il joue comme il joue depuis le début de la saison. Ce n’est pas simple (quand il n’est pas là) et c’est pour ça qu’on est content de voir revenir Daniel Narcisse et Jesper Nielsen.» Campé sur un solide socle défensif, profitant d’un côté droit parisien (Kounkoud, Stepancic) peu à son avantage, notamment en défense, Aalborg va montrer une belle résistance et s’offrir le luxe de virer en tête. Sans s’affoler, Paris va se remettre en cinq minutes sur les bons rails, dynamisé par les entrées très convaincantes de Rémili et Kempf.

La seconde période sera plus nettement à l’avantage des locataires de Coubertin, de Gensheimer et des articulations d'un collectif plus à son aise. Les Danois qui s’étaient beaucoup dépensés jusque-là vont payer leur débauche d’énergie et leur jeu, donner l’impression de s’effriter. En cette fin de second acte, Paris va relâcher la pression et laisser un peu faire. « C'est dur de maintenir le même rythme pendant 60 minutes, plaide Omeyer mais je trouve que dans l’ensemble, on a quand même fait une bonne prestation défensive. »

Avec un nouveau succès dans le groupe B, le PSG clôture son parcours en Ligue des Champions pour 2017. Aalborg avait aidé les Parisiens en battant Veszprém, un nouveau coup de main est venu du côté de Kiel qui mercredi dernier est allé s’imposer à Flensburg (30-33). Dès février, les partenaires de Daniel Narcisse auront quatre matches de poule à disputer (à Celjé, contre Flensburg, à Meshkov et face à Kiel) mais surtout, ils aborderont cette dernière ligne droite avant les confrontations à élimination directe, avec 4 points d’avance sur le 2ème (Flensburg) et 5 points sur le 3ème  (Veszprém). Autant dire que la qualification directe pour les quarts, sans passer (comme en 2016) par les 8èmes, leur tend les bras.

A Paris, Stade Pierre de Coubertin
10ème journée - Groupe B - Ligue des Champions
PSG Handball - AALBORG Handbold           31 - 28  (MT: 16-14)

Spectateurs: 2563
Arbitres: Marek Baranowski & Bogdan Lemanowicz (Pologne)

Evolution du score: 2-0 (2) 2-2 (4) 5-3 (9) 7-5 (15) 7-7 (18) 9-10 (22) 13-13 (26) 16-14 (MT) 17-14 (31) 19-15 (35) 20-16 (37) 20-18 (39) 26-21 (46) 29-22 (51) 30-25 (55) 31-26 (58) 31-28 (FIN)

Le diaporama photos de PSG - AALBORG par Lorie COUVILLERS


ParisParis
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
U.GENSHEIMER4/56/610/11000001029
N.KARABATIC6/60/06/600010616
N.REMILI4/60/04/600000410
J.NIELSEN3/40/03/40000038
E.KEMPF3/50/03/50000037
S.SAGOSEN1/20/01/20000012
L.STEPANCIC2/60/02/60000022
M.HANSEN1/30/01/30000011
J.DAMJANOVIC0/00/00/00000000
D.NAHI0/00/00/00000000
D.NARCISSE0/00/00/00000000
B.KOUNKOUD0/10/00/1000000-1
H.MOLLGAARD JENSEN1/10/01/1000201-1
Total25/396/631/45000303173
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
T.OMEYER12/361/413/400000006
R.CORRALES RODAL0/41/21/6000000-2
Total12/402/614/46000303177
AalborgAalborg
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
A.JENSEN8/121/19/1300000923
B.JUUL-LASSEN4/43/57/900000715
M.JENSEN3/30/03/30000039
M.LARSEN3/40/03/40002034
J.SMARASON2/20/02/20001024
L.JOTIC2/50/02/50000023
J.HESSELLUND1/20/01/20000012
R.ANTONSEN0/00/00/00000000
T.ELLEBAEK0/00/00/00000000
J.MEINBY PEDERSEN0/10/00/1000000-1
S.JENSEN1/50/01/5000101-3
Total24/384/628/44000402856
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
M.AGGEFORS7/240/67/30000000-6
S.PEDERSEN1/90/01/9000000-6
Total8/330/68/39000402844


© Yves Michel
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités